Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (3 / 8)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : James Labrie
- Membre : Headspace, Maiden United
 

 Myspace (290)

THRESHOLD - Dead Reckoning (2007)
Par POWERSYLV le 15 Mars 2007          Consultée 5510 fois

THRESHOLD, groupe en devenir pour certains, valeur déjà largement établie pour d’autres. Tout dépend de votre degré de connaissance du groupe britannique. Pour la plupart des amateurs, THRESHOLD est carrément qualifié de « DREAM THEATER anglais ». Rien que ça. Formé en 1988 mais longtemps miné par des problèmes de line-up, l’arrivée d’ Andrew "Mac" McDermott coincide avec un début de reconnaissance et de forts bons albums unanimement reconnus. Hypothetical (2001), Critical Mass (2002) et Subsurface (2004) ont contribué à en faire un combo incontournable du heavy prog.

Voilà donc le retour des anglais après presque 3 ans avec cet album, Dead Reckoning. Entre temps, THRESHOLD a changé d’écurie puisqu’il figure aujourd’hui au catalogue du prestigieux label Nuclear Blast qui a vraiment la côte ces dernières années, vu le nombre de groupes qui y entrent. D’un autre côté, un groupe prog chez Nuclear Blast c’est plutôt rare, et on se dit - avant une quelconque écoute - que ce nouvel opus aura du faire montre d’un bon tranchant et de bonnes compos pour persuader la « Lame Nucleaire ». Alors avec ces bons préjugés en tête, je me suis risqué à écouter ce Dead Reckoning … moi qui suis loin d’être à la base fan de progressif tout en reconnaissant le talent des musiciens de tels combos. Et pour me dire enfin que THRESHOLD, dans mon esprit, est autre chose que ce groupe qui a dû interrompre sa prestation au bout de 3 titres à cause d’une tempête innopinée lors de la première édition du Rock Hard Festival en juin 2003 (je m’en souviendrais toujours de ce moment-là où l’on était trempés et froids jusqu’aux os). C’était la seule fois jusqu’à l’arrivée de ce nouvel opus que j’étais entré en contact avec la musique des anglais, qui n’était pas mal sur le coup même si un peu alambiquée par moments.

Un gros label, plus de moyens, plus de liberté artistique aussi peut-être … toujours est-il que THRESHOLD a vraiment profité des moyens mis à sa disposition pour peaufiner ce bébé jusqu’au trognon. Impressions d’ensemble : le son est puissant, le groupe sonne plus heavy que ce que j’aurais cru et certains titres mettent bien en avant le côté « metal » du groupe. C’est le cas du premier titre « Slipstream » : riff tranchant sur le couplet, refrain plus mélodique, bon solo et intervention ponctuelle du grogneur Dan Swano (EDGE OF SANITY, NIGHTINGALE, BLOODBATH) invité sur l’album (on le retrouve sur « Elusive »). Idem pour le bien rock « This Is Our Life » au refrain bien entraînant avec un petit passage prog en son milieu. Ces deux premiers morceaux de bravoure permettre de faire connaissance avec la voix d’Andrew "Mac" McDermott (sympa, claire, juste mais pas vraiment originale) et une section rythmique impeccable, un paramètre eessentiel pour un groupe de ce style. Deux remarques valables pour l’ensemble de l’album.

« Elusive » commence l’aventure dans des terrains plus progressifs avec l’intro où l’on sent que les claviers (sous couvert de sonorité d’orgue) commencent à investir le terrain. Ce titre est plus complexe, plus torturé, plus sombre. « Hollow » est un mid-tempo où la voix d’Andrew et le contexte me fait penser par moment à … SONATA ARCTICA en plus progressif et travaillé. « Pilot In The Sky Of Dreams » (le single) est une des réussite de l’album : le titre est calme dans sa première partie, avec un piano, un solo aérien puis le thème est repris de façon plus rythmée et énergique. Le chant d’Andrew démontre ici de plus grandes capacités sur ce morceau coloré et qui invite au voyage. Les mélodies, les chœurs et les harmonies peuvent laisser entrevoir quelques influences BEATLES dans son thème principal, certains passages (le solo) peuvent évoquer QUEEN dans son thème principal, les arrangements et le velouté du son quelques groupes de néo-prog comme PENDRAGON … Du bon boulôt pour ce qui est selon moi le plat de résistance du disque.

La suite ? « Fighting For Breath », incisif au niveau du riff avec des aspects modernes comme cet alter-égo électronique à la voix d’Andrew. « Disappear » avec son côté syncopé et urgent. « Safe To Fly », ballade veloutée et plus mainstream. « One Degree Down » est sympa aussi et termine l’album dans le ton général, passant par un rythme mid, une partie plus consistante avec les divers soli des instruments et une fin un peu plus émotionnelle.

Moi qui ne suis pas fan de prog à la base, je dois dire que ce Dead Reckoning est de bonne facture. Un album assez attrayant, varié et bien fait par un groupe … qui le fait bien. Quand le prog se fait plus heavy, dynamique et avec de bons refrains (une des forces de THRESHOLD à mon sens par rapport à d’autres), des mélodies bien foutues et quelques choeurs, ben ça passe plus facilement. La production est assurée par Karl Grom et Richard West. Pas l’album que j’écouterai tous les jours mais pas déplaisant et que je remettrais sur la platine avec plaisir de temps à autres. Ce qui veut dire que pour les fans, il doit s’agir d’un chef d’œuvre non ? :).

P.S. : La version limitée contiendrait une version du « Supermassive Black Hole » de MUSE, que je n’ai pas sur ma version malhreureusement, mais je compte bien me rattraper ensuite.

Lien :

* Site officiel :
http://www.thresh.net/

A lire aussi en METAL PROG par POWERSYLV :


SYMPHONY X
Twillight In Olympus (1998)
Metal prog

(+ 1 kro-express)



OUTWORLD
Outworld (2006)
Entre prog et power metal, terrible !


Marquez et partagez







 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Andrew 'mac' Mcdermott (chant)
- Karl Groom (guitare)
- Steve Anderson (basse)
- Johanne James (batterie)
- Richard West (claviers)


1. Slipstream
2. This Is Your Life
3. Elusive
4. Hollow
5. Pilot In The Sky Of Dreams
6. Fighting For Breath
7. Disappear
8. Safe To Fly
9. One Degree Down



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod