Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2004 A Night To Remember (dvd...
 

- Style : Vanishing Point, Borealis, Synthphonia Suprema, Angel Dust, Pagan's Mind, Vanden Plas, Waverly Lies North
- Membre : Avatarium, Nightrage, The Ring , Royal Hunt, Mind's Eye, Hubi Meisel, Evil Masquerade, Demonoid, Therion, Soilwork
 

 Site Officiel (367)
 Myspace (367)
 Chaîne Youtube (298)

EVERGREY - Torn (2008)
Par POWERSYLV le 22 Décembre 2008          Consultée 7232 fois

EVERGREY nous revient en cette année 2008 pour nous présenter Torn, successeur de l'aventureux Monday Morning Apocalypse qui a déjà 2 ans. 2 années assez agitées à plusieurs niveaux : un changement de label puisque nos Suédois ont quitté Inside Out pour aller se réfugier dans les petits bras musclés de SPV. Une difficulté à stabiliser le poste de bassiste également. On se souvient de la démission de Michael Håkansson peu de temps après la sortie de Monday Morning, remplacé peu de temps après par le timide Fredrik Larsson, ex-HAMMERFALL. Un ex-HAMMERFALL qui ne le restera pas longtemps puisqu'il quittera EVERGREY en 2007 pour remplacer le remuant Magnus Rosen dans ... HAMMERFALL. Bref, voilà EVERGREY à nouveau sans 4-cordes mais pas pour longtemps puisque le poste est désormais occupé par un Finlandais, Jari Kainulainen, transfuge de ... STRATOVARIUS. Z'y comprenez quelque chose vous ? Entre temps et histoire d'avancer, ce sont Tom Englund (chant, guitare) et Henrik Danhage (guitare) qui se sont occupés des parties de basse de l'album, Jari ne joue donc pas ici.

Ah là là que d'émotions ! Alors, qu'allait donner ce Torn, septième offrande venue du Nord ? Et bien ceux qui comme moi aiment le style si particulier du groupe ne seront pas déçus. Comme toujours avec EVERGREY, il faut un petit temps pour commencer à mémoriser les riffs, les refrains, se raccrocher à quelque chose ... mais une fois qu'on est dedans, c'est du bonheur. Il y a toujours cette voix chaude et nuancée de Tom Englund, surement un des chanteurs les plus charismatiques et identifiables du circuit. Les chanteurs qui arrivent à transmettre des émotions, c'est tellement rare aujourd'hui alors quand on en tient un (un Tom Englund, un Matt Barlow, un Andy B. Frank ...), il faut le dire (même si je peux comprendre ceux qui trouvent que Tom en fait parfois un peu trop). Et puis il y a toute cette identité musicale, mélange de heavy musclé aux riffs teigneux souvent dans les tonalités basses, parfois pas très loin du thrash, des breaks subtils, ces teintes progressives et ces ambiances sombres ou mélancoliques. Torn nous permet encore de constater qu'EVERGREY est un groupe qui ne ressemble à aucun autre sinon à lui-même et qui, dès la première note arrive à se faire identifier.

On commence l’album en terrain connu donc avec l'entraînant et rassurant « Broken Wings », titre plutôt direct histoire de mettre l’auditeur en confiance et qui pourrait aisément servir de tête de proue pour les futurs shows. Pas mal de titres se démarquent par cette conjugaison unique entre puissance, mélodie et mélancolie : « Soaked » possède un refrain poignant et de grosses guitares sur les couplets, tout comme sur le sombre et heavy « Fear » où le refrain rassure au milieu de couplets plus denses et sombres, voire parfois angoissants. Mystérieux mais puissant, technique et énigmatique, « When Kingdom Falls » est tout en nuance avec la voix décidément fantastique et riche de Tom et quelques interventions du piano. Envoûtant. On s’enfonce avec délectation dans les spirales des riffs et la somptueuse mélasse de la rythmique avec « In Confidence ».

La batterie attaque pied à terre la deuxième partie du skeud avec « Fail » avec encore une fois un refrain beaucoup plus lent, voire aérien avec des chœurs vaporeux, des guitares et la voix de Tom. « Torn » qui donne son nom à l’album est emprunt d’une mélancolie qui me touche, à l’image de l’ensemble de l’album d’ailleurs. On notera les habituelles interventions vocales de Carina Englund, la femme de Tom, sur « Broken Wings » et « These Scars ». Pour les fans absolus, l’édition limitée vous permettra de prolonger le plaisir avec un titre bonus, « Caught In A Lie » que je n’ai pas sur mon édition malheureusement. Les derniers titres oscillent toujours entre cet aspect feutré, mélodique et la hargne du metal. Torn a remis les guitares d’Henrik et de Tom au premier plan et il faut avouer que les compères font des miracles. Chaque album d’EVERGREY a tendance à me scotcher mais là, j’avoue que les Suédois ont fait fort tant ce disque m’envoute. Même si j’ai beaucoup aimé Monday Morning Apocalypse et The Inner Circle, je retrouve avec Torn le réel choc que m’avait fourni en son temps le génial Recreation Day, l’album qui m’avait fait succomber au groupe. En bref, je vous recommande ce disque qui a fait partie de mes moments forts de cette deuxième partie de l’année 2008.

A lire aussi en METAL PROG par POWERSYLV :


COMMUNIC
Payment Of Existence (2008)
Troisième album plus personnel de COMMUNIC




OUTWORLD
Outworld (2006)
Entre prog et power metal, terrible !


Marquez et partagez






 
   POWERSYLV

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Tom S. Englund (chant, guitare)
- Henrik Danhage (guitare)
- Jari Kainulainen (basse)
- Jonas Ekdahl (batterie)
- Rikard Zander (claviers)


1. Broken Wings
2. Soaked
3. Fear
4. When Kingdoms Fall
5. In Confidence
6. Fail
7. Numb
8. Torn
9. Nothing Is Erased
10. Still Walk Alone
11. These Scars



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod