Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (26)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2015 The Plague Within
2017 Medusa
 

- Style : My Dying Bride, Anathema, Madrigal, Orphaned Land, Empire Drowns, Amorphis
- Membre : Cradle Of Filth, At The Gates
 

 Site Officiel (384)
 Myspace (371)

PARADISE LOST - One Second (1997)
Par DARK BEAGLE le 12 Janvier 2018          Consultée 485 fois

Bien sûr que l’on ne s’y attendait pas. La surprise a été de taille quand les premiers morceaux ont commencé à fuiter sur les samplers des divers magazines couvrant le genre à l’époque. Parce que l’on soit d’accord : PARADISE LOST, c’est le chef de file du renouveau Doom anglais après les joyaux que sont "Icon" et "Draconian Times". Le fait est qu’en 1997, "One Second" n’est pas un album de Doom, mais un disque de Metal Gothique de bien belle facture ma foi.

Le morceau-titre est judicieusement placé en ouverture, comme un test. Pour savoir si l’on va aimer ou non la direction prise par les natifs d’Halifax. Une mélodie doucereuse s’élève, cristalline, on attend alors la réponse des guitares qui doivent forcément être plus Heavy, mais c’est avant tout le chant de Nick Holmes qui interpelle. Le saligaud, il nous avait caché qu’il possédait une voix claire très agréable ! Mais bon, ça va trente secondes (!), tu peux grogner à présent. Non ? Non. Bon ben d’accord. T’as raison, ce n’est pas plus mal en définitive, un growl ça ferait tâche dans le décor, à cet endroit précis.

Et les morceaux se succèdent, suscitant à chaque fois un étonnement grandissant. PARADISE LOST sait se faire catchy ("Say Just Words", "Soul Courageous", "Blood Of Another") mais propose également des titres qui, avec plus de saturation et des vocaux plus poussés, plus éructés, auraient eu tout à fait leur place sur "Draconian Times" ("Lydia", une composition loin d’être anecdotique sur cet album). "Mercy" semble être une réponse au "Forever Failure" qui brillait par sa noirceur sur l’opus précédent et à chaque fois la voix de Holmes fait mouche. Soit dans un registre mélodieux, soit sentencieux à la façon d’un Dave Gahan (DEPECHE MODE).

Musicalement, la guitare se met volontairement plus en retrait, elle laisse la part belle aux claviers et aux samples qui offrent un nouveau discours au groupe. Si on avait déjà les prémices d’une vision plus Gothique sur les deux albums précédents, elle prend ici toute son ampleur et s’avère séduisante parce qu’au niveau des mélodies, le groupe ne ment pas, on retrouve PARADISE LOST, mais un PARADISE LOST différent, plus posé, moins agressif, mais loin d’être ridicule.

La bande à Holmes et Mackintosh a pris des risques terribles, mais "One Second" est un album réussi, complètement. On peut regretter la facette Heavy des disques qui le précèdent, mais difficile de douter de la sincérité des musiciens qui font vraiment ce qu’ils veulent, qui jouent la musique qui leur plaît alors, plus mature, plus accessible également, mais certainement pas grand public. Un autre chef d’œuvre pour PARADISE LOST. Ni plus, ni moins.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par DARK BEAGLE :


LACRIMOSA
Revolution (2012)
Ceci. est. une. révolution.




LACRIMOSA
Einsamkeit (1992)
Forteresse de solitude


Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   POSSOPO

 
   DARK BEAGLE
   POULPI
   POWERSYLV
   ZAK

 
   (5 chroniques)



- Lee Morris (batterie)
- Stephen Edmondson (basse)
- Aaron Aedy (guitare)
- Gregor Mackintosh (guitare)
- Nick Holmes (chant)


1. One Second
2. Say Just Words
3. Lydia
4. Mercy
5. Soul Courageous
6. Another Day
7. The Sufferer
8. This Cold Life
9. Blood Of Another
10. Disappear
11. Sane
12. Take Me Down
13. I Despair (bonustrack Sur Le Digipack)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod