Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH PROUT  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Deicide
- Style + Membre : Cannabis Corpse, Obituary
 

 Site Officiel (704)
 Myspace Dédié Au Groupe (737)
 Album Artwork (679)

SIX FEET UNDER - Bringer Of Blood (2003)
Par DEADCOM le 7 Décembre 2009          Consultée 3918 fois

La boîte à caca vous connaissez ?
Non ?
Bon, on va vous la présenter alors.

***********

SIX FEET UNDER nous offre en 2003, un album de Death dont lui seul a le secret, et bien franchement, on n'est pas pressé de le connaître son secret. "Bringer Of Blood" ou comment un groupe se retrouve complètement à côté de ses pompes. Le sujet est simple : il s'agit du plus mauvais album de SFU (sans oublier "13" bien sûr). De ce fait, je prescris illico l'euthanasie de la bête mourante, sur-le-champ !

Pour cela je vais essayer d'expliquer cette atrocité, qui est le comble de la fainéantise de fonctionnaires bedonnants. En gros, avant c'était bien, maintenant c'est pire que tout. Après le "True Carnage" avec une demi-molle au bout, c'est à six sous terre que la barbe pousse, que ça prend du bide, et que ça devient vraiment chiant, tellement que ça se traîne. Mais ça ne va pas tarder à prendre la direction des chiottes ce truc, avec mon cul assis dessus ! Bref, tout ça c'est une histoire de merde. J'aurais pu aussi vous raconter une autre histoire, celle de coucougnou, "la couille qui bêle" (1), mais non, finalement… Même pas envie.

Que doit-on penser du désastre d'un tel disque ? Et bien que c'est un désastre. Le manque d'inspiration est énorme et en devient gênant. Les compos sont à la ramasse, ça sonne comme rien du tout (Benny Hill version Death), ça ressemble à rien tout simplement (Death version prout). Aucun riff n'est digne d'intérêt et le groove (pourtant le point fort de SFU) est particulièrement médiocre ici. D'un côté, l'ours Barnes joue la chèvre cancéreuse en phase terminale, de l'autre, les musiciens jouent aux cons et ils assurent à la perfection ce rôle là. Le style SFU est dangereusement défiguré et il devrait essayer le cyanure à la place du formol. Dû en grande partie à des rythmiques sous valium, soit Death ou Roll ou Thrash, ou pas. Aucune recherche dans les sons ni dans les ambiances : c'est cru et très grossier (aucune saveur). Le foutage de gueule est là et on l'oubliera vite (il n'existe pas, hein, oubliez-le). On passera aussi volontiers sur le soi-disant tube "Amerika The Brutal", découpé dans du carton et recouvert d'une couche de vomi (la prod' est inepte). Même traitement pour tout ce qu'il y a dans cet album, qui est plus affligeant qu'autre chose. Parce que mal produit, parce que mal joué et parce qu'affligeant tout simplement.

Un mot sur le visuel qui est… débile, y'a pas d'autres mots. Une sorte de bouffon mal torché avec des cornes qui ressemblent plus à un poulpe (pauvre coucougnou (2)). Pouah. Ce truc est tout ce que vous voulez, sauf digne d'intérêt.

D'ailleurs, sur ce point, qui s'intéressera à cet étron sorti des chiottes ? Hein, qui ? Ben votre serviteur voyons. Ben oui, pour avoir toute l'exhaustivité sur la disco d'un artiste, il faut même se coltiner les merdes, que voulez-vous… C'est comme ça. Pour ceux qui pensent que j'aurai tout faux et veulent rentrer dans le débat de la subjectivité/objectivité dans le Metal de nos jours (et tralala, prout, retour à la ligne), et bien je leur conseille vivement de se fader cette merde, pour se rendre compte à quel point je suis objectif !

0/5

***********

(1) : Pourquoi ce surnom ? C'est très simple, il se les mange souvent, tellement qu'il est maudit.
(2) : Coucougnou, c'est donc le poissard qui pose sa trogne sur la pochette avec son bonnet de bouffon, et il a bien du courage le coucougnou, c'est moi qui vous le dis !

A lire aussi en DEATH METAL par DEADCOM :


LAST SACRAMENT
Enantiodromia (2013)
Microtonal Ancient Death Metal !




CRUSHER
Act Ii : Undermine (1993)
Death metal / hardcore hexagonal : culte !


Marquez et partagez







 
   DEADCOM

 
  N/A



- Greg Gall (batterie)
- Chris Barnes (vocaux)
- Terry Butler (basse)
- Steve Swanson (guitare)


1. Sick In The Head
2. Amerika The Brutal
3. My Hatred
4. Murdered In The Basement
5. When Skin Turns Blue
6. Bringer Of Blood
7. Ugly
8. Braindead
9. Blind And Gagged
10. Claustrophobic
11. Escape From The Grave



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod