Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY BLACK  |  STUDIO

Commentaires (24)
Questions / Réponses (2 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2017 Cryptoriana The Seduc...
 

- Style : Helioss, Agathodaimon, Anorexia Nervosa, Bal Sagoth, Carach Angren, Chthonic, Diabolical Masquerade, Graveworm, Illnath, Limbonic Art, Mystic Circle, Lord Shades, Ad Inferna, Crest Of Darkness
- Membre : Solstice, Symphonity, The Haunted , Tenet, Therion, Vallenfyre, The Blood Divine , Atrocity, Serotonal, Sarah Jezebel Deva , Paradise Lost, Acheron, Anathema, Angtoria, At The Gates, Brujeria, Code, Decameron, December Moon, Entrails, My Dying Bride, Masterplan, Massacre, Lock Up, Leaves' Eyes, Gorerotted
- Style + Membre : Dimmu Borgir, Abigail Williams, Ancient, Hecate Enthroned, The Kovenant , Old Man's Child
 

 Site Officiel Du Groupe (650)
 Myspace Officiel Du Groupe (680)
 Chaîne Youtube (499)

CRADLE OF FILTH - Thornography (2006)
Par BAST le 9 Mars 2009          Consultée 1040 fois

« Thornography » marque le retour d’un CRADLE OF FILTH que je n’avais personnellement plus côtoyé depuis « Midian » et l’EP « Bitter Suites To Succubi ». Cela ne signifie pas que les anglais sont revenus au style emphatique et soyeux de « Midian », probablement leur album le plus accessible. Non, CRADLE continue son ascension vers un black à la fois incisif et pernicieux, thrashisé au possible. Une ascension entamée à compter de « Damnation And A Day » et pour le moins semée d’embûches. Car ce n’est qu’avec « Thornography », à mon sens, que CRADLE parvient enfin à trouver un équilibre entre le style recherché et la matière qu’il lui injecte. Preuve en est la cohérence enfin aboutie entre ce son de guitare passé au papier de verre et ces riffs directs et tranchants ou ces mélodies qui vont plus rapidement à l’essentiel.
La patte CRADLE reste facilement décelable, les vocaux en première ligne, toujours aussi variés et soignés ou encore l’atmosphère aussi bien baroque (beaucoup moins qu’avant, il faut quand même le signaler), délétère autant que peut l’être un black grassement produit et étoffée.
C’est bien un CRADLE OF FILTH confirmé dans une position qui se rapproche du bastion heavy à mesure qu’elle s’éloigne de la forteresse black. Mais cette fois-ci, un CRADLE homogène et adéquat. « I Am The Thorn » constitue probablement la démonstration la plus éclatante de ce visage débarrassé de toutes mimiques hésitantes et fendu par un sourire rehaussé de deux canines plus affutées que jamais.
C’est en cela que « Thornography » marque un retour. Celui d’un groupe pertinent qui manipule avec dextérité les ingrédients nécessaires à l’élaboration d’albums sombres, denses et accrocheurs.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par BAST :


VINDSVAL
Imperium Grotesque (1999)
Petite perle de noirceur épique




PENUMBRA
Seclusion (2003)
Black/gothic sympho

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   CHIPSTOUILLE

 
   BAST
   ROOTSPACOROOTS

 
   (3 chroniques)



- Dani Filth (vocaux)
- Sarah Jezebel Deva (chœurs)
- Adrian Erlandsson (batterie)
- Paul Allender (guitare)
- Dave Pybus (basse)
- Charles Hedger (guitare)
- Mark Newby-robson (claviers)
- Rob Caggiano (chœurs - 15, batterie - 12)
- Ville Valo (chant sur 5)


1. Under Pregnant Skies, She Comes Alive
2. Dirge Inferno
3. Tonight In Flames
4. Liberta Grimm
5. Byronic Man
6. I Am The Thorn
7. Cemetary And Sundown
8. Lovesick For Mina
9. The Foetus Of A New Day Kicking
10. Rise Of The Pentagram
11. Under A Huntress Moon
12. Temptation



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod