Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


E.P

1994 Scorched

EXCREMENT - Scorched (1994)
Par DEADCOM le 28 Juin 2009          Consultée 1999 fois

Tout le monde a le droit de tenter sa chance. Dans le domaine surchargé du Metal extrême, il n’est pas aisé de faire sa place. Et pourtant de nombreuses formations se lancent dans l’aventure. La Finlande est un pays très prolifique dans le domaine. Son Tico Tico Music Studios a vu des combo tels que SENTENCED ou IMPALED NAZARENE.
C’est d’ailleurs au sein de ce studio que va être enregistré Scorched, dont il est question ici.

EXCREMENT, né APOPLEXY, donne l’assaut avec son « Scorched » qui fait suite à la démo de 1993 « Flesh And Blood » où deux titres seront repris par la suite.
Cet EP est très bon. Une sorte de résumé de ce que l’on peut entendre à une époque où le déclin d’un style permet aux autres d’exister. Le temps très court d’un disque sauvage, joué avec force et conviction. Malgré son patronyme cacateux, EXCREMENT c’est tout sauf de la merde !

EXCREMENT donne dans le brutal. Du moins par le rythme soutenu qui souligne cette envie de construire quelque chose de rugueux. Mais la brutalité vue par ces finnois est différente. La saturation poussée à son maximum ressort des moments mélodiques assez bluffant. Le côté grinçant de leur expression et la lourdeur de frappe, nous emmènent plus vers la Suède. Tout en préservant une identité brumeuse, tourbillonnante et débridée qui couvre l’ensemble du débat. Dut au son très marqué par l’art des ténèbres finlandaises, d’une coloration légèrement Black sur les bords.
L’orateur est plutôt calme en comparaison de ses compatriotes qui donnent dans l’hystérie et la démesure. Ses intonations tristes, même gothique nous renvoie au phrasé de TIAMAT. Pourtant le tempo bat sans cesse (« Corpse Fucking Art »), mais ce n’est presque pas brutal finalement, tout juste très énervé par moment.

Non, EXCREMENT exprime autre chose. Une volonté de frappé du poing tout gardant une certaine candeur. Assez paradoxal pour plaire. Car EXCREMENT charme son auditoire par son excellent travail de composition qui allie intensité du moment et souplesse harmonique.
Ça bavarde souvent mais ça arrache constamment ! Les oreilles collées à cette mélopée qui n’en finie plus ne nous séduire pour ne plus nous lâcher. Tel un charmeur de serpent, le quatuor nous enivre de ses mélodies pour nous piéger. Il nous embarque dans son univers où les six cordes explorent de nouveaux territoires sans oublier de rassasier les plus durs d’entre nous (« Covered With Feces »).

La formule est magique, la découverte est intéressante. Les morceaux restent scotchés dans notre ouïe et EXCREMENT vient d’accomplir quelque chose de bien, quand d’autres jouent les photocopieuses sans vergogne.

Réjouissez-vous d’un voyage harmonieux où la distorsion est belle (« sleep ») où la force physique est utilisée sans artifices, juste avec talent (« Scortched »). Celui-ci qui trouvera tout son confort dans les mains expertes des Finnois.


Du beau travail, une belle œuvre.

4/5

NB : le groupe ne donnera plus aucun signe de vie par la suite, mais ce Scorched reste « le » témoignage de son existence.

A lire aussi en DEATH METAL par DEADCOM :


BLOODBATH
The Fathomless Mastery (2008)
L'art de la maîtrise insondable

(+ 1 kro-express)



GORTUARY
Manic Thoughts Of Perverse Mutilation (2008)
Très bon Death Metal tendance ultra brutal !


Marquez et partagez




 
   DEADCOM

 
  N/A



- Jussi Hokkala (basse)
- Antti Oinonen (guitares/chant)
- Seppo Santala (batterie/claviers)
- Sami Keltikangas (guitare)


1. Intro
2. Corpse Fucking Art
3. Scorched
4. Sleep
5. Distortion
6. Covered With Feces



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod