Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (2 / 10)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Destinity, World Under Blood, Aesmah, Hypocrisy, Be'lakor, The Absence , Detonation, The Duskfall , At The Gates, Arch Enemy, Callenish Circle, Amon Amarth, Soilwork
- Style + Membre : In Flames
 

 Site Officiel Du Groupe (521)
 Myspace Du Groupe (547)

DARK TRANQUILLITY - Damage Done (2002)
Par BAST le 1er Décembre 2002          Consultée 11246 fois

Retour aux sources pour DARK TRANQUILLITY ? Pas forcément… C’est pourtant en ces termes que le groupe a présenté « Damage Done » lors de sa promotion.
J’ai malgré tout la forte impression que le cinquième opus des Suédois s’inscrit dans la continuité logique de « Haven », son formidable prédécesseur.
De toute façon, comment parler de retour aux sources de la part de l’un des fondateurs du courant death mélodique, lui qui, à part sur l’expérimental « Projector », n’a jamais remis en cause ce style qui lui colle plus qu’à quiconque à la peau.

Du reste, si l’on devait artistiquement situer « Damage Done » au sein de la discographie du groupe, on s’apercevrait que celui-ci tient finalement autant de « Haven » (la structure des morceaux), de « Projector » (les divers sons électroniques), de « The Mind’s I » (l’agressivité non contenue) que du cultissime « The Gallery » (la richesse des mélodies et ce léger aspect progressif).

Au final, on se retrouve donc avec un album qui reste assez proche de « Haven » (surtout sur « Final Resistance » qui ouvre, par conséquent, judicieusement l’album), mais avec une rythmique davantage énervée (« Monochromatic Stains »), un son épuré, des breaks plus nombreux et des mélodies un peu plus accrocheuses (le sublime « The Treason Wall »). On notera cependant que le coté épique a quelque peu perdu de son intensité, notamment sur les refrains, certainement le gros point fort de « Haven ». Mais l’ensemble reste malgré tout très épique (eh ! oh ! C’est du DARK TRANQUILLITY, hein !!).

Comme vous l’aurez déjà compris, « Damage Done » est un album digne de son géniteur, du début à la fin. Il n’y a guère de morceau qui ne parvienne à marquer l’esprit, preuve que le savoir faire de DARK TRANQUILLITY est plus que jamais au rendez-vous.
Et « Single Part Of Two », la référence épique de l’album, « The Treason Wall » qui se base sur une mélodie « catchy » entêtante autant qu’entraînante ou le bel instrumental qu’est « Ex Nihilo » forment à mon sens le triptyque le plus prompt à le prouver.

Les musiciens sont au top, avec en tête un Michael Stanne impressionnant de maîtrise et qui s’impose d’album en album comme l’un des meilleurs vocalistes black. Sa voix pénétrante sur ces guitares explosives, cette rythmique obsédante ou ces ambiances épiques ou inquiétantes, on tient là l’un des secrets du succès des Suédois. Et la qualité du son de « Damage Done » n’est évidemment pas de trop avec toutes ces couleurs musicales à assembler.

C’est donc un magnifique album que ce « Domage Done », à mon sens légèrement moins marquant que « Haven », mais qui apporte cependant une bien agréable fraîcheur et de formidables mélodies. Un album qui vient - qui s’en étonnera ? - enrichir la très belle discographie de DARK TRANQUILLITY.
Et il est une fois de plus impressionnant de constater combien la formation originaire de Göteborg parvient à chaque album (« Projector » mis de coté, de par sa « marginalité ») à renouveler son style, sans toutefois le chambouler, et à proposer une nouvelle et importante pierre à l’édifice death/black.
« Damage Done » saura rallier à sa cause les amateurs du genre, aucun doute possible, et peut-être plus volontiers encore ceux que le virage « néo » amorcé franchement par les compères d’IN FLAMES aurait fait choir sur le bord de la route.

A noter que les premiers pressages de « Damage Done » se sont vus entachés de deux tares involontaires. « Final Resistance » et « White Noise / Black Silence » sont effectivement amputés sur la fin d’une ou deux secondes. Century Media propose à ceux qui ont acquis cette version défectueuse du disque de la leur échanger. La procédure est simple et rapide (envoyer un mail au label pour en prendre connaissance), en espérant toutefois que tous les disques imparfaits pourront être échangés et que le groupe ne souffrira pas de cette bévue aussi inattendue que désagréable.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par BAST :


DARK TRANQUILLITY
Character (2005)
Death melodique

(+ 4 kros-express)



AMON AMARTH
Versus The World (2002)
Death melodique

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par BAST




 
   BAST

 
   ALANKAZAME
   FENRYL
   POULPI

 
   (4 chroniques)



- Mikael Stanne (chant)
- Anders Jivarp (batterie)
- Niklas Sundin (guitares)
- Martin Henriksson (guitares)
- Michael Nicklasson (basse)
- Martin Brändström (synthés)


1. Final Resistance
2. Hours Passed In Exile
3. Monochromatic Stains
4. Single Part Of Two
5. The Treason Wall
6. Format C: For Cortex
7. Damage Done
8. Cathode Ray Sunshine
9. The Enemy
10. White Noise / Black Silence
11. Ex Nihilo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod