Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1979 3 Accept
1980 2 I'M A Rebel
1981 2 Breaker
1982 2 Restless And Wild
1983 3 Balls To The Wall
1985 3 Metal Heart
1986 2 Russian Roulette
1989 1 Eat The Heat
1993 1 Objection Overruled
1994 Death Row
1996 Predator
2010 3 Blood Of The Nations
2012 1 Stalingrad
2014 3 Blind Rage
2017 1 The Rise Of Chaos
2021 Too Mean To Die
2024 Humanoid

ALBUMS LIVE

1990 1 Staying A Life
2017 Restless And Live

COFFRETS

2023 A Decade Of Defiance
 

1979 Accept
1980 I'm A Rebel
1981 Breaker
1982 Restless And Wild
1983 Balls To The Walls
1985 Metal Heart
1986 Russian Roulette
1989 Eat The Heat
1993 Ojection Overruled
1994 Death Row
1996 Predator
2010 Blood Of The Nations
2012 Stalingrad
2014 Blind Rage
2017 The Rise Of Chaos
2021 Too Mean To Die
2024 Humanoid
 

- Style : Tyran' Pace, Squealer, Existance, Burning Witches, Vatican, Trance, Blizzen, Shockmachine, Paragon, Titan, Cannon, Saxon, Thomsen
- Membre : Ez Livin', Victory, Impellitteri, Grave Digger, Dokken
- Style + Membre : Herman Frank, The German Panzer , Udo
 

 Site Officiel (41)
 Facebook (41)
 Myspace (26)
 Youtube (21)

ACCEPT - Humanoid (2024)
Par DARK SCHNEIDER le 14 Mai 2024          Consultée 1871 fois

Y a des Metalheads qui se souviennent de titres comme "No One's Master"ou "Sucks To Be You" ? Non ? Ca ne vous dit rien ? Logique, ce sont les fillers de l'album précédent d'ACCEPT, le pourtant très convenable "Too Mean To Die". Et bien des titres faiblards de ce genre, ce n'est pas ce qui manque sur "Humanoid" dont il est question ici. Le groupe nous le prouve d'emblée avec ce "Diving Into Sin" qui est son opener le plus insignifiant depuis sa reformation. Ça commence mal cette affaire.

Faisons un petit parallèle avec UDO, ça faisait longtemps après tout. Un constat qui se dégage de la disco de ce dernier c'est cette tendance assez nette à sortir un bon album sur deux, et bien depuis "The Rise Of Chaos" ACCEPT semble vraiment avoir pris le même chemin. Donc ce "Humanoid" n'est tout simplement pas très bon. Et d'ailleurs, je vous le dis tout de suite : le dernier UDO, "Touchdown", est bien plus plaisant et dynamique.

Pourtant on semble nous promettre quelque chose d'ambitieux avec cette thématique de l'homme au cœur de métal, c'est cependant une pure fausse promesse. "Humanoid", le titre, ne cherchant à aucun moment à égaler ou à faire office de suite musicale au chef d'œuvre de 1985, c'est juste un titre comme un autre, très oubliable. On lui préfèrera nettement son successeur dans la tracklist, qui là aussi évoque une autre création sortie de l'imaginaire, mais de chair et de sang. Ce "Frankenstein" ne propose rien d'original dans ses paroles mais il est le single logique de l'album, et le meilleur titre il faut bien le dire (et le seul qui n'a d'ailleurs pas été principalement composé par Hoffman). Si la créature était le fruit d'une intelligence qui n'avait rien d'artificielle, ce n'est pas le cas de son clip vidéo. L'IA est une thématique qui intéresse le groupe, mais au final il n'en fait rien, à part un clip.

L'autre morceau qui est mis en avant c'est "The Reckoning", riff banal à la "Painkiller", ACCEPT fait son JUDAS PRIEST quand JUDAS PRIEST se ACCEPTise de son côté, il va peut-être falloir arrêter les relations incestueuses au sein du cheptel d'Andy Sneap. Bon, heureusement les harmonies caractéristiques de guitares sur le refrain nous rappellent qu'il s'agit bien d'ACCEPT. On se contentera de cela.

Le temps fait ses ravages, les Allemands n'ont jamais été aussi lucides. On se doute en réalité que les paroles écrites par Mark Tornillo pour la ballade de l'album font notamment écho au décès de son fils il y a quelques années même si cela n'est pas explicite. Derrière leur image de durs, les gars d'ACCEPT ne sont pas si indestructibles qu'ils le prétendent aussitôt sur le titre suivant. Hélas, "Ravages Of Times" ne décolle jamais et n'est malheureusement qu'un moment oubliable de plus, idem pour "Unbreakable" qui n'a rien de l'hymne escompté.

Signe du ramollissement général du groupe : celui-ci a rarement inclus autant de morceaux aussi résolument Hard Rock depuis "Restless And Wild". "Man Up", "Nobody Gets Out Alive", "Straight Up Jack" sont autant d'occurrences de leur facette groovy, des instants rafraichissants et aérant cet ensemble sclérosé. Bien que là encore les comparaisons avec les œuvres passées ne sont pas à leur avantage : et je ne parle même pas d'un "Son Of A Bitch", mais rien que les "Overnight Sensation" ou "Life's A Bitch" de l'ère Tornillo valent bien mieux.

Si le plaisir de jouer de ces musiciens ne saurait être remis en question, on peut quand même s'interroger sur la nécessité de continuer de reproduire la même routine en studio, surtout quand l'on possède un tel back-catalogue largement suffisant pour justifier des tournées. Car que reste-il d'ACCEPT ? Juste le savoir-faire habituel de Wolf Hoffman entourés de ses yes-men. Il a fait un album parce qu'on lui a demandé de le faire, ce n'est pas moi qui le dis, c'est lui, il ne s'en cache pas. Tout est ici n'est que reprise des gimmicks habituels du groupe, mais sans le moindre souffle, sans génie. Il faut attendre le dernier morceau pour entendre enfin un riff un peu original. En fait, le groupe peut être content de s'être égaré au milieu des 90s, sans cela "Humanoid" serait incontestablement son plus mauvais album à ce jour.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


FIFTH ANGEL
Time Will Tell (1989)
Metal classieux et mélodique




POKOLGEP
Pokoli Szinjaték (1987)
En hongrie aussi, le heavy metal existe.


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Mark Tornillo (chant)
- Wolf Hoffmann (guitare)
- Uwe Lullis (guitare)
- Martin Motnik (basse)
- Christopher Williams (batterie)


1. Diving Into Sin
2. Humanoid
3. Frankenstein
4. Man Up
5. The Reckoning
6. Nobody Gets Out Alive
7. Ravages Of Time
8. Unbreakable
9. Mind Games
10. Straight Up Jack
11. Southside Of Hell



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod