Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (362)
 Myspace Dédié Au Groupe (404)
 Album Artwork (363)

SIX FEET UNDER - Torment (2017)
Par CHAPOUK le 25 Mars 2017          Consultée 808 fois

Quoi de neuf chez SIX FEET UNDER depuis "Crypt Of The Devil" ?

Hmmm que dire… Peut-être l'arrivée de Marco Pitruzzella derrière les fûts ?
Oui c'est relativement maigre comme nouveauté, mais après avoir écouté ce "Torment" j'ai l'impression que c'est ce garçon qui fait tenir l'album debout. Réglé comme une horloge mister Marco, qui s'est déjà fait les baguettes dans une flopée de groupes de Death, semble s'imposer ici en tant que chef d'orchestre et aurait même tendance à éclipser Barnes ! Il faut dire que notre pote à dreadlocks, même s'il nous aboie toujours dessus de façon aussi familière semble un peu s'essouffler. Par rapport aux autres zikos il semble en effet avoir du mal à tenir la cadence et ça se ressent dans son chant qui est d'une linéarité effrayante et semble en plus avoir perdu en puissance (faute à la prod ?). Ce qui est dommage car il n'est pas si mauvais que ça cet album.

Bon c'est vrai qu'à l'écoute de "Sacrificial Kill" j'étais pas trop partie pour dire ça… Franchement comme entrée en matière il y a plus convaincant : entre ce riffing entendu mille fois, cette rythmique poussive et Chris qui éructe en mode "je m'en bats les couilles d'être synchro avec les autres" c'est pas très engageant tout ça… Dans le genre pas bien top j'ai aussi trouvé "The Separation Of Flesh From Bone" (avec ses growls d'intro qui me font penser à une vieille bagnole qui peine à démarrer) qui partait de façon bancale sur un truc à base d'ambiance Doomy mais qui a eu le mérite de se révéler plus intéressant une fois arrivé le 1er break. Malheureusement ça n'a pas duré et le morceau s'est terminé de façon moyenne… Et puis la grosse déception de fin d'album, ce sont les titres "Bloody Underwear" et "Roots Of Evil", complètement dispensables.

Mais à côté de ça, je réitère : il y a de bonnes choses sur cet album.
Genre "Exploratory Homicide", très typée Brutal Death, qui ne nous autorise pas à esquiver les blasts de furieux et ce break casse nuque qui déboulent comme des diables. On a aussi "Schizomaniac" qui propose du riff à la pelle, "Skeleton" qui conserve tout du long la rythmique martiale qu'on entend en intro. Et voilà pour la partie plus Death.
Pour la suite on repasse au Death'N'Roll si cher à SFU avec "Knife Through The Skull", qui qui s'en sort plutôt pas mal. Cependant il vaut mieux se concentrer sur "Slaughtered As They Slept", un titre relativement bas du front mais qui fait mouche tout de suite. Malgré ses riffs simplistes le tout est pesant, groovy et bien mené, de plus monsieur Barnes nous fait le plaisir de pousser deux trois petits beuglements à l'ancienne. Dans le style efficace on a aussi "Funeral Mask" et "Obsedian", des morceaux empreints d'une ambiance old-school qui conservent néanmoins leur côté brut et percutant donné par la prod. Mais mon préféré reste quand même "In The Process Of Decomposing" : c'est gras, ça groove et on trouve même quelques influences Stoner dans les riffs.

Pour résumer de façon simpliste : si vous aimez quand SFU fait du Death'N'Roll penchez-vous plutôt sur la seconde partie d'album. Si ce n'est pas le cas concentrez-vous sur les premiers titres et laissez tomber le reste. De toute façon c'est un peu le bordel sur ce skeud : deux SIX FEET UNDER essayent de cohabiter tant bien que mal sur une même galette et même si certains morceaux se révèlent vraiment intéressants ça ne fonctionne quand même pas tout le temps. Le groupe peut dans tous les cas dire un grand merci à son batteur qui contribue grandement à essayer de conserver une cohérence globale !

2,5/5 arrondi à 3.

A lire aussi en DEATH METAL :


FIGHT THE DEMIURGE
The War At The Edge Of Existence (2014)
Brutal one-woman band




KRISTENDOM
Operator Dead.... Post Aband (1999)
Death metal


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Chris Barnes (chant)
- Jeff Hughell (guitare, basse)
- Marco Pitruzzella (batterie)


1. Sacrificial Kill
2. Exploratory Homicide
3. The Separation Of Flesh From Bone
4. Schizomaniac
5. Skeleton
6. Knife Through The Skull
7. Slaughtered As They Slept
8. In The Process Of Decomposing
9. Funeral Mask
10. Obsidian
11. Bloody Underwear
12. Roots Of Evil



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod