Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Avalon, Arch Enemy, Dream Evil, Ozzy Osbourne , Nightrage, Civilization One, Mayan, Red Circuit
- Style + Membre : Mystic Prophecy
 

 Myspace Officiel Du Groupe (285)
 Site Officiel Du Groupe (568)

FIREWIND - Forged By Fire (2005)
Par POWERSYLV le 21 Février 2005          Consultée 7688 fois

Attention, ce troisième opus de FIREWIND pourrait très bien être LA grosse claque heavy/power de ce début 2005. Pour ceux qui ne connaitraient pas l'oiseau, une rapide présentation s'impose. FIREWIND est le projet principal du guitariste prodige grec Gus G., qui officie également dans les rangs de MYSTIC PROPHECY, et qui était également 6-cordistes (jusqu'à l'année dernière) du "all stars band" DREAM EVIL. Ajoutons à celà NIGHTRAGE qui évolue dans un registre plus extrême et vous avez un aperçu du fourmillement d'activités du bonhomme. Mais comme il est parfois bon de savoir se modérer et cibler ses priorités dans la vie, Gus a décidé de laisser tomber DREAM EVIL pour se concentrer sur ses autres projets, notamment FIREWIND et ce nouvel album tout chaud.

Et bien lui en prit ! Car non seulement en 2002 le premier disque Between Heaven And Hell nous avait ébloui (malheureusement je n'ai pas eu l'occasion d'écouter le deuxième, Burning Earth sorti en 2003), mais là, avec Forged In Fire, c'est la grande classe ! Le grand jeu comme on dit. Les atouts de ce disque :
- La présence au chant de Chity Somapala, vocaliste d'origine sri lankaise de feu-AVALON (existent-ils encore ceux-là ?) et son timbre étoffé, qui sait se faire quand il le faut beaucoup plus agressif sur les morceaux power metal ("Kill To Live") ou divin sur les passages doux (la merveilleuse intro du lancinant et massif "Hate World Hero"). Sa présence remplace à l'aise l'absence de Stephen Fredrick, le pourtant très bon chanteur précédent. Au passage et pour parler un peu des autres musiciens (histoire de prouver qu'on n'a pas affaire à des manches), on a à la batterie Stian Kristoffersen (PAGAN'S MIND, Jorn Lande) et Bolo Katsionis (NIGHTFALL, IMAGINERY).

- Des invités surprise de renom : 2 fines lames qui viennent gratter avec Gus. Excusez du peu, mais Marty Friedman (ex-CACOPHONY, HAWAII, et surtout MEGADETH) sur le gigantissime instrumental "Feast Of The Savages", et James Murphy (ex-DEATH, OBITUARY, TESTAMENT et autres), ça c'est ce que j'appelle du gratin ! Celà prouve aussi que la côte et la renommée de Gus G. sont largement en hausse dans le milieu impitoyable des guitar-heroes. Une récompense pour un travail mis au service d'un talent déjà inné.
- Un son en béton armé : la production a eu lieu dans 3 studios différents ; en Grèce, en Allemagne et en Norvège. Le mix est de qualité, vous vous en douterez forcément lorsque je vous dirais qu'il a eu lieu dans les célèbres studios Fredman, et par le nom moins célèbre Fredrick Nordstrom. Un son qui donne une puissance incomparable aux compositions.

- Enfin et surtout (justement on y arrive) des compositions qui s'avèrent tantôt plus agressives , tantôt plus mélodiques, où s'entremèlent avec brio des influences aussi brillantes que diverses : HELLOWEEN ("Tyranny"), PRIMAL FEAR/JUDAS PRIEST pour les riffs qui tuent ("The Forgotten Memory", "Escape From Tomorrow" et son couplet très mélodique et dynamique qui contraste superbement avec l'intro du morceau et son refrain), des moments épiques et grandioses à la DIO/MANOWAR ("Hate World Hero", "Perished In Flames"). On pourrait même penser à du EUROPE sur les passages les plus léchés. Toutes ces influences largement digérées par les 5 musiciens sont ici restituées de façon personnelle avec des chorus chantants, mémorisables et excellement accrocheurs. L'album dure presque 45 minutes et on navigue dans le bonheur sur ces 10 titres qui se suivent et ne se ressemblent pas. Cerise sur le gâteau, la ballade qui clôt l'album est de toute beauté ("Land Of Eternity"), une gageure lorsqu'on entend ces derniers temps des titres de cette acabit qui frisent le banal, voire parfois la niaiserie. Ici, beaucoup de sentiments transparaissent dans la chanson. La voix de Chitral y est, il est vrai, pour beaucoup.

Ce troisième opus de FIREWIND est vraiment en ce qui me concerne une énorme révélation en ce début 2005, le genre d'album qui ne s'oublie pas une fois qu'on est entré dedans. Largement au dessus de la concurrence,je ne trouve franchement sur ce disque à l'aigle (encore un !) rien à redire. Qualité, classe, distinction. En gros, talent. Je vous l'avais dit : grosse baffe et un 5/5 bien mérité à la clé. Les HAMMERFALL, GAMMA RAY et autres peuvent commencer à se retrousser les manches.
A noter la présence de bonus sur l'album, entre autres le clip de "Tyranny", le premier très bon single du disque.

A lire aussi en POWER METAL par POWERSYLV :


BRAINSTORM
Soul Temptation (2003)
Power metal

(+ 1 kro-express)



SEVENTH ONE
Sacrifice (2002)
Power metal


Marquez et partagez






 
   POWERSYLV

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Chity Somapala (chant)
- Gus G. (guitares)
- Petros Christo (basse)
- Stian Kristoffersen (batterie)
- Bob Katsionis (claviers)


1. Kill To Live
2. Beware The Beast
3. Tyranny
4. The Forgotten Memory
5. Hate World Hero
6. Escape From Tomorrow
7. Feast Of The Savages
8. Burn In Hell
9. Perished In Flames
10. Land Of Eternity



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod