Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (2 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Tad Morose, Silent Force, Serious Black, Michael Bormann
 

 Site Officiel De Bloodbound (719)

BLOODBOUND - Nosferatu (2006)
Par DARK BOUFFON le 14 Avril 2006          Consultée 5100 fois

Chroniquer cet album, c’est se transformer quelque part en Sméagol / Gollum, c’est faire émerger en soi deux personnalités pas vraiment antagonistes mais certainement pas en accord… Bref, tout cela semble relever de la shizophrénie…

Et voici ce que cela peut donner quand Dark Bouffon se regarde dans un miroir…

DARK : Hum, mon précieux… Qu’est-ce ?
BOUFFON : Bouffon est gentil avec le maître. Il dit que c’est le premier album de Bloodbound, un groupe suédois. Il dit qu’il a écouté cet opus et que tout cela s’annonce excellent !
DARK : La pochette n’est pas affreuse mais mon précieux trouve que cela fait terriblement cliché !
BOUFFON : Non, la pochette nous plaît… Elle est l’œuvre de Mark Wilkinson.

DARK (ouvrant le boîtier du CD et apercevant les photos des musiciens sur la 4e de couverture du livret) : Ah, mon précieux, qu’ils sont laids ! Leur maquillage… Est-ce un groupe de black-metal ?
BOUFFON : Non, le maître dit qu’il pratiquent un heavy-metal dont les mélodies leur ont été soufflées par les Démons de l’Ancien Monde : Iron Maiden, Judas Priest et Helloween.
DARK (après avoir écouté certaines pistes de l’album) : Soufflées ? Pompées, oui mon précieux. "Beyond The Moon" et "Nosferatu" sont du pur Maiden et "Fallen From Grace" est très Helloweenien avec son phrasé à la Michael Kiske période Keepers…
BOUFFON : Bouffon n’est pas d’accord avec le maître. Bouffon aime ces mélodies qui ne sont que des hymnes. Et qu’importe que ça soit déjà entendu, dès l’instant que Bouffon en bave d’extase. Le souffle épique de "On The Battlefield" est d’ailleurs excellent, ainsi que l’ambiance de "Nosferatu" ou le côté rock de "Desdemonamelia".

DARK : Mais au fait, mon précieux, d’où viennent ces zigotos peinturlurés ?
BOUFFON : Dark est cruel avec Bloodbound. Leur voix est d’une grande saveur. Il se nomme Urban breed et se trouve être l’ancien vocaliste de Tad Morose qu’il a quitté en décembre 2005. Son timbre est excellent, rappelant par moment Ronnie James Dio, en plus moderne.
DARK : Hum, et les autres, mon précieux ?
BOUFFON : Tomas Olsson et Frederik Bergh font partie d’un groupe de rock FM, Street Talk.
DARK (étonné) : Un groupe de hard FM avec un look black-metal, mon précieux ?
BOUFFON (ignorant la remarque désobligeante de son double intérieur) : D’ailleurs, la plupart des titres jouent sur ce contraste et font plaisir au maître : des riffs dans la grande tradition heavy des 80’s et des refrains ultra-mélodiques faisant par moment pratiquement penser à du hard FM.

DARK (avec une moue de dédain) : Ttsss… Et de quoi nous parlent-ils, tes petits protégés, mon précieux ?
BOUFFON : Ils nous comptent l’histoire du démon Nosferatu, le visage de Satan, dans sa tentative de prendre possession de l’esprit d’un homme.
DARK (pouffant de rire) : Que c’est cliché mon précieux…
BOUFFON : Dark est cruel, cruel, cruel… Bouffon ne cherche qu’une mélodie tirant le maître de sa torpeur… Et Bloodbound peut nous y aider !
DARK (souriant) : Mais Bloodbound fait du neuf avec du vieux, mon précieux…
BOUFFON : Et alors, le maître dit qu’il y des dizaines de groupes moins intéressants qui le font !

DARK : Et le son dans tout cela, mon précieux ?
BOUFFON : La production n’est pas énorme mais le maître dit qu’il trouve le son plus qu’honorable pour un premier album.
DARK : Hum, mon précieux... Et les musiciens ?
BOUFFON : On retrouve de bonnes cavalcades maidenniennes que le maître n’avait plus entendues depuis les grands jours de Sauron. Et même si les solos n’égalent pas la paire magique Smith/Murray, le gratteux se défend…
DARK : Alors, ce Bloodbound semble t’avoir convaincu mon précieux. Mais ils causeront leur propre perte s’ils n’insufflent pas du sang neuf dans leur musique.
BOUFFON : Pour une fois, Bouffon est en accord avec Dark. Mais le maître aimerait que tu te taises…

DARK : Il n’empêche que ces mélodies datées sont d’une autre époque mon précieux…
BOUFFON : Il n’empêche que ces mélodies, qui font mouche à tous les coups, sont bien plus efficaces que certaines bouillies sonores modernes, dit le maître. D’ailleurs, tais-toi et ne reviens jamais !
DARK : Réac, mon précieux !
BOUFFON : Tais-toi et ne reviens jamais !
DARK : Vieux con, mon précieux !
BOUFFON : TAIS-TOI ET NE REVIENS JAMAIS !
DARK : ………………………………………

BOUFFON : ………… ??? Il est parti ? .......... Il est PARTI ! Le maître dit que que si vous êtes un inconditionnel des 80’s et du heavy mélodique, Bloodbound est assurément un des anneaux de pouvoir perdus dans le monde (comprenez par là : un énorme coup de cœur de la part de votre serviteur). Et le maître rajoute que si ce genre ne vous intéresse pas, passez votre chemin… On ne vous demande même pas votre avis !

NB : Comme les anneaux de pouvoir, il semble que mettre la main sur cet opus relève d’une certaine gageure, au vu de la distribution chaotique de cet album en France.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BOUFFON :


PRETTY MAIDS
Pandemonium (2010)
Les Danois au sommet de leur art !

(+ 1 kro-express)



MISANTHROPE
Misanthrope Immortel (2000)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Urban Breed (chant)
- Tomas Olsson (guitare)
- Frederik Bergh (basse, claviers)
- Oskar Belin (batterie)


1. Behind The Moon
2. Into The Dark
3. Nosferatu
4. Metal Monster
5. Crucified
6. Desdemonamelia
7. Fallen From Grace
8. Screams In The Night
9. For The King
10. Midnight Sun
11. On The Battlefield



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod