Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Avalon, Arch Enemy, Dream Evil, Ozzy Osbourne , Nightrage, Civilization One, Mayan, Red Circuit
- Style + Membre : Mystic Prophecy
 

 Myspace Officiel Du Groupe (276)
 Site Officiel Du Groupe (563)

FIREWIND - Allegiance (2006)
Par POWERSYLV le 17 Juillet 2006          Consultée 6380 fois

Après un Forged By Fire qui avait fait sensation (et pas seulement sur Nightfall) l'an dernier, FIREWIND et Gus G. son guitariste flamboyant nous reviennent avec une quatrième offrande, Allegiance. Allegeance ... au heavy-metal ? Voilà bien longtemps qu'il l'a faite notre Gus G. Pour preuve sa participation aux 3 premiers DREAM EVIL, à MYSTIC PROPHECY, à NIGHTRAGE, à ARCH ENEMY (tournée Ozzfest pour remplacer le démissionnaire Christopher Amott) ... on savait le bonhomme très actif. Ayant laissé de côté bons nombres de ses projets, il a décidé de se concentrer précisément sur FIREWIND. Une heureuse initiative alors que le groupe commence à bien se faire connaître (première partie d'HAMMERFALL, dates à Londres avec NEVERMORE, plusieurs festivals ...). Aussi, on est en droit de s'attendre avec cet Allegiance à un album de haute volée comme le maestro a coutume de nous produire.

Disons-le d'emblée mais ça ne sera pas une grosse surprise, Allegiance poursuit dans la voie de ses prédécesseurs : heavy mélodique, puissant, racé, riffs et mélodies accrocheuses, le tout dôté d'une production sur mesure. Influences eighties, quelques choeurs, un clavier qui sert d'enrobage mais qui ne déborde pas sur le chant et la guitare.

Par rapport à son prédécesseur, on notera (et on regrettera) qu'entre temps le chanteur Chity Somapala (ex-AVALON) a mis les voiles. Le timbre particulier et puissant du chanteur d'origine Sri Lankaise avait clairement apporté un plus sur Forged In Fire. Ici nous nous retrouvons au micro avec le chanteur grec Apollo Papathanasio, ex-MAJESTIC et autres (MEDUZA). Bien que je ne sois pas fan du bonhomme, celui-ci a laissé tomber les accents un peu trop démonstratifs et le côté "chanteur à la Malmsteen" du temps de MAJESTIC pour chanter de manière plus efficace, se calquant ainsi sur le style plus brut de FIREWIND. On croirait entre parfois une sorte de Jo Amore (NIGHTMARE) dans certaines intonations. Cependant (mais ce n'est que mon avis), on regrette quand même son prédecesseur.

Avec son nouveau vocaliste, Gus et les indispensables Petros Christo (basse) et Bob Katsionis (claviers), on pourrait penser que FIREWIND est redevenu un combo 100% grec. Que nenni, un nouveau frappeur est présent en la personne de Mark Cross qui a un CV assez sympa à son actif (METALIUM, HELLOWEEN), gage d'une frappe redoutable. Allegiance propose donc 11 nouveaux titres juste sortis du creuset, alliage entre précision et efficacité métallique et un sens de l'accroche et des mélodies, à l'image du premier single "Falling To Pieces" et de son refrain entraînant (avec une petite intro qui fait penser à celle de "For Those About To Rock" d'AC/DC vous ne trouvez pas ?). C'est la grande classe lorsque surgit le morceau titre, et c'est la baffe lorsque le deuxième titre "Insanity" enfonce le clou. Le talent de Gus G. se déploie, ses notes étant autant de petites flèches qui vous piquent la chair. Entraînants aussi et percutants ce "Ready To Strike" (quel riff) ou "Breaking The Silence" où une chanteuse suédoise nommée Tara (dont le timbre rappelle une Christina Scabia en plus dynamique) vient donner la réplique à Apollo. Idem pour "Till The End Of Time" qui démarre sur les chapeaux de roues avec un tempo germanique ébouriffant pour déboucher sur un titre classieux avec un refrain facile. Idem pour "Dreamchaser" ... vous l'aurez compris, c'est à un ensemble bien catchy que l'on a affaire ici.

D'autres morceaux se font plus mélodiques comme le plus calme "Deliverance", la semi-ballade "The Essence" ou le très joli intrumental "Before The Storm". Les claviers jouent un rôle important mais on pourrait parfois leur reprocher leur côté "bontempi" prévisible ou quelques accointances faciles avec ce que peu faire Jens Johansson chez STRATOVARIUS, ou encore le claviériste de SONATA ARCTICA. Mais bon, cette remarque ne vaut qu'à des endroits bien précis et rares sur le disque finalement. L'impact de la musique, c'est aussi l'effet suédois car Gus G. aime la Suède. Eh oui, il y a les inévitables studios Fredman là-derrière, ainsi que Mister Fredrik Nordstrom qu'on ne présente plus ... ancien compagnon de jeu de Gus G. au sein de DREAM EVIL soit dit en passant.

FIREWIND avec un effectif renouvelé ne bouleverse pas la donne mais a le mérite de fournir à ses fans une fois de plus un bien bel ouvrage, bien fait et avec de très bonnes chansons. Un très bon moment de heavy metal mélodique.

A lire aussi en POWER METAL par POWERSYLV :


BRAINSTORM
Soul Temptation (2003)
Power metal

(+ 1 kro-express)



STRATOVARIUS
Destiny (1998)
Power metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez








Par THE MARGINAL




 
   POWERSYLV

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Apollo Papathanasio (chant)
- Gus G. (guitare)
- Petros Christo (basse)
- Mark Cross (batterie)
- Bob Katsionis (claviers)


1. Allegiance
2. Insanity
3. Falling To Pieces
4. Ready To Strike
5. Breaking The Silence
6. Deliverance
7. Till The End Of Time
8. Dreamchaser
9. Before The Storm
10. The Essence
11. Where Do We Go From Here ?



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod