Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 6)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Avalon, Arch Enemy, Dream Evil, Ozzy Osbourne , Nightrage, Civilization One, Mayan, Red Circuit
- Style + Membre : Mystic Prophecy
 

 Myspace Officiel Du Groupe (285)
 Site Officiel Du Groupe (568)

FIREWIND - Days Of Defiance (2010)
Par FENRYL le 21 Novembre 2010          Consultée 3920 fois

A la base, le sieur Gus G. fondait FIREWIND pour faire parler de lui dixit la légende.
Cette année 2010 lui donne enfin la possibilité d'affirmer qu'il aura réussi son entreprise de communication. Choisi pour remplacer mon dieu Zakk Wylde au côté de OZZY OSBOURNE (mouai...), c'est assurément tant que le fer est chaud qu'il faut le battre et c'est donc ainsi que nos petits grecs nous balancent leur 6ème opus.

C'est tout d'abord l'occasion, en surfant sur cette vague mondiale de promo, d'introduire vis à vis des fans le tout nouveau batteur Michael Ehré (ex-ULI JON ROTH, METALIUM...). Un C.V des plus honorables !
En ces temps de troubles économiques dans leur pays d'origine, FIREWIND annonce vouloir à sa façon proposer une réponse de protestation et de rébellion... Un joli challenge tant le groupe commençait à être taxé de consensus mou.

Pour ne pas rassurer l'auditeur que je suis, il faut bien reconnaître que le processus morcelé de création durant l'année 2009 (pour cause de "Scream") avait fini par me rendre méfiant sur les qualités intrinsèques d'un travail parcellaire annoncé...

Au fil des écoutes, on sent bien que le groupe a voulu plaire... "The Ark Of Lies" et "World On Fire" composent le duo d'ouverture œuvrant dans une catégorie Power, efficace et relativement bien troussée. Les riffs principaux, sans casser trois pattes à un canard, font leur effet et la construction de ces deux morceaux n'est pas à prendre en défaut.

Mais on sent que le combo a voulu plaire large, c'est à dire au plus grand nombre de Métalleux passant par là.
FIREWIND balaye pourtant un panel de sonorité des plus variées : on passe allégrement d'un Heavy Speed rappelant DRAGONFORCE ("Heading For The Dawn", introduit par une plage "mise en ambiance" du plus belle effet "The Departure", faisant particulièrement penser à une de leur compos que l'on retrouve sur "Guitar Hero", à savoir "Trough The Fire And Flames" en mode beaucoup moins speedé...) ou même le génial LOST HORIZON ("Chariot", "The Yearning" sans pour autant atteindre le niveau bandant de ce groupe si rare et tellement attendu par les fans du genre...) en passant par des mid-tempo ou des tracks Heavy "classique" ("Kill In The Name Of Love" voire "When All Is Said And Gone") avant de gagner des rivages bougrement plus commerciaux...
En effet, on s'oriente sur des compos carrément Hard FM à tendance sirupeuse : "Embrace The Sun" aux claviers très marqués, "Broken" ou le mode "guitare électro-ac" avec un refrain chiantissime il faut bien l'avouer (et "cul-cul la praline" côté lyrics, on croit rêver !).
"Cold As Ice" colle parfaitement à ce côté "accessible" en nous servant un titre ultra formaté, que l'on pourrait croire tailler pour des passages radio (écoutez moi ce refrain !). Gentillet mais plaisant. C'est con mais cela fonctionne !
Reste des moments plus faibles comme ce "Losing Faith" sans âme (on croit l'avoir entendu déjà quelque part mais on ne sait déjà plus où...)

Gus G. fait le boulot, sans éblouir la galerie mais en allant à l'essentiel : des mélodies plaisantes et réussies ("Chariot"), des soli agréables à l'oreille sans malheureusement nous permettre de crier au génie ("When All Is Said And Gone", "Kill In The Name Of Love", "The Yearning") et s'offre un exercice de descente de manche instru qui évite d'être pompeux et rébarbatif ("SKG", ou comment ne pas me faire fuir pour une fois avec de l'auto-satisfaction de gratteux... Joli tour de force s'il en est !). Les soli de claviers viennent ponctuellement donner du coffre et de la densité à l'ensemble ("The Yearning"), valorisant le poste de Bob Katsionis.
L'autre grande satisfaction de ce "Day Of Defiance", c'est indubitablement "l'Homme qui aurait du prendre un pseudo", à savoir Apollo Papathanasio, qui marque définitivement de son empreinte FIREWIND en imposant ses facultés au chant de façon définitive et indéniable. Le bougre nous délivre une partition de haute volée avec un timbre rauque, parfois même rocailleux mais dont la mélodicité fait mouche à quasi chaque instant. On en oublierait presque qu'il n'est pas là depuis le début de l'aventure des grecs tant il fait preuve de maturité et de métier.

Au final FIREWIND et son "Days Of Defiance" sont le preuve qu'en continuant à se disperser dans l'univers très vaste du Metal (OZZY, ARCH ENEMY, KAAMELOT...), Gus G. a su se nourrir de toutes ces influences pour continuer à insuffler de la vie à son groupe d'origine.
Comme de bons petits soldats restés sagement au garde à vous en attendant le retour du fils prodige, le combo a pris son temps, celui qui permettait de nous offrir un joli moment de Heavy Power Metal qui ne serait être boudé en cette seconde partie d'année 2010. Sans crier au génie, FIREWIND vient de passer l'épreuve du "Changement dans une pseudo continuité".
Il reste désormais à ne pas s'enfermer dans un processus de création qui pourrait très rapidement leur valoir le reproche de tourner en rond... On n'en est pas encore là, restons tout de même vigilant, mais ne boudons pas pour autant notre plaisir !

Note réelle : 3,5/5.

J'aime : "The Yearning", "The Ark Of Lies", "Chariot", "World On Fire".

A lire aussi en POWER METAL par FENRYL :


LOST HORIZON
Awakening The World (2001)
Un splendide réveil du monde... du Speed.

(+ 1 kro-express)



ARMORY
The Dawn Of Enlightenment (2007)
Une baffe Power Speed Metal made in USA !


Marquez et partagez







 
   FENRYL

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Apollo Papathanasio (chant)
- Gus G. (guitare)
- Petros Christo (basse)
- Bob Katsionis (claviers)
- Michael Ehré (batterie)


1. The Ark Of Lies
2. World On Fire
3. Chariot
4. Embrace The Sun
5. The Departure
6. Heading For The Dawn
7. Broken
8. Cold As Ice
9. Kill In The Name Of Love
10. Skg
11. Losing Faith
12. The Yearning
13. When All Is Said And Done



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod