Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (483)
 Myspace (398)

BAD RELIGION - True North (2013)
Par CANARD WC le 15 Mars 2013          Consultée 3151 fois

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé lors d’un examen d’avoir si peu de choses à dire, si peu de connaissances, que vous essayez alors d’étirer au maximum ce que vous avez sous le coude pour faire illusion. Vous paraphrasez, prenez des exemples à deux balles, sautez plein de lignes etc. histoire de donner l’illusion au correcteur que ce n’est pas tant la misère que ça. Pas glorieux, mais bon, on vise quoi ? Le 8/20, une petite copie double et on part de l’amphi au bout d’une heure trente. Avec un peu de chance…

Ce "True North" de mes amis de BAD RELIGION que j’aime d’amour sexuel me fait cet effet-là. Soit une sorte de cache-misère, un radotage pour faire bonne impression mais on me la fait pas à moi.

Sauf que BAD RELIGION a pris le parti de tout balancer dès le premier titre, puis de voir venir après. Alors "True North" (l'éponyme) ouvre le bal, ça tangue, c’est bon, ça rappelle "Recipe for Hate" alors on dodeline de la tête. Et après plus rien, disons presque plus rien. Moins de deux minutes et BAD RELIGION se retrouve à poil, face à la feuille blanche. Reste 15 morceaux à pondre… Comment on va faire, merde alors ?

C’est là l’enseignement principal de ce "True North" : BAD RELIGION sait faire (même en slip). Artiste quand l’inspiration est là, artisan en temps de disette. Les quinze titres qui suivent l’éponyme sont des modèles d’un savoir-faire indéniable, la preuve que les automatismes sont là et que quoiqu’il arrive, BAD RELIGION sait se démerder quitte à pondre un skeud aussi linéaire qu’un tracé d’autoroute.

Alors on va pas se raconter des sornettes non plus. Ce BAD RELIGION n’est pas bon, mais il s’écoute. Évidemment, ce n’est pas suffisant. Selon moi c’est même inquiétant, car ce "True North" est encore moins bon que leur "Dissent of Man" qui était moyen, lui-même encore moins bon que "New Maps" qui valait presqu’un 4/5.

Soit le schéma suivant :
New Maps Dissent True North

Merde, la baisse de régime est bien confirmée.

BAD RELIGION ronronne, exécute sans réfléchir. Un air, un bout de riff, deux couplets, trois crottes de nez et ils pondent un titre. Dommage que le groupe n’ait pas eu un peu plus d’inspiration, un peu plus de tout. Résultat des courses : "True North" s’écoute gentiment, nimbé de cet emmerdement poli et respectueux que l’on doit aux groupes qui ont trente ans de carrière… et l’essentielle de celle-ci derrière eux. BAD RELIGION le sait, s’auto-plagie même un peu ("Robin Hood" ressemble vachement à "Live Again" par exemple), et sait qu’on sait.
Quand le couplet va tomber.
Quand les chœurs vont débouler.
Le savoir-faire que je vous dis. Pas génial, pas risqué, mais efficace juste ce qu’il faut pour écouter l’album avec complaisance. "True North" est la démonstration rationnelle de l’expérience grisonnante du groupe.

Alors forcément il y a de quoi être déçu par ce parti pris, car enfin au moins sur "Dissent of Man" BAD RELIGION avait réussi à « toucher », à soutirer un peu de mélancolie, à secouer quelques puces. Là où justement "True North" affiche ce calme plat désespérant des dimanches après midi, cette sérénité un peu emmerdante, le passage obligé qu’on ne peut pas vraiment zapper quoi. Un album de plus, à ranger entre "New America" et "The Gray Race", le genre qu’on ne ressortira pas souvent et qu’on achète pour la collec’.

Espérons juste que le suivant redressera cette barre qui débande. À mon grand dam.


Note : 2/5 (méritée, dans tous les sens du terme).


Morceaux préférés : "True North" et "Land of Endless Greed"

A lire aussi en HARDCORE par CANARD WC :


BAD RELIGION
The Empire Strikes First (2004)
Meilleur album du monde pour débuter BAD RELIGION!




NOFX
The Decline (1999)
Le monde va s’écrouler mais on n’en a rien à cirer


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Greg Graffin (chant)
- Brett Gurewitz (guitare et choeurs)
- Brian Baker (guitare)
- Greg Hetson (guitare)
- Jay Bentley (basse et choeurs)
- Brooks Wackerman (batterie)


1. True North
2. Past Is Dead
3. Robin Hood In Reverse
4. Land Of Endless Greed'
5. Fuck You
6. Dharma And The Bomb
7. Hello Cruel World
8. Vanity
9. In Their Hearts Is Right
10. Crisis Time
11. Dept. Of False Hope
12. Nothing To Dismay
13. Popular Consensus
14. My Head Is Full Of Ghosts
15. The Island
16. Changing Tide'



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod