Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (0 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1983 Forgotten Songs (early D...
  Script For A Jester's...
  The Recital Of The Scrip...
1984 Fugazi
  Real To Reel
1985 Misplaced Childhood
1986 Brief Encounter
1987 Live From Loreley
  Clutching At Straws
1988 B'sides Themselves
  The Thieving Magpies
1989 Seasons End
1991 Holidays In Eden
1994 Brave
1995 Afraid Of Sunlight
1997 This Strange Engine
1998 Radiation
1999 Marillion.com
2001 Anoraknophobia
2004 Marbles On The Road
  Marbles
2007 Somewhere Else
2008 Happiness Is The Road
2012 Sounds That Can't Be ...
2013 Radiation 2013
 

- Style : Maschine
- Style + Membre : Arena
 

 Site Officiel (602)
 Myspace (184)
 Chaîne Youtube (198)

MARILLION - Clutching At Straws (1987)
Par DAVID le 1er Décembre 2002          Consultée 9088 fois

Ah, parler de Marillion avec cet album, le dernier avec Fish au chant, tout un symbole ! Le meilleur ? Difficile à dire, mais une chose est sur: le rock progressif de Marillion n'a jamais été aussi chargé en émotions ! L'album parfait existe bel et bien ! Quelle claque ce disque ! Ces arpèges de Steve Rothery, sa guitare pleure tout simplement !

Marillion avait eu un succès énorme en 85 avec son précédent disque, le très doux Misplaced Childhood, un concept album à propos de l'enfance. Ici, on peut faire le parallèle avec le passage à l'âge adulte (les paroles traitent des déboires de l'alcool): la musique est bien plus aggressive, mise en valeur par une production remarquable (on a enfin un son de batterie digne de ce nom). La marge d'évolution du groupe est moins grande qu'auparavant, on retrouve même ici et là quelques éléments qui ont fait le succès de "Misplaced
Childhood". Toutefois, il ne s'agit pas d'une redite pour autant, on sent que musicalement, ce n'est plus tout à fait pareil car Marillion semble avoir laissé tombé les longs passages atmosphériques au profit de morçeaux plus courts, plus directs, hyper compacts et d'une richesse incroyable.
Très accessible (j'ai apprécier "Clutching" tout de suite alors qu'il m'a fallu de nombreuses écoutes pour cerner les précédents), on trouve plus de ballades aussi, mais elles sont tellement belles qu'on en redemande: "Sugar mice" (c'est pourtant le titre le plus faible de l'album), la divine trilogie "Hotel Hobbies" (la plus belle intro de Marillion à ce jour, sombre à souhait)/"Warm" et "circles"/"That time of the night" (on dirait un peu du Phil Collins mais en tellement plus riche), avec de multiples rebondissements d'une beauté... !

Sans oublier "Torch Song", très dynamique, j'avais tout simplement jamais autant accroché à une ballade de ma vie (d'habitude, ça me gonfle très vite) ! Mais heureusement, il y a aussi des moments plus enjoués, comme le hit single très rythmé "Incommunicado", très kitsch avec ses solos de claviers, mais tellement bon, ça donne un peu de joie à toute cette noirceur omniprésente.
Quelques morçeaux apportent une facette plus rock à la musique de Marillion, avec des guitares parfois saturées, on peut citer "The last straw" et "Just for the record", avec toujours des mélodies magnifiques. Et la pièce progressive (Marillion est toujours aussi à l'aise dans cet exercice) "White Russian" contraste pas mal avec les autres titres qui sonnent plus pop finalement, c'est surement le sommet de l'album, assez heavy sur la forme avec beaucoup d'aggressivité dans les vocaux de Fish et plein de petits passages sublimes qui viennent calmer le jeu.

On a du mal à croire qu'après un tel condensé d'émotions, Fish va quitter le groupe car il est ici au sommet de son art (c'est d'ailleurs son album préféré de Marillion). Après son départ, Marillion d'un côté et Fish en solo de l'autre seront tellement marqués par cette rupture qu'ils auront beaucoup de mal à faire aussi bien !

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par DAVID :


MARILLION
Script For A Jester's Tear (1983)
Rock progressif

(+ 1 kro-express)



MARILLION
Season's End (1989)
Rock progressif


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Fish (chant)
- Steve Rothery (guitares)
- Pete Trewavas (basse)
- Mark Kelly (claviers)
- Ian Mosley (batterie)


1. Hotel Hobbies
2. Warm Wet Circles
3. That Time Of The Night (the Short Straw)
4. Going Under
5. Just For The Record
6. White Russian
7. Incommunicado
8. Torch Song
9. Slainte Mhath
10. Sugar Mice
11. The Last Straw (happy Ending)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod