Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO/HIP-HOP/éLéCTRO  |  REMIX

Commentaires (12)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Slaves On Dope, Reform The Resistance
 

 Linkin Park France (824)
 Site Officiel (144)
 Myspace (171)
 Chaîne Youtube (121)

LINKIN PARK - Reanimation (2002)
Par ALANKAZAME le 23 Juillet 2006          Consultée 6617 fois

Quand Reanimation est sorti, cela ne faisait même pas deux ans que Linkin Park avait reçu son brutal et inattendu succès international. Fort d'un bon premier album, Hybrid Theory, qui s'est vendu aujourd'hui à plusieurs millions d'exemplaires à travers le globe, les six petits gars de Linkin Park ont cru pertinent de sortir une compilation de remixes de cet album, s'accordant la participation de la scène hip hop américaine underground et de quelques grands noms du Neo Metal, histoire d'en rajouter une couche et de combler les milliards de fans récemment conquis sur la planète. Erreur fatale...

Reanimation, donc (remarquez la finesse du nom de l'album), commence sur une petite intro au violon et au piano (composée par deux membres de LP en la personne de Phoenix et de Mike Shinoda, s'il vous plaît !), et on passe au remix de Points Of Authority. Doté de couplets un peu simplifiés et d'un refrain musicalement considérablement enrichi, l'oeuvre de Jay Gordon (Orggi) est parfaitement convaincante : bien foutu, rythmé, rafraîchissant, Pts.of.athrty est un bon remix. La suite sera-t-elle aussi satisfaisante ?
Hélas non. Le tube In The End, grand succès d'Hybrid Theory, et l'excellent Forgotten, ont tout simplement été massacrés. Transformés en titres R'N'B bas de gamme atrocement lassants, comprenant des featurings hip hop fort médiocres, adoptant un rythme chiant au possible, se dotant de visages rap amerloques dignes des plus mauvais actes d'Eminem et autres 50cent, Linkin Park sombre ici dans une incroyable et inattendue médiocrité ! Il n'y a absolument rien à sauver, c'est même presque criminel d'amputer musicalement des titres normalement aussi bons de la sorte !

Ces deux horreurs laissent forcément sceptique, et c'est avec une moue dégoûtée qu'on poursuit l'écoute de Reanimation. Pourtant, le remix de Pushing Me Away est excellent, sûrement le meilleur de cette galette : couplets sombres et énigmatiques, rythme lent, son mélancolique... C'est agréable et ça change grandement du titre Pop Metal d'origine. La voix de Stephen Richards (Taproot) viendra régaler nos oreilles sur un pont additionnel, et les refrains ont été intégralement réécrits (sur tous les niveaux : lyrics, chant, partitions). Ce titre très réussi n'est autre qu'une des trois oeuvres de Mike Shinoda, qui nous prouve que Linkin Park sait parfaitement remixer ses titres sans s'encombrer de DJ aux talents fort douteux, comme on a pu l'entendre sur les deux remixes précédents. Quel dommage que cela ne se poursuive pas... On assiste une fois de plus à un énième massacre du tube A Place For My Head sur la piste suivante. Ca commence avec une intro techno puis ça plonge dans des couplets hip hop proches du néant musical, entrecoupés de refrains trafiqués très peu digestes. Le rapper Zion est de plus handicapé par un timbre vocal insupportable ! Cette débauche de médiocrité est renforcé par un final ridicule de sons de guitares remixés à l'arrache sur lequel se répète la même phrase gueulé par Chester Bennington... Et ça se finit sur trois pauvres notes de piano... Quelle déception !

Oh ben tiens le titre suivant vient encore relever le niveau ! X-Ecutionners Style, oeuvre des brillants X-Ecutionners, ayant la même année collaboré avec Linkin Park sur le très bon titre It's Going Down. Reprenant des éléments de Forgotten et de One Step Closer, sur lesquels viennent s'ajouter le phrasé du rapper Black Thought (nettement plus écoutable que le pitoyable Zion), ce... truc apparaît comme fort sympathique, bien qu'entièrement trafiqué. Dommage qu'il soit si court...
High Voltage est un vieux titre de Linkin Park à l'esprit hip hop très marqué à l'origine présent sur leur premier EP... Comment aurait-on alors pu penser qu'il fut possible d'en faire un remix aussi insupportable ?! Un atroce bordel de sons radiophoniques, 3 malheureuses percus et 2 pauvres notes de piano constituent la seule musique ! Il m'a rarement été donné d'écouter chose aussi catastrophique ! Ca apparaît même comme une sorte de foutage de gueule tellement c'est mauvais ! J'en ai encore des nausées !

Bon, je vais passer vite sur les 4 titres suivants : le remix de With You est tout ce qu'il y a de plus inutile. Peu différent de la version d'origine, entaché par un pont rappé totalement superficiel et inutile, ce premier remix de Mr. Hahn est bien peu convaincant. Encore un massacre organisé sur le remix de Papercut, réellement détruit au profit d'une soupe hip hop répugnante, puis un autre remix inutile bien peu différent de sa version primaire en la personne de Runaway, bêtement enrichi en samples superflus, lui aussi gâché par un couplet rap malvenu... Et enfin l'inédit My December (qui du coup ne l'est plus, mouarf !), sousoupe proche du slow qui donne envie de ronfler tellement ce titre transpire l'ennui... On repasse à des choses plus sérieuses grâce à la réinterprétation de By Myself par Josh Abraham & Mike Shinoda, qui ont pris la judicieuse décision d'inviter pour l'occasion Stephen Carpenter (Deftones) à la guitare. Ah ben on est rassuré, il n'y a tout de même pas que de la merde sur ce CD ! Couplets lourds et enjoués, refrain totalement refondu, son bizarroïde parfaitement organisé, un titre neo metalleux fort consistant qui hélas pêche par un final lourdingue et passablement superflu... Le remix de l'instru Cure For The Ich passe lui aussi agréablement, sans pour autant casser des barres : c'est sympa, joyeux, on sent que Mr. Hahn s'est bien lâché sur cette oeuvre décalée et somme toute assez originale... Et voici venir le remix de l'incomparable bombe One Step Closer ! Intro longue faite de bruitages pseudo électro inquiétants et sombres, qui sera ensuite remplacée par des percus et une gratte bien lourdes, et enfin par des couplets totalement refondus ! La structure même de la chanson a été complètement bouleversée et aucun refrain ne se ressemble désormais ! Un titre loin d'être simpliste, témoignage d'une improbable fusion neo-indus, embellie par le featuring de maître Davis sur le pont final ! Quelle bonne surprise ! Si seulement tous les titres pouvaient être comme celui-ci ! Mais hélas vient le moment de la désillusion avec le remix de Crawling. Transformé en ballade mollassonne et simpliste, amputé de toute progressivité convaincante, cette piètre réinterprétation, pas même arrangée par la présence de la voix de Aaron Lewis, frontman de Staind, permet à Linkin Park de terminer cet album de remixes sur l'un des ses plus atroces larcins !

Quelle déception ! Linkin Park se complaît ici dans la médiocrité, tout, ou presque, n'est que massacre prémédité ou catastrophes impardonnables ! Et je n'évoque même pas les remixes inutiles ou bâclés ! Une impressionnante liste de featurings n'a pas empêché ce groupe à l'origine très bon de sombrer dans un gouffre créatif quasi-total ! Et même si 4 ou 5 remixes viennent, non sans difficultés, relever le niveau, cette atroce compilation d'horreurs n'arrivera à séduire que les fans les plus acharnés... C'est d'ailleurs en cette année 2002 que le talent de Linkin Park s'est définitivement envolé, au profit de réalisations banales ou de fusions limite gerbiques... Quel gâchis !

A lire aussi en DIVERS :


LOSTPROPHETS
Liberation Transmission (2006)
Surprise ô surprise ! Ce disque est bon !




VISCERAL EVISCERATION
Incessant Desire For Palatable Flesh (1994)
O.V.N.I salement magnifique, lis vite !


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Mike Shinoda (chant, guitare & samples)
- Mr Hahn (platines & samples)
- Chester Bennington (chant)
- Phoenix (basse)
- Rob Bourdon (batterie)
- Brad Delson (guitare)


1. Opening
2. Pts.of.athrty
3. Enth E Nd
4. [chali]
5. Frgt/10
6. P5hng Me A*wy
7. Plc.4 Mie Haed
8. X-ecutioner Style
9. H! Vltg3
10. [riff Raff]
11. Wthyou
12. Ntr\mssion
13. Ppr:kut
14. Rnw@y
15. Mydsmbr
16. [stef]
17. By_myslf
18. Kyur4 Th Ich
19. 1stp Klosr
20. Krwlng



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod