Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cellador, Gamma Ray, Pathfinder
- Membre : Biomechanical, Razor Of Occam, Intense, Solstice, Bal Sagoth
- Style + Membre : Heavenly, Power Quest
 

 Fan Site Francophone (306)
 Site Officiel (282)
 Myspace (309)
 Chaîne Youtube (251)

DRAGONFORCE - The Power Within (2012)
Par JEFF KANJI le 15 Août 2012          Consultée 4442 fois

"Twilight Dementia" fit office à sa sortie de témoignage du succès populaire de DRAGONFORCE. Il fut aussi hélas le testament discographique de ZP Theart, visiblement arrivé à un point de non-retour concernant l’avenir artistique de la bande. Le chanteur avait fortement contribué au semblant de personnalité des Anglais avec le jeu volubile des virtuoses Herman Li et Sam Totman.

DRAGONFORCE aborde donc un nouveau cycle avec Marc Hudson, qui en plus de posséder une voix puissante et versatile (l’introduction du premier titre de l’album "Holding On" le voyant pousser des vocalises dignes de Rob Halford) va s’avérer être un vrai frontman, redonnant de l’intérêt aux performances live du combo. Et oui mater les gratteux faisant du trampoline n’est plus la seule distraction désormais. "Cry Thunder", le single, a été dévoilé en concert avant la sortie de l’album et présentait un visage plus mid-tempo avec un refrain basique mais obsédant.

Reste à savoir si "The Power Within" était du même tonneau. Marc Hudson s’avère d’une facilité déconcertante et sa voix s’accommode à merveille avec la musique de DRAGONFORCE. Pas de révolution cependant : les lignes de chant restent efficaces mais moulées dans le même creuset que sur les précédents efforts du groupe. Ainsi "Holding On" rappellera "Through The Fire And Flames". Quelques tentatives plus FM et moins typiques sont pourtant réussies, je pense à "Give Me The Night" au superbe refrain teinté 80’s ou encore à "Fallen World" à la mélodie ultra-efficace. On remarquera également que DRAGONFORCE est désormais un peu plus concis. À l’exception de "Wings Of Liberty", aucun titre ne s’aventure au-delà des 5:20.
Sage résolution : les longs soli frénétiques qui rendaient les morceaux du groupe interminables et qui pénalisaient l’écoute prolongée de ses disques sont un peu moins envahissants quoique toujours un peu longs par moments ("Wings Of Liberty").

Le groupe conserve sa fraîcheur et les quatre premiers morceaux arrivent à se démarquer assez facilement les uns des autres, grâce à des variations de rythme (le mid-tempo ternaire sur "Cry Thunder") et des passages un peu plus Heavy (les guitares bien grasses de "Give Me The Night"). Néanmoins le groupe retrouve ses travers sur "Wings of Liberty" qui ressemble dans ses développements à "The Warrior Inside" avec son break mid-tempo. Si aucun autre morceau n’est véritablement mauvais, DRAGONFORCE peine à tenir ses promesses sur la longueur de l’album. Il n’y a bien que "Seasons" qui se hisse au niveau des quatre premiers titres. À contrario "Heart Of The Storm" et "Die By The Sword" peinent à dépasser le stade de la première écoute : aussitôt écoutée, aussitôt oubliée.

DRAGONFORCE parvient avec "The Power Within" à garder ses ouailles en continuant avec parcimonie à varier un peu le propos, ne misant plus uniquement sur les cavalcades Ultra-Speed Metal dont ils s’étaient faits les chantres. Ainsi les bribes d’évolutions entrevues sur "Ultra Beatdown" ont fait de petits bourgeons que l’on espère voir se développer en branches solides dans le futur. Si un peu d’originalité pouvait également être du voyage, nous ne nous en porterons que trop bien car c’est la variété qui donne ses qualités à "The Power Within".

Morceaux préférés : "Give Me The Night", "Seasons".

Note réelle : 2,5/5 arrondi à 3 car meilleur que son prédécesseur.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


STORMWARRIOR
Thunder & Steele (2014)
Dès qu’il y a l’envie, ça va mieux !




BLIND GUARDIAN
Memories Of A Time To Come (2012)
Merci BLIND GUARDIAN !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   T-RAY

 
   (2 chroniques)



- Herman Li (guitare)
- Sam Totman (guitare)
- Vadim Pruzhanov (claviers)
- Dave Macintosh (batterie)
- Frédéric Leclercq (basse, voix death)
- Marc Hudson (chant)
- Emily Alice Ovenden (chœurs)
- Clive Nolan (chœurs)


1. Holding On
2. Fallen World
3. Cry Thunder
4. Give Me The Night
5. Wings Of Liberty
6. Seasons
7. Heart Of The Storm
8. Die By The Sword
9. Last Man Stands
10. Seasons (acoustic Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod