Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE MÉLODIQUE  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (262)
 Myspace (198)

BAD RELIGION - 30 Years Live (2010)
Par CANARD WC le 6 Août 2010          Consultée 3695 fois

Trente ans de carrière… Trente ans pour devenir des piliers du Punk actuel, trente ans pour s’imposer comme les modèles d’un genre. Trente années pour passer du bredouillage ("Suffer") à l’accomplissement ("Generator") en passant par tous les récitals possibles ("Recipe", "Empire", etc.). Peu importe au final les ratés, les errances, les expérimentations hasardeuses ; il y aura toujours ce chemin parcouru, cette vertigineuse ascension qui a vu une obscure formation d’étudiants complexés devenir les ténors d’une musique synonyme de révolte. BAD RELIGION est la preuve par l’exemple qu’on peut être américain et devenir une référence « pure » sans rêver de villas coûteuses, de grosses bagnoles ou de pluies de billets verts. S’accomplir soi-même par sa musique, se dépasser grâce à la musique sans se départir de sa rage, de son envie d’envoyer des mandales à toutes les institutions possibles. Sans se perdre en cours de chemin. Ou si peu.

Aujourd’hui, BAD RELIGION est un exemple à suivre, le genre de groupe qui impose le respect auprès d’une confrérie bien plus large que l’habituel monde du Punk auquel on a trop souvent réduit cette formation. Ce groupe fait figure de « parfait grand-frère » - un peu intello sur les bords mais courageux – du genre qui a bien tracé sa route, sans transiger, avec intelligence et juste ce qu’il faut de réussite. Sans vendre de trop, sans putasser avec les médias (bien entendu) et surtout en respectant au plus haut point ses fans. « For Better And Worst » comme le veut l’expression consacrée.

Donc un live en forme de mémorandum-anniversaire pour passer ce cap symbolique des trente ans (1). Pourquoi pas. Une idée sympa, non ? Difficile de s’emballer outre mesure vu comment BAD RELIGION « en live » est à ce point « conforme » aux versions studios (à la limite, c’aurait été un bon Best Of du groupe que c’aurait pas été plus mal). Moins explosif qu’un RANCID, moins délirant qu’un NOFX ; BAD RELIGION joue sans exagération, juste, sans forcer ni démériter pour un rendu très fidèle à ce qu’on peut se figurer. Trop fidèle justement pour faire du live un des points forts du groupe (2).

Et ce "30 Years Live" est un petit peu la démonstration de cela : 17 titres, 42 minutes impeccables, une setlist bien panachée avec un peu de « tout » (du tube avec "American Jesus", du moins évident avec "Marked", etc.), le tout avec un son satisfaisant. On dira sobrement que ce live est "correct" et puis basta. BAD RELIGION joue vite et bien, sans froufrou, sans chipoter en allant à l’essentiel. Ça sent juste ce qu’il faut les poils et la sueur pour qu’on ne doute pas du naturel de la chose, sans pour autant tomber dans la bouillie « garage » pour fans autistes.

Mais plus largement (« philosophiquement » ais-je envie de dire), BAD RELIGION par son rapport à la scène reste là encore un exemple. Pas de shows démesurés, aucun traficotage d’un obscur ingénieur du son, pas de jeu de lumière, ni de scénographie à deux balles. Le groupe multiplie les dates et les petites salles (imaginez lors de son passage en France le groupe a pris le Bataclan !). Cet esprit « roots » - presque dépouillé bien que professionnel – cache une fierté : celle d’avoir réussi à maintenir à flot un groupe de la trempe de BAD RELIGION en toute intégrité. Un bête groupe de Punk composé de gens ordinaires qui ont réussi à se dépasser. Pas de super héros ni de super musiciens, juste des gens comme vous et moi qui ont des choses à dire, des valeurs à transmettre et quelques idées bien plus fortes que n’importe quelle imagerie commerciale.

Ce live, c’est juste 42 minutes avec un groupe qui joue dans son plus simple appareil, perfectible mais touchant, d’une homogénéité à l’image du talent que BAD RELIGION a su employer pendant trente ans.

Reste que comme le disait ma grand-mère : « On ne crie pas rembourser quand le spectacle est gratuit ». Car oui, ce "30 years" est G-R-A-T-U-I-T !!! Et ce n’est pas un délire de ma part pour vous forcer à écouter BAD RELIGION : il est téléchargeable depuis le site officiel du groupe. Suffit de donner une adresse mail valide pour recevoir un « code » qui vous envoie sur une plateforme FTP et roulez jeunesse.

Un live donc, mais en forme d’offrande, de remerciements adressés aux fans et une énième démonstration du fossé qui sépare le monde du Punk de celui du Metal (où tout est par définition payant et les fans de simples vaches à lait). Une initiative plus que sympa qui donne juste envie de voir les choses du bon côté. Et accessoirement de faire soi-même un geste pour se sentir à la hauteur d’un groupe décidément irréprochable (3).


Note : 3 (+1 pour la gratuité)/5


Moments forts : les enchaînements "Man – New – Germs" et "American – Social – Atheist"


Remarque : la note affichée (un gros 3/5) correspond à la note du live en lui-même (interprétation, production, intérêt, etc.). Il ne s'agit nullement d'une note des morceaux en eux-mêmes, sinon rien que pour "American Jesus", ça vaudrait 6/5.


(1) Personnellement j’ai tendance à considérer que la carrière de BAD RELIGION n’a réellement commencé qu’à partir d’"Against The Grain" mais bon…
(2) La persévérance de BAD RELIGION à arpenter maints pays depuis des dizaines d’années à travers des tournées conséquentes méritent tout de même une petite courbette de respect. Si si.
(3) Personnellement, je leur ai écris un mail de remerciement et je leur ai acheté un T-Shirt (dédicace : merci SHAMAN !!!). Quant à vous, pourquoi ne pas leur acheter via AMAZON un petit album (pour un budget par exemple de 20 € sur ce site vous pouvez actuellement vous prendre "Generator" et "The Empire Strikes First") ?

A lire aussi en HARDCORE par CANARD WC :


HELMET
Aftertaste (1997)
La magnifique histoire d'un presque.




DESCENDENTS
Milo Goes To College (1982)
Punk intransigeant (mais séducteur) cherche public


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Greg Graffin (chant)
- Brett Gurewitz (guitare, choeurs)
- Brian Baker (guitare, choeurs)
- Greg Hetson (guitare)
- Jay Bentley (basse, choeurs)
- Brooks Wackerman (batterie)


1. Fuck Armageddon, This Is Hell
2. Dearly Beloved
3. Suffer
4. Man With A Mission
5. New Dark Ages
6. Germs Of Perfection
7. Marked
8. A Walk
9. Flat Earth Society
10. Resist Stance
11. American Jesus
12. Social Suicide
13. Atheist Peace
14. Tomorrow
15. Won't Somebody
16. Los Angeles Is Burning
17. We're Only Gonna Die



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod