Recherche avancée       Liste groupes



      
NU-METAL  |  STUDIO

Commentaires (31)
Questions / Réponses (4 / 8)
Metalhit
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Slaves On Dope, Reform The Resistance
 

 Linkin Park France (887)
 Site Officiel (188)
 Myspace (207)
 Chaîne Youtube (159)

LINKIN PARK - Meteora (2003)
Par STEF le 20 Mars 2004          Consultée 12563 fois

Autant briser le suspense d'entrée, je n'écoute jamais de néo-metal, j'ai écouté cet album presque par accident, donc sans aucun a-priori, sans expérience similaire, avec les oreilles les plus "vierges" (hum...) qui soient. Alors forcément j'ai pris sur le net mes renseignements sur le groupe. Il semble qu'il y a énormément de passion autour des Linkin Park, à la fois autour de fans absolus et comme des farouches détracteurs (nous n’avons pas réussi à corriger cette seconde partie de la phrase, ndc). Vous pensez , un (boy) band sorti de nulle part, qui vend 12 millions de son premier album "Hybryd Theory", et devient le groupe le plus populaire des States en squattant radio et télé, ça fait forcément des jaloux !

Alors Linkin Park c'est quoi ? Une guitare simpliste ou plutôt un "mur de saturation" digne des meilleurs guitaristes débutants, une association de vocalistes, un rappeur et un hurleur "mélodique" et un DJ adepte des scratch et samples minimalistes. Ça pourrait très bien virer au naufrage et pourtant ça marche. Les samples s'intègrent parfaitement dans la musique du combo ricain, la dualité rap/chant clair apporte du souffle aux chansons et l'ensemble sonne très carré, très efficace, bourré d'énergie. Remarquez que proposer 12 chansons en 36 minutes, cela oblige à gommer les temps morts.

"Meteora" reprend là où s'arrêtait "Hybryd theory", une évolution dans la continuité en quelque sorte. (c'est pas moi qui le dis, toutes les critiques de cet album sur le net soulignent ce point). J'ajouterais simplement que le groupe n'a pas oublié les mélodies qui sont ici bien présentes. C'est donc surtout ceci qui m'a plu dans cet album : des mélodies, des samples intéressants ("numb","nobody's listenning") et un vocaliste, Chester Bennington, au beau timbre clair, le tout surfant sur un electro-metal entrainant.

L'album contient quelques tubes imparables (ex: "don't stay") dont certains sont passés en boucle à la radio, c'est le cas de "somewhere I belong" ou l'excellent "numb", l'un des meilleurs titres de cet album.
Quelques titres un peu "aventureux" explorent des horizons variés ; l'électro-rock "Breaking the habits", à de forte réminiscences de la cold-wave des 80's façon The Cure par ex., emmené par Chester en solo ; Tandis que de son coté, Mike Shinoda, montre son côté plus "hip-hop" dans un rap au sample exotique (extrème-oriental pour être précis) sans guitare mais avec Chester sur le refrain. Sympa.

Voilà, je dirais que l'album s'écoute sans lassitude du début à la fin (en passant par le milieu, ndc). Comme je le disais plus haut, il est assez court, ça aide ! Finalement, je garde un avis très positif de ce deuxième album et pour parfaire ma connaissance du groupe, je n'ai pas hésité à me procurer le "live in texas". Effectivement, les compos du premier album ressemblent fortement à "Meteora" et quelques titres comme "in the end" ou "papercut" sont vraiment bons. Attention cependant à ne pas trop tirer sur la corde de la répétition d'une recette qui a fait ses preuves.

En attendant, "Meteora" est un bon album de Néo-Metal , appelé sans doute à devenir avec le temps un grand classique de ce style , même si les puristes du mouvement reprocheront sans doute au groupe son manque d'audace et son formatage commercial. Eh oui, Linkin Park, c'est avant tout une bonne source de rentrées d'argent pour nos amis les Majors (non pas l'homme qui tombe à pic.. elle est nulle je sais).

A lire aussi en NEO METAL :


DEFTONES
Adrenaline (1995)
Le premier d'une série de chefs d'oeuvre !




KORN
Take A Look In The Mirror (2003)
Néo Metal d'élite, sombre et agressif

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par STEF




 
   STEF

 
   ALANKAZAME
   FENRYL
   METALINGUS

 
   (4 chroniques)



- Chester Bennington (chant)
- Mike Shinoda (chant / guitare / claviers)
- Brad Delson (guitare)
- Phoenix (basse)
- Rob Bourdon (batterie)
- Joe Hahn (platines et samples)


1. Foreword
2. Don't Stay
3. Somewhere I Belong
4. Lying From You
5. Hit The Floor
6. Easier To Run
7. Faint
8. Figure.09
9. Breaking The Habit
10. From The Inside
11. Nobody's Listening
12. Session
13. Numb



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod