Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  E.P

Commentaires (3)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

1983 Suicidal Tendencies
1988 How Will I Laugh Tomo...
2017 Get Your Fight On!
2018 Still Cyco Punk After...
 

- Style : Municipal Waste
- Membre : Infectious Grooves, Cyco Miko, Black Label Society, Metallica, F5
 

 Site Officiel Du Groupe (442)

SUICIDAL TENDENCIES - Controlled By Hatred / Feel Like Shit... Deja Vu (1989)
Par POSSOPO le 5 Octobre 2008          Consultée 3969 fois

"Controlled By Hatred/Feel Like Shit…Deja-Vu". Il faut véritablement maîtriser la langue de Shakespeare afin de trouver un sens à ce titre à rallonge. Un titre à rallonge pour une espèce de compilation. Deux faces sur notre vinyle, deux EP regroupés pour l'occasion, la première apparition de Robert Trujillo, la première galette de SUICIDAL TENDENCIES a atteindre le statut de disque d'or. Figé entre deux chefs-d'œuvre du crossover… pardon, figé entre LES deux chefs-d'œuvre du crossover, l'album pourrait passer inaperçu mais les informations que je viens de vous donner suffisent à lui donner du poids.

Le style pratiqué n'étonnera personne. Si "How Will I Laugh Tomorrow… When I Can't Even Smile Today" et "Lights…Camera…Revolution" proposent un style similaire, un style qui sent bon l'asphalte chaude, les crissements des trucks sur le trottoir, les pizzas aux mains et les pauses Coca, "Controlled By Hatred/Feel Like Shit… Deja-Vu" ne se distingue guère de ses encombrants voisins. Tendons l'oreille un poil plus, jouons les experts de cours de récré… "Controlled By Hatred/Feel Like Shit… Deja-Vu" possède une production un peu faible, moins clinquante que le SUICDAL TENDENCIES 1990. La basse y est aussi moins ronflante et Robert Trujillo, l'enthousiaste fou de "Lights…Camera…Revolution" et "The Art Of Rebellion" porte ici sa tenue de réserve. Le bassiste surdoué du groove californien pose ses marques, il regarde, il s'échauffe, il apprend. On le retrouve comme lors de son arrivée chez METALLICA, studieux et travailleur. Le double EP représente donc plus un appendice au cru 1988 qu'un teaser à la spectaculaire bouteille qui le suit. Appendice encore plus évident lorsqu'on sait que sur le disque figurent deux versions du hit du troisième album des Californiens, l'éponyme "How Will I Laugh Tomorrow ?".

La production, le point faible de ce disque globalement parfaitement réussi. Si on tolérera le brouillon du spectre sonore (mais pourquoi donc "Just Another Love" sonne-t-il plus clair ?) qui ne constitue en soi pas de réel obstacle à l'appréciation de la galette, il relève de l'exercice de maîtrise de soi de ne pas hurler contre le manque de volume sonore du micro de Mike Muir. Régulièrement sous-mixé sur l'ensemble des productions du groupe, déjà handicapé par une voix naturellement peu hargneuse, il est ici plus encore en retrait qu'à son habitude. Convenons-en, ce chant si personnel a toujours participé du charme et de la personnalité d'un artiste à part dans le monde du thrash comme dans celui du hardcore. Mais on peine ici véritablement à l'entendre, si chaudement couvert par les riffs acérés de Mike Clarck et Rocky George, ZE paire de gratteux d'un combo qui a toujours connu de nombreux changements de personnel. L'homme à la console, le bien connu des glamrockeux Paul Winger, aurait-il failli ? Mark Dodson reviendra bien vite aux manettes sur le longue durée suivant.

Dommage car les compositions font dans l'efficace et auraient parfaitement pu trouver position sur les plus grands albums de nos natifs de Venice Beach. "Master Of No Mercy" laisse claquer un riff d'intro surpuissant, "Controlled By Hatred" commence par une jolie mélodie vocale et se termine en moshing survolté…
Et le single imparable, proposé ici dans sa version télé et dans un mix émotions, acoustique et reverb, pseudo ballade coucher du soleil sur skatepark californien ?
Il se porte toujours aussi bien, merci pour lui.

A lire aussi en THRASH METAL par POSSOPO :


METAL CHURCH
Metal Church (1984)
Thrash metal




SEPULTURA
Arise (1991)
Thrash metal

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Mike Muir (chant)
- Rocky George (guitare solo)
- Mike Clark (guitare rythmique)
- R.j. Herrera (batterie)
- Robert Trujillo (basse)


1. Master Of No Mercy
2. How Will I Laugh Tomorrow (video Edit)
3. Just Another Love Song
4. Waking The Dead
5. Controlled By Hatred
6. Choosing My Own Way Of Life
7. Feel Like Shit... Deja-vu
8. It's Not Easy
9. How Will I Laugh Tomorrow



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod