Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Warkings, The Unity
- Membre : Evil Masquerade, Red Circuit, Mayan, Civilization One, Nightrage, Ozzy Osbourne , Dream Evil, Arch Enemy, Avalon
- Style + Membre : Mystic Prophecy
 

 Myspace Officiel Du Groupe (395)
 Site Officiel Du Groupe (702)

FIREWIND - Live Premonition (2008)
Par JEFF KANJI le 15 Septembre 2015          Consultée 991 fois

Après une série de cinq albums de qualité, et un dernier opus en date – "The Premonition" - tout bonnement excellent, le timing pour proposer un enregistrement live paraît idéal et les fans ne peuvent que l'attendre ! La formation grecque parfaitement rodée par deux tournées consécutives avec le même line-up choisit de jouer à la maison, à Thessalonique, pour immortaliser ce moment de sa carrière.

Oui mais alors, comment va faire FIREWIND pour reproduire son Power Metal riffu et très Heavy ? Si Gus G. est un maître de la six-cordes, il aura un peu de mal à occuper l'espace seul. Mais Bob Katsionis est aussi bon guitariste que claviériste et va magistralement seconder le jeune grec. La setlist fait bien évidemment la part belle à "The Premonition" et le titre du Live est amplement justifié, puis qu’à part le thrashisant "Remembered" et la reprise de "Maniac", tout l'album y passe, soit huit titres sur vingt deux !

Le premier constat que l'on peut faire c'est que le groupe a choisi de privilégier les titres joués et enregistrés par son line-up hellène, puisque "Allegiance" ouvre le bal, suivi directement par "Insanity" du même opus, et trois autres dont le speed "Dreamchaser", parfaitement enchaîné au solo de batterie de Mark Cross le suivent. Et effectivement on sent les musiciens parfaitement en place, affûtés, même si on notera qu'Apollo Papathanasio a besoin de quelques titres pour se mettre pleinement dedans ; c'est particulièrement flagrant sur "Into The Fire" qui n'est pas habité par cet esprit conquérant qui le rend irrésistible sur album. Ensuite la machine s'emballe et on ne rattrapera plus FIREWIND !

Après un premier disque consacré à ses deux plus récents albums, nous goûtons enfin à des titres plus anciens. Comment FIREWIND leur rend-t-il justice ? Déjà première déception, "Forged By Fire" est outrageusement sous-représenté, seul "Tyranny" se faisant une place aux côtés des "I Am The Anger" et l'instrumental "The Fire And The Fury" judicieusement repris de "Burning Earth", l'hymne du second album étant transcendé par l'interprétation d'Apollo Papathanasio. On sent de toute façon que cette deuxième moitié de set est plus aventureuse, les soli démonstratifs venant émailler la setlist. Fort heureusement, chaque musicien se fait relativement bref et n'enraye pas trop le déroulement du concert, Bob Katsionis et Gus G. s'étant débrouillés pour que leurs deux soli s'enchaînent parfaitement pour que les deux instruments solistes se rejoignent mieux sur le speed "The Fire And The Fury" instrumental foudroyant pas encore détrôné par un "SKG" qui sortira deux ans plus tard.

FIREWIND possède une identité forte et les extraits de "Between Heaven And Hell" font largement honneur aux originaux, et l'interprétation de Bob Katsionis et d'Apollo Papathanasio permet à FIREWIND de parfaitement embraser son passé et notamment ces premiers opus où les musiciens changeaient beaucoup. Au niveau de la mise en son, la batterie est particulièrement bien produite. Tout juste peut-on regretter comme dans de nombreux Lives récents que la basse soit si contenue au profit des guitares.

En outre la communication avec le public est relativement sobre, même si après les deux morceaux introductifs, Apollo communique toute sa joie de jouer à domicile en s'adressant à son public dans sa langue natale, même si très vite les gimmicks "are you ready?" et compagnie refont surface, ce qui n'est pas un mal en fin de compte si l'on écoute simplement le Live. Cette manie aussi de tantôt couper le public (pendant le solo de batterie c'est flagrant), tantôt le remettre... Ce choix un peu hasardeux donne un peu l'impression que le public est réduit, alors que Théâtre Principal de Thessalonique doit sans doute contenir bien davantage de monde que ce que la mise en son laisse entendre, surtout qu'on sait le public grec particulièrement fervent (rappelez-vous le somptueux "Alive In Athens" d'ICED EARTH).

Hormis ce petit bémol et cette injuste sous-représentation de "Forged By Fire", "Live Premonition" passe très vite et les deux heures de concert, émaillées de brûlots Heavy Speed sont un régal. Ce premier Live est à l'image du premier opus de FIREWIND : très enthousiasmant sans être parfait pour autant. Il ne semble en outre pas avoir été trop retouché, le son restant assez brut, et cette unique date témoigne d'un groupe au top de sa forme, même si Apollo aurait pu s'échauffer la voix avant le début du concert pour nous mettre à genoux directement. Ce presque best of live sera idéal pour découvrir le groupe, plus que le "Apotheosis Live" sorti quatre ans plus tard.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


HELLOWEEN
Nabataea (2012)
Prometteur




SECRET SPHERE
A Time Never Come (2001)
Un des dix meilleurs disques du genre


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Gus G (guitare)
- Petros Christo (basse)
- Bob Katsionis (claviers, guitare)
- Apollo Papathanasio (chant)
- Mark Cross (batterie)


- Cd 1
1. Allegiance
2. Insanity
3. Into The Fire
4. Head Up High
5. Mercenary Man
6. Angels Forgive Me
7. My Loneliness
8. Circle Of Life
9. The Silent Code
10. Life Foreclosed

- Cd 2
1. Destination Forever
2. Keyboard Solo
3. Guitar Solo
4. The Fire And The Fury
5. Drum Solo / Dreamchaser
6. Till The End Of Time
7. Deliverance
8. Brother's Keeper
9. Between Heaven And Hell
10. I Am The Anger
11. Falling To Pieces
12. Tyranny



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod