Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cellador, Gamma Ray, Pathfinder
- Membre : Biomechanical, Razor Of Occam, Intense, Solstice, Bal Sagoth
- Style + Membre : Heavenly, Power Quest
 

 Fan Site Francophone (280)
 Site Officiel (260)
 Myspace (283)
 Chaîne Youtube (231)

DRAGONFORCE - Twilight Dementia (2010)
Par DARK BOUFFON le 1er Novembre 2010          Consultée 4265 fois

Il y en a qui dégainent plus vite que leur ombre… c’est le cas de Lucky Luke.
Et puis, il y a ceux qui jouent de la guitare plus vite que leur ombre… c’est le cas de… DRAGONFORCE, bravo, vous avez tout compris !

Sauf qu’à force de vouloir tout faire dans la démesure, les Anglais sont en train de se casser gentiment la gueule : après un ″Ultra Beatdown″ ultra moyen (faute d’apporter de l’eau au moulin ou dans ce cas précis, du plutonium au réacteur nucléaire) et le départ du chanteur ZP Theart, il est temps pour le groupe de passer à autre chose, du moins à une autre page de leur histoire. Pour sceller donc définitivement cette première « ère », nos sympathiques lascars ont décidé de graver un double live dans l’autel de la postérité. Ceci dit, après quatre albums studio, le moment semblait de toute façon bienvenu ! Et il est certain que l’envol du vocaliste vers d’autres cieux ne pourra qu’apporter une touche nostalgique à ce qui va devenir, par la force des choses, le testament du premier âge de DRAGONFORCE.

Premier paradoxe : connaissant la bonhommie du groupe et son côté lumineux en concert, il est finalement frustrant de devoir profiter de ces joyeux drilles uniquement en audio. Pour le coup, il manque quelque chose, un visuel fort avec les prouesses délirantes d’Herman Li et de ses comparses. Mais bon, on se contentera de les entendre à défaut de pouvoir également les voir…

Passons aux titres jetés en pâture au public au cours de ces différents enregistrements effectués sur la fin de leur dernière tournée. ″Ultra Beatdown″ est bien sûr à l’honneur (″Heroes Of Our Time″, ″Reasons To Live″, ″The Last Journey Home″ et même la bonus track ″Strike Of The Ninja″) et on peut se satisfaire d’un rendu efficace pour ces titres qui m’avaient laissé dubitatif à leur sortie à cause d’une grande redondance avec les précédents efforts des Anglais. Les autres albums ne sont pas oubliés et affichent à peu près le même nombre de représentants, mis à part ″Inhuman Rampage″. Deuxième paradoxe donc : étrange que cet album salué comme « l’apogée de la gloire des dieux du shred de la mort qui tue » ne soit représenté que par deux chansons (certes très bonnes : ″Operation Ground And Pound″, ″Through The Fire And Flames″). DRAGONFORCE ou l’art de se tirer une balle dans le pied…

Quant à l’interprétation, elle est bonne, on peut s’en douter, avec tous les gimmicks que l’on peut attendre d’un tel combo. Il y a de l’éclate à tous les niveaux et la paire de bretteurs Herman Li / Sam Totman est vraiment ahurissante de maîtrise. Pour le coup, c’est ZP Theart qui accuse parfois le coup. Même s’il atteint les notes les plus hautes, on le sent à bout de souffle par moments. C’est sûr, vu la vitesse des compos, on le serait à moins…

Le son aurait par contre gagné à être plus gros, plus « larger than life ». Troisième paradoxe : quand on s’appelle DRAGONFORCE et qu’on veut aller toujours plus vite, toujours plus fort, on ne sort pas un live avec un son qui n’envoie pas du bois ! Bon, je suis taquin, OK. Car reconnaissons au moins de la sincérité dans le geste des Anglais : un son pas (trop) retouché et une participation honnête du public.

Bon, mais est-ce que cela fait un bon live ? Un disque en public qui vous prend les tripes, vous les secoue dans tous les sens et vous envoie au tapis ? Soyons clairs : ce double CD est un bon témoignage de ce qu’est (était ?) DRAGONFORCE en concert mais ce n’est pas la septième merveille du monde. Les mordus du groupe y goûteront sans retenue, les autres trouveront cette sortie anecdotique.

En tout cas, les Anglais auront intérêt à revenir en forme pour leur prochain opus… car il y a du monde qui les attend au tournant ! Vous voilà prévenus les gars !

A lire aussi en POWER METAL par DARK BOUFFON :


HELLOWEEN
Rabbit Don't Come Easy (2003)
Power metal

(+ 3 kros-express)



GAMMA RAY
Hell Yeah!!! The Awesome Foursome – Live In Montreal (2008)
Enfin le voilà, le dvd annoncé depuis des lustres !


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
   T-RAY

 
   (2 chroniques)



- Zp Theart (chant)
- Sam Totman (guitares)
- Herman Li (guitares)
- Vadim Pruzhanov (claviers)
- Frédéric Leclercq (basse)
- Dave Mackintosh (batterie)


1. Heroes Of Our Time
2. Operation Ground And Pound
3. Reasons To Live
4. Fury Of The Storm
5. Fields Of Despair
6. Starfire
7. Soldiers Of The Wasteland

1. My Spirit Will Go On
2. Where Dragons Rule
3. The Last Journey Home
4. Valley Of The Damned
5. Strike Of The Ninja
6. Through The Fire And Flames



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod