Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Slaves On Dope, Reform The Resistance
 

 Linkin Park France (819)
 Site Officiel (140)
 Myspace (167)
 Chaîne Youtube (117)

LINKIN PARK - Hybrid Theory Ep (1999)
Par ALANKAZAME le 20 Juillet 2006          Consultée 8948 fois

En 1999, Hybrid Theory est en pleine ébullition. Petit groupe de neo metal californien, anciennement baptisé Xero, il vient de traverser une période difficile, se séparant de l’un de ses chanteurs, Mark Wakefield, qui claquera la porte, en proie à son mauvais caractère, et de son bassiste, Phoenix, parti en tournée avec sa second formation (The Snax, groupe de punk chrétien). Le poste de bassiste reste en suspens, et ce n’est autre que le guitariste Brad Delson qui occupera cette fonction en attendant le retour de Phoenix. Le poste de chanteur mélodique est finalement à nouveau occupé par Chester Bennington, jeune homme ambitieux très inspiré par la première cassette audio de Xero (enregistrée en 1996), qui laissera derrière lui femme, logement et emploi pour donner libre cours à son inspiration. La nouvelle formation, baptisée Hybrid Theory, en hommage à la fusion metal-hip hop dans laquelle le groupe s’investit, signe alors chez Mix Media, une petite maison de disque locale. Un EP de 6 titres est alors enregistré… Petite analyse de la première œuvre complète de ce qui deviendra par la suite le groupe de neo metal le plus vendu au monde…

Le premier titre, Carousel, qui est à n’en pas douter le meilleur morceau de cet EP, annonce déjà ce qui sera plus tard la recette imparable de Linkin Park : on commence par une intro avec violons grinçants relativement sinistre, accompagnés de vocaux clairs quelque peu tribaux, puis on démarre avec un couplet rap très sombre… Tout est très propre et bien foutu, on se retrouve plongé d’office dans une atmosphère sombre et inquiétante… Si les couplets sont rappés, la musique, elle, n'a rien à voir avec le hip hop : riche en samples couplés à quelques notes de guitare, elles auraient presque un petit côté indus. Vient ensuite le refrain, où on peut cette fois entendre la voix du second chanteur : celui-ci adopte un chant mélodique rauque, terriblement sombre et torturé, contrastant parfaitement avec les phrasés de son acolyte… Voici donc cette fameuse alternance couplets rappés, refrains chantés que l’on entendra si souvent dans les années qui suivront…

2ème titre : Technique. Une voix radiophonique prononce les mots "you must exercise the proper technique" et c'est parti pour une petite minute de platines : ce qui permet de constater que le DJ n'est pas ici pour décorer. Nouveaux « vrai » titre : Step up : très axé rap, ce titre enchaîne couplets survoltés et refrains à la rage against the machine, de temps en temps entrecoupés d'une voix synthétique du plus bel effet. Le tout est tout bonnement jouissif : les instruments arrivent de manière progressive, la guitare sur les couplets est toute simple mais diablement efficace, et on finit une fois de plus sur un solo de platines : voilà un DJ qui a très envie de mettre son grain de sel, et il a bien raison, car c'est sans doute le plus doué des 5 membres !

And one succède à Step Up pour créer la surprise : radicalement metal, ce titre est tout le contraire de son prédécesseur, à part un petit pont de rap vers la fin, tout n'est que chanté : cela débute de manière assez directe, voir brutale, à la Deftones, par un premier couplet, puis commence le premier refrain, qui s'arrête en son milieu pour laisser la place au 2ème couplet… Effet garanti ! La surprise, donc, arrive là où on ne l'attendait pas. Le guitariste est ici très expressif, et arrive à tenir un rythme saturé tout au long du titre sans jamais partir en boulette dans un bordel généralisé comme c'est bien souvent le cas dans ce style musical. Le chanteur nous montre par la même occasion qu'il a pas mal de coffre, et arrive à tenir assez longtemps dans ses hurlements korniens sur les refrains comme sur le pont final. Cette 4ème piste se termine par une partie assez étrange et inattendue : le DJ nous offre une fois de plus un concert de platines sur lequel le rapper parle avec une voix comme étouffée, lointaine : c'est comme si on avait 2 titres en un ! Cet épilogue n'est pas très intéressant mais important, il permet un passage plus souple vers le titre suivant.

Ce titre, c’est High voltage, un produit 100% hip hop ! Mais attendez ne partez pas tout de suite : quand on a de vrais musiciens, ce genre de musique peut devenir tout à fait intéressant ! High voltage se compose de 2 refrains rap engagés, embellis par de jolies samples pseudo-orientales, et de couplets sur lesquels parle une voix radiophonique travaillée, tout est très bien organisé et pas un morceau ne dépasse ! Et si ce titre n'est pas le meilleur de ce CD, ne passez pas à côté, il vous faudra du temps avant de déceler tous les petits trucs cachés dans chaque recoin de cette musique.

L’EP prend fin sur l’ultime Part of me, une chanson dans les mêmes tons que Carousel niveau organisation (couplets rap et refrains chantés/gueulés), mais très différente musicalement parlant, les guitares sont omniprésentes et Part of me vous gardera en haleine jusqu'à la fin !
Enfin : Secret, la piste cachée : une instru très originale emplie de samples en tous genres : ce titre est plus une curiosité qu'autre chose, mais il vaut tout de même le détour, rien que pour constater que les influences indus de Nine Inch Nails ont bien été présentes dès le début au sein des notes de cette formation…

Voilà, Hybrid Theory est aujourd'hui introuvable dans le commerce, il a été écoulé à 1000 exemplaires aux States il y a fort longtemps ... Le groupe s'appelle aujourd'hui Linkin Park, contraint de changer de nom pour raisons juridiques après avoir signé chez Warner Bros Records. La suite est connue…

A lire aussi en NEO METAL par ALANKAZAME :


LINKIN PARK
Hybrid Theory (2000)
La belle époque LP...

(+ 2 kros-express)



DEFTONES
White Pony (2000)
Le plus grand album de neo metal de tous les temps

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Mike Shinoda (chant, guitare & samples)
- Mr Hahn (platines et samples)
- Brad Delson (guitare)
- Rob Bourdon (batterie)
- Chester Bennington (chant)


1. Carousel
2. Technique (short)
3. Step Up
4. And One
5. High Voltage
6. Part Of Me
7. Secret



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod