Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Trance, Titan, Cannon, Paragon, Blizzen, Saxon, Shockmachine, Thomsen
- Membre : Victory, Ez Livin', Dokken
- Style + Membre : The German Panzer , Udo

ACCEPT - Objection Overruled (1993)
Par METAL le 8 Septembre 2005          Consultée 8375 fois

Après l’échec tant commercial que musical de l’album « Eat the Heat » (pourtant fort correct mais trop axé Hard FM) l’avenir du groupe s’en trouve grandement assombri et l’éviction du nouveau chanteur David Reece ressemble à s’y méprendre à la fin de carrière d’un des pionniers du Heavy Metal Germanique.
De plus si je vous dis qu’entre 1989 à 1993 sortiront un album Live issu d’une vieille tournée de 1985 « Staying a Life » et deux best-of inutiles « The collection » et « No substitues », vous en conclurez probablement la fin de l’aventure Accept… il n’en sera pourtant rien et que vous croyez aux miracles ou non, l’album Live « Staying a Life » en plus d’être une tuerie, s’avère être un énorme succès commercial et l’enthousiasme des fans incite le groupe à re-contacter Udo Dirkschneider et à virer Jim Stacey (le groupe évoluant ainsi à un seul guitariste) pour une reformation surprise qui donnera naissance à ce « Objection Overruled ».

Autant le dire tout de suite, Accept n’a pas le droit à l’erreur sous peine de perdre le peu de crédibilité qui lui reste et en toute logique le groupe décide de revenir à un bon vieux Heavy Metal des familles.
C’est donc dans cette optique que déboule le premier morceau éponyme de l’album "Objection Overuled" et pour tout avouer, ça commence pas trop mal avec un riff simple et rapide qui servira en même temps de rythmique sur l’ensemble du titre puis arrive le chant si singulier d’Udo accompagné des fameux chœurs 100% testostérone sur les refrains.
Le titre est rapide à souhait, agrémenté de solos virevoltant et même si on est loin du chef-d’œuvre, Accept est de retour et le reste importe peu.

Cependant l’expérience nous apprend à rester prudent car sur bon nombre d’album, le premier titre est bien souvent le meilleur et en effet passée la bonne surprise du début, s’en suit une ribambelle de titres franchement quelconques à commencer par un "I Don't Wanna Be Like You" très linéaire à l’ossature se rapprochant d’un encéphalogramme plat et qui, à vrai dire, reflète un peu l’ensemble de l’album à savoir des titres pas mauvais mais manquants d’originalité et sans ce petit quelque chose qui transforme un titre banal en grand classique.

« Objection Overruled » fait à mon avis parti de ces nombreux albums qui gagnent à être écoutés d’une traite.
La qualité y est globalement présente et atteint quelques pics avec "Objection Overruled" mais également dans une moindre mesure "Protectors of Terror" avec son ambiance un peu plus sombre et son refrain puissant (mais lassant) et les rapides et entêtants "Sick, Dirty And Mean" et surtout "This One's For You" qui clôture de bien belle manière un album bien garni en titres faibles et qui tire un peu trop sur les ficelles du passé en comptant trop sur les refrains en forme de chœurs viriles pour rehausser une composition pas assez recherchée.
Et ce n’est pas la ballade bien fade "Amamos La Vida" qui fera oublier un "Winter Dreams" (Balls to the Wall).

Malgré un album plutôt bancal, Accept réussi à réanimer la flamme que l’on croyait à jamais éteinte avec des ventes acceptables et surtout une tournée qui connaîtra un succès retentissant.
Poussé par ce triomphe, le groupe décide de retourner rapidement en studio pour travailler sur le successeur de « Objection Overruled » et ainsi profité au maximum de l’effervescence produite par la reformation du groupe.
Malheureusement pour eux, la suite sera moins glorieuse…

A lire aussi en HEAVY METAL par METAL :


METALLICA
Some Kind Of Monster (2004)
The monster lives

(+ 1 kro-express)



Bruce DICKINSON
Tyranny Of Souls (2005)
Bon album mais un peu trop prévisible


Marquez et partagez




 
   METAL

 
   CANARD WC

 
   (2 chroniques)



- Udo Dirkschneider (chant)
- Wolf Hoffmann (guitare)
- Peter Baltes (basse)
- Stefan Kaufmann (batterie)


1. Objection Overruled
2. I Don't Wanna Be Like You
3. Protectors Of Terror
4. Slaves To Metal
5. All Or Nothing
6. Bulletproof
7. Amamos La Vida
8. Sick, Dirty And Mean
9. Donation
10. Just By My Own
11. This One's For You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod