Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (16)
Questions / Réponses (6 / 22)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : World Under Blood, Aesmah, Hypocrisy, Be'lakor, The Absence , Detonation, The Duskfall , At The Gates, Arch Enemy, Callenish Circle, Amon Amarth, Soilwork
- Style + Membre : In Flames
 

 Site Officiel Du Groupe (478)
 Myspace Du Groupe (497)

DARK TRANQUILLITY - Character (2005)
Par BAST le 24 Janvier 2005          Consultée 14872 fois

L’arrivée d’un nouvel album de DARK TRANQUILLITY est toujours un ravissement. Les suédois ne déçoivent jamais et, plutôt que de surfer sur la vague néo comme IN FLAMES ou SOILWORK (ça n’est pas une critique, juste une remarque gratuite), s’évertuent à perpétuer un style dont ils sont parmi les initiateurs. Avec DARK TRANQUILLITY, on sait à quoi s’en tenir, même si « Projector » me fait quelque peu mentir, quant au contenu mais pas en ce qui concerne la qualité.

« Character » ne fait pas exception à la règle. DARK TRANQUILLITY nous pond là un nouvel objet de choix dans la CDthèque de tout amateur de death mélodique ou death / black. Toutefois, et c’est là une constante chez DARK TRANQUILLITY, on peut sentir sur ce nouvel album une légère évolution. Ou plutôt inclination, car les suédois n’évoluent finalement que très peu (excepté « Projector », etc, etc…). Mais à chaque album, ils ont tendance à orienter ça et là leur son, leur musique.

En ce début d’année 2005, on découvre donc un DARK TRANQUILLITY qui est revenu vers ses racines black. On lâche donc du lest côté guitares heavy de « Damage Done » et l’on ressort les riffs black des deux premiers opus (« The Gallery », « The Mind’s I »). Mais il ne s’agit pas là d’un retour arrière puisque les colorations électroniques sont toujours présentes (« The Endless Feed », « Am I 1 ») ainsi que le côté plus direct des dernières productions du groupe (les titres oscillent autour des quatre minutes, mais toutefois, pour certains, parviennent à se montrer plutôt alambiqués, comme « Am I 1 » ou « My Negation »).

Le faux changement de label du groupe (fin de contrat chez Century Media puis, après tractations diverses et variées, nouvelle signature au sein du même label) et les pressions que les groupes de ce standing doivent endurer quand il s’agit d’opter pour une nouvelle orientation contractuelle n’ont pas affecté la qualité de composition du groupe. DARK TRANQUILLITY nous sert en effet sur « Character » une succession de titres forts et épiques (le chef-d’œuvre « My Negation »), sombres et entraînants (« Out Of Nothing », « Lost To Apathy »), très mélodiques (« Lost To Apathy », le grandiose « Am I 1 »), ceci tout en gardant cette agressivité propre au style (« Senses Tied »).

Les vocaux de Mikael Stanne ont encore gagné en profondeur et en rugosité, celui-ci s'impose admirablement, comme d’habitude (l’exemplaire « Senses Tied »). Les guitares sont abrasives à souhait, les riffs black prenants comme jamais, la batterie, quoiqu’un peu en retrait, martèle des rythmiques accrocheuses. Un travail tout particulier a été apporté aux soli qui interviennent à tout moment (c’est une des marques de fabrique du style) et ils sont souvent recherchés et passionnants (« Lost To Apathy », « My Negation »).

Tout droit sortis de « Character », on devrait à coup sûr trouver sur le futur best-of du groupe « Am I 1 » et « My Negation ». La scène arbitrera quant à la sélection d’autres morceaux. De toute façon, il est difficile de choisir tant les titres sont bons. C’est donc là affaire de goût. La seule chose à retenir concernant cet opus est qu’il n’y a absolument rien à jeter.

Un petit regret, peut-être, c’est que le groupe ne s’essaye plus aux pièces épiques de génie, comme sur « The Gallery ». Un morceau un peu plus long que les quatre minutes servies sur « Character » apporterait encore plus de profondeur à l’album.

DT n’a pas ralenti le tempo ni n’a fait de concession. Le style ne varie pas mais s’enrichi à chaque album. La carrière du groupe devient de plus en plus exemplaire et les fans seront encore une fois ravis par cette nouvelle offrande. Oubliez la mise en bouche « Lost to Apathy », trop peu représentative de ce « Character » d'excellente facture. Je ne lui attribue pas la note maximale puisque « Character » est à mon sens moins bon que « Haven », mais on n’en est pas loin. Un poil moins bon que « Haven », un poil meilleur que « Damage Done », ce sixième album intègre avec brio la discographie de DARK TRANQUILLITY.

Note : 4,5 / 5

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par BAST :


AMON AMARTH
Versus The World (2002)
Death melodique

(+ 1 kro-express)



DARK TRANQUILLITY
Damage Done (2002)
Death melodique

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez






 
   BAST

 
   ALANKAZAME
   DENKO
   FENRYL
   JEFF KANJI

 
   (5 chroniques)



- Mikael Stanne (chant)
- Niklas Sundin (guitare)
- Michael Nicklasson (basse)
- Martin Henriksson (guitare)
- Anders Jivarp (batterie)
- Martin Brändström (claviers)


1. The New Build
2. Through Smudged Lenses
3. Out Of Nothing
4. The Endless Feed
5. Lost To Apathy
6. Mind Matters
7. One Thought
8. Dry Run
9. Am I 1 ?
10. Senses Tied
11. My Negation



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod