Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (22)
Questions / Réponses (2 / 10)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Machine Head, Alkoholizer, Exhorder, Evile, Demiricous, No Return, Kristendom, Metallica, Sadus
- Membre : Grip Inc.
- Style + Membre : The Unholy Alliance , Forbidden, The Big 4

SLAYER - Show No Mercy (1983)
Par BAAZBAAZ le 30 Septembre 2017          Consultée 407 fois

Vu que mon pote Canard a fichu le camp, je me suis dit : je vais lui rendre hommage. Et pour ça, quoi de mieux que d’écrire quelques chros sur son groupe fétiche SLAYER ? Disons jusqu’à "Seasons In The Abyss", juste avant que les membres du groupe ne décident de tout plaquer pour fonder une communauté naturiste avec des boucs noirs et ne revendent leur nom à quatre imitateurs insipides incapables de pondre un bon disque pendant les 25 années suivantes.

Mais aussitôt j’ai vu poindre un problème : je n’aime pas "Reign In Blood". Cet album a toujours suscité chez moi la plus grande perplexité… Alors à quoi bon ? Quel intérêt de me lancer là-dedans si c’est pour me fâcher avec Canard (d’autant que je ne lui ai jamais dit ce que je pensais de JUDAS PRIEST…) ? Les fans qui gueuleront, je m’en tape. À la limite, je respecte les metalleux pour leur hargne, leur combativité, leur attachement viscéral à leurs idoles. Et puis, étant sûr de mes goûts, je suis immunisé contre les injures.

Mais bon, là c’est Canard. Je me souviens avec un brin de nostalgie de son arrivée tonitruante dans l’équipe en 2006… Allez, tant pis, je prends le risque. Et autant commencer par le plus consensuel. Je règlerai son compte à "Reign In Blood" plus tard.

Alors voilà : "Show No Mercy", c’est l’album marrant de SLAYER. C’est l’album où SLAYER ne fait pas du tout peur. Le satanisme est encore en plastique, avec tous les colifichets bon marché du bateleur de foire. Surtout, c’est le grand album mélodique où la NWOBHM est encore influente. Tiens, on jurerait parfois entendre du MAIDEN de la première heure. Il ne manque plus que Di’Anno (qui ça ?). Mais c’est normal, vu tout ce que le Thrash doit aux deux premiers MAIDEN.

Difficile de dire, du coup, si SLAYER est déjà vraiment SLAYER, ou seulement à moitié. Il y a des riffs plutôt amicaux, des refrains héroïques. Bien sûr, il y a aussi du muscle. Mais Lucifer tient une épée en mousse.

L’essentiel est que tout cela est excellent. On peut ou non apprécier ce son hybride, qui n’est pas encore assez méchant ni assez vicieux pour faire mal. On peut estimer que cet album plaît à ceux qui n’aiment pas vraiment SLAYER, du moins le SLAYER tripatouillé à la sauce Rick Rubin. Mais tout de même : derrière la façade un peu baroque, on sent poindre une certaine inquiétude, une vraie menace, quelque chose de puissant et de lugubre. On sent bien que le groupe, pas encore très sérieux, projette quelque chose de plus maléfique.

"Show No Mercy" est en somme l’album Glam de SLAYER. Ensuite seulement, on est entré dans le dur.

A lire aussi en THRASH METAL :


MEGADETH
So Far,so Good ... So What? (1988)
Un must du thrash technique

(+ 2 kros-express)



SKINLAB
Disembody: The New Flesh (1999)
Le groove Metal de la grande époque...


Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   FENRYL
   POSSOPO
   POWERSYLV

 
   (6 chroniques)



- Tom Araya (chant, basse)
- Kerry King (guitare)
- Jeff Hanneman (guitare)
- Dave Lombardo (batterie)


1. Evil Has No Boundaries
2. The Antichrist
3. Die By The Sword
4. Fight Till Death
5. Face The Slayer
6. Black Magic
7. Tormentor
8. The Final Command
9. Crionics
10. Show No Mercy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod