Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH HEAVY PUNK GROOVE  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Municipal Waste
- Membre : Infectious Grooves, Cyco Miko, Black Label Society, Metallica, F5
 

 Site Officiel Du Groupe (324)

SUICIDAL TENDENCIES - World Gone Mad (2016)
Par FENRYL le 5 Décembre 2016          Consultée 3261 fois

L'autre jour j'étais attablé avec quelques amis métalleux autour d'une volée de bières récupérées chez mon pote propriétaire d'une cave spécialisée dans la vente de ce délicieux breuvages provenant de la Terre entière pour refaire le monde, parler du Hellfest 2017 déjà soldout, des sorties à venir, de l'arrivée du dernier SUICIDAL TENDENCIES…

"Oh, attends deux secondes Fenryl, le dernier qui ????????????????"

Putain la claque… Certes je devais être le seul à approcher dangereusement de la quarantaine, mais de là à voir des yeux écarquillés en parlant de ST, j'avoue l'avoir mal pris…
Bon, je n'en menais pas large tout de même car le dernier bon album du groupe datant à mes yeux de 1994/1995 – date de leur split officiel – avec "Suicidal For Life" mais je leur ai tout de même conseillé de jeter un coup d’œil à la disco de ce combo aussi attachant que culte à mes oreilles.
"13" (2013) n'était donc pas qu'un dernier sursaut d'orgueil. Restait à savoir si ce "retour" allait encore propulser le groupe dans les méandres et les tréfonds de la merde précédant cet opus…

Ce qui me frappe d'entrée ici, c'est que ST et mes groupes fétiches sont toujours liés ! Trujillo, bassiste ultime à mes oreilles officiait ici avant d'aller rejoindre METALLICA (for ever)… Dave Lombardo (ex-SLAYER), l'un de mes batteurs préférés, n'a rien trouvé de mieux que de venir grossir les rangs de… SUICIDAL TENDENCIES !!! Je n'en demandais pas tant ! Après une pige pour la tournée 2016, le musicien est resté jusqu'à l'enregistrement complet de la galette qui nous intéresse ici.
Of course, Muir/Pleasants sont toujours présents mais pour le reste on change tout...

Mais en fait, rien ! En bouleversant une énième fois son line-up, ST arrive à conserver son style, son son si typique ! Je dirais même mieux/plus : SUICIDAL TENDENCIES arrive à RETROUVER ses sonorités si bandantes du passé !
On retrouve donc ici clairement ce mélange Heavy/Thrash Metal agrémenté de Punk ("The Struggle Is Real") et d'une petite touche de groove bien sentie avec la basse qui ronronne à merveille.
Et comble de tout : la voix de Muir n'est pas en reste et lorgne sans avoir à rougir avec ses meilleures prestations de la grande époque. Cet aspect canailloux dans le timbre, ce miaulement aigu, cette folie prête à exploser ("Clap Like Ozzy"), ce côté suave ("This World"). Orgasme.

On prend du plaisir dès la première écoute intégrale, sans faux pas, sans fausse note.
Entre l'ouverture ultra speedé du "Clap Like Ozzy" jusqu'à la sucrerie susurrée "This World", SUICIDAL TENDENCIES, emmené de mains de maître par un Cyco Miko au sommet de son art, ne relâche pas la pression.
La fréquence d'attaque ébouriffante du titre introductif veut marquer de son empreinte les influences punk du combo : batterie claquante, chant tout en rupture avant d'entendre une basse totalement en folie comme on ne l'avait plus entendu depuis l'époque de Robert Trujillo. Le pire c'est que les soli déboulent comme des missiles : les gratteux s'envolent dans des leads de pure malade. Ce "Clap Like Ozzy" ne fait pas semblant, ouvre l'ensemble mais inquiète ! En faisant aussi furieux dès l'ouverture, est-ce l'arbre qui cache la forêt ?
NON, NON et foutrement NON !
On retrouve les sonorités d'un "The Art Of Rebellion" (écoutez le chant de Mike sur "Still Dying To Live" et ce son de guitare wah wah) couplées avec un "Suicidal For Life" : l'intro mystique de "Living For Life" ou "Get Your Fight On !" avant de lâcher les chevaux pour une sacrée speederie comme à la grande époque, des refrains hymniques simples et efficaces avec un "One Finger Salute" (un futur hit sur scène je vous l'annonce !). Ultra efficace !

Le côté INFECTIOUS est vraiment plus rare et le titre éponyme sera l'un des seuls apportant une touche véritablement funky, mettant les troupes sur ressort au moment d'un refrain ST pur jus. On pourra de la même façon imagine Cyco Miko headbanguer de gauche à droite de façon si caractéristique (tête rentrée dans les épaules avec ce rictus mythique) sur "Damage Control", comme on l'aime tellement !
Le trop facile "Happy Never After" offre de nouveaux des leads descentes de manches à Dean Pleasants qui s'en redonne à cœur joie sur ce titre plus mid tempo, histoire de bien nous montrer qu'il est motivé le bougre (avant plus tard un "The Struggle Is Real" pas piqué des hannetons non plus).
Bref, tout le monde est en putain de forme et le fait savoir à chaque track ! Mais attention : on parle ici d'un collectif et pas de prestation individuelle pour en foutre plein la vue. Par exemple, n'allez pas espérer que Lombardo se permette des fioritures, non ma brave Dame et mon gentil Monsieur, on parle bien d'un album de SUICIDAL TENDENCIES, pas d'une ligne sur un C.V pour musiciens chevronnés. On en vient presque à oublier Rocky George les ami(e)s, c'est dire !

En conservant/retrouvant ses racines, quelque part entre un "Light… Camera… Revolution" (culte) et un "Suicidal For Life", ce "World Gone Mad" trouve sa place dans l'évolution logique de ce qu'aurait du pondre SUICIDAL TENDENCIES à sa grande époque avant de se perdre quasi totalement. En 2016, ce n'est ni plus ni moins qu'un sacré miracle et on tient là l'un des tout meilleurs albums du groupe, j'assume.

Une sacrée baffe, une tournée de malade à prévoir. ST for Life plus que jamais.

Top : "One Finger Salute", "Get Your Fight On !", "Clap Like Ozzy", "This World", "World Gone Mad", "Still Dying To Live".

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


MACHINE HEAD
Machine Fucking Head Live (2012)
MACHINE FUCKING HEAD dans toute sa splendeur !




BIOMECHANICAL
The Empires Of The Worlds (2005)
PRIEST + PANTERA + Prog' à la QUEENSRYCHE = ENORME


Marquez et partagez






 
   FENRYL

 
   SHUB-NIGGURATH

 
   (2 chroniques)



- Mike Muir  (chant)
- Dean Pleasants  (guitare)
- Jeff Pogan  (guitare)
- Ra Diaz  (basse)
- Dave Lombardo   (batterie)


1. Clap Like Ozzy
2. The New Degeneration
3. Living For Life
4. Get Your Fight On !
5. World Gone Mad !
6. Happy Never After
7. One Finger Salute
8. Damage Control
9. The Struggle Is Real
10. Still Dying To Live
11. This World



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod