Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  DVD

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Destinity, World Under Blood, Aesmah, Hypocrisy, Be'lakor, The Absence , Detonation, The Duskfall , At The Gates, Arch Enemy, Callenish Circle, Amon Amarth, Soilwork
- Style + Membre : In Flames
 

 Site Officiel Du Groupe (511)
 Myspace Du Groupe (532)

DARK TRANQUILLITY - Live Damage (2003)
Par POULPI le 10 Septembre 2007          Consultée 4406 fois

Malgré une discographie relativement conséquente (7 albums entre 1993 et 2002), Dark Tranquillity ne nous avait pas fait l'honneur de nous offrir quelque témoignage d'un de leurs concerts avant cette année 2003. N’ayant à l’époque assisté à aucun concert du groupe, c’est donc avec une excitation à peine voilée que je me jetai sur l’objet, sorti un an après le brillant Damage Done.

Pas étonnant, donc, que cet album soit plus représenté dans la setlist. Le choix des chansons étant toujours sujet à controverses, on dira seulement qu’il s’avère ici vraiment judicieux tant les morceaux de ce dernier opus passent comme une bière fraîche en pleine cagna. Et une folle envie d’headbanguer devant votre écran risque de vous parcourir l’échine, soyez en prévenus. Les classiques sont toujours présents, et font mouche, comme de coutume ; bref, pour ce qui est de l’assortiment des chansons, on n’aura pas l’audace de se plaindre, il y en a pour tout le monde.

D’un point du vue technique, on notera que les effets d’éclairage sont d’excellente facture, et appuient bien l’ambiance des chansons, que ce soit pour les passages speed ou plus soft. L’image est nette, le son est clair, et laisse bien s’exprimer chacun des instruments. Le montage est réussi, dynamique, sans néanmoins sombrer dans un slide show épileptique à la mode. Notez aussi que l’on a bien souvent droit à des gros plans sur les instruments, initiative trop rare, mais tellement intéressante (aux yeux des musiciens, du moins). Une chose est sûre, on s’en prend plein les yeux et les oreilles, et on peut profiter du show en toute sérénité.

Venons en au concert, justement. La prestation du groupe est sans faille, la technique est bien là, et les suédois se donnent à fond. On appréciera donc les interventions du chanteur et la bougeotte du bassiste, mais on sera néanmoins plus dubitatif face à la froideur (somme toute scandinave) des 2 guitaristes, et pire encore, la quasi absence du claviériste. Ce dernier, qu’on ne voit à l’écran pas plus de 2 minutes (et l’on ne s’en étonnera pas), à l’air aussi motivé que s’il pêchait la sardine, seul sur sa barque, sous une pluie battante. C’est bien dommage, un peu d’humanité n’aurait pas été de refus, diantre. Le stress des caméras, peut être….
Le public est présent et bien souvent motivé, mais attention ! Si vous vous attendiez à une salle de 5000 personnes prête à exploser sous les riffs ravageurs du groupe, vous serez vite déçu. La petite salle de Cracovie n’accueille guère plus de 150 spectateurs, qui, bien que motivés, ont du mal à garder l’ambiance chaude comme l’enfer. Ce n’est qu’un détail, me direz-vous, qui n’altèrent d’ailleurs en rien la qualité du spectacle mais bon, à part ça, il n’y a pas d’autre point négatif à ce concert, alors j’en profite…

Etant donné l’événement que constitue cette sortie pour les fans, le groupe à décidé de ne pas faire les choses à moitié, et de remplir le DVD jusqu’au dernier octet. Outre les traditionnelles interviews et autres biographies, les bonus comprennent 2 clips (plutôt bons, surtout Monochromatic Stains), et, c’est là le principal, une foultitude de chansons bootleggées dans différentes villes européennes. Certes, vous ne les regarderez peut être qu’une fois, et oui, les chansons sont déjà présentes dans le concert en haute qualité… Mais si la qualité du son et de la vidéo oscille entre le bon et l’acceptable selon les shows choisis, on ne peut qu’applaudir cette initiative, véritable cadeau pour les fans. Les Français se réjouiront donc particulièrement en apprenant qu’on retrouve plusieurs chansons jouées à Paris, ce qui ne manquera pas de leur rappeler de bons souvenirs (et de faire crisser les autres de jalousie).

Dans tout les cas, on a affaire ici à un excellent DVD, d’autant plus qu’il s’agit de leur premier jet de la sorte. Dark Tranquillity est un bon groupe, et ce live n’en est qu’une minuscule vitrine.

P.S : Le concert peut se retrouver en version audio, tronqué de quelques chansons, sur la compilation « Exposure – In Retrospect and Denial », sorti en 2004.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE :


AMORPHIS
Under The Red Cloud (2015)
Crie Tomi, crie !

(+ 1 kro-express)



HYPOCRISY
Abducted (1996)
Death melodique


Marquez et partagez




 
   POULPI

 
  N/A



- Mikael Stanne (chant)
- Niklas Sundin (guitare)
- Martin Henriksson (guitare)
- Anders Jivarp (batterie)
- Mickael Nicklasson (basse)
- Martin Brändström (clavier)


- live Damage
1. Intro
2. The Wonders At Your Feet
3. The Treason Wall
4. Hedon
5. White Noise/black Silence
6. Haven
7. Punish My Heaven
8. Monochromatic Stains
9. Undo Control
10. Indifferent Suns
11. Format C: For Cortex
12. Insanity's Crescendo
13. Hours Passed In Exile
14. The Sun Fired Blanks
15. Damage Done
16. Lethe
17. Not Built To Last
18. Thereln
19. Zodiackyl Light
20. Final Resistance
21. Outro - Ex Nihilo
- live In Essen (bootleg)
22. White Noise/black Silence
23. Haven
24. The Wonders At Your Feet
25. Final Resistance
- live In Athens/paris (bootleg)
26. Thereln
27. Zodijackyl Light
28. Final Resistance
29. Damage Done
30. The Wonders At Your Feet
31. Final Resistance
32. Punish My Heaven
33. Monochromatic Stains
34. Thereln
35. Haven
36. Hedon
37. White Noise/black Silence
- clips
38. Monochromatic Stains
39. Therelnar



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod