Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Astral Doors, Axel Rudi Pell , Hear 'n Aid, Locomotive Breath, Blaze Bayley, Nightmare
- Membre : Ac/dc, Def Leppard, Stratovarius, Yngwie Malmsteen , Black Sabbath, Dokken, Msg, Riverdogs, Rainbow, Revolution Saints
- Style + Membre : Wami, Heaven & Hell

DIO - Magica (2000)
Par POWERSYLV le 1er Décembre 2002          Consultée 11357 fois

Les années 90 ont été fatales à nombres de dinosaures et de grandes personnalités du heavy-metal traditionnel. Après la reformation avortée du BLACK SABBATH mark III (celui du fantastique "Mob Rules") en 1992, DIO a sorti 2 albums qui n'ont pas vraiment soulevé l'enthousiasme ("Strange Highways" et surtout "Angry Machines"). On le pensait fini, trop vieux (il a quand même passé les 60 ans !).

Et bien, il aura fallu attendre l'an 2000 pour que cette légende du heavy-metal mélodico-épique nous resorte un album qui, à mes yeux, rivalise enfin avec les grands classiques des années 80. Et un concept-album qui plus est ! Pour celà, Ronnie James est allé chercher des vieux compagnons de route, tels Jimmy Bain (ex-RAINBOW) ou encore le marteleur Simon Wright (ex-AC/DC et DIO époque "Lock Up The Wolves"). Ajoutez à ça le toujours jeune et souriant Craig Goldy (le guitariste époque "Dream Evil", vous savez, celui qui arborait une très belle permanente à l'époque...), guitariste très typé "années 80"... et vous obtiendrez un album qui personnellement m'a fortement marqué cette année.

Jamais je n'aurai pensé que papy Ronnie puisse nous donner un jour un album avec un aura aussi magique : écoutez le thême planant de "Magica" (quand DIO rencontre THE GATHERING !!), repris vers la fin de l'album avec la voix du Maître... ça vous fout pas la chair de poule ? Cette voix, mon Dieu, cette voix ! Heavy-metal entraînant soutenu par une batterie lourde et métronomique ("Fever Dreams"), l'épique "Lord Of The Last Day", le plus ténébreux "Feed My Head", "Eriel" très "Holy Diver" dans l'âme, un joli brin de ballade qui illustre à merveille les performances vocales de Ronnie James Dio pour faire passer les émotions ("As Long As It's Not about Love")... bon, les plus exigeants d'entre vous diront que c'est du vu et revu, mais moi, il me fait vibrer ce disque.

Les anglophiles pourront toujours s'amuser à traduire l'histoire héroico-fantasy qui cadre ce disque, et même écouter le Ronnie la raconter à la fin du disque. Sinon, vous apprécierez ce disque raffiné, truffés d'ambiances et de belles parties instrumentales. Et j'ai eu la chance de voir le groupe sur scène ensuite, dans une petite salle : on sent qu'on a vraiment affaire à une légende.

Gloria, DIO est de retour !

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


Ozzy OSBOURNE
Blizzard Of Ozz (1980)
Heavy metal

(+ 1 kro-express)



IRON MAIDEN
Live After Death (2008)
L’age d’or de la vierge de fer. indispensable !


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Ronnie James Dio (chant)
- Craig Goldy (guitare)
- Jimmy Bain (basse)
- Simon Wright (batterie)


1. Discovery
2. Magica Theme
3. Lord Of The Last Day
4. Fever Dreams
5. Turn To Stone
6. Feed My Head
7. Eriel
8. Challis (marry The Devil's Daughter)
9. As Long As It's Not About Love
10. Losing My Insanity
11. Otherworld
12. Magica (reprise)
13. Lord Of The Last Day (reprise)
14. Magica - The Story



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod