Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Membre : Tad Morose, Silent Force, Serious Black, Michael Bormann , Twilight Force
 

 Site Officiel De Bloodbound (1154)

BLOODBOUND - Bloodheads United (2020)
Par GEGERS le 29 Avril 2020          Consultée 725 fois

Le fait de fédérer ses fans, de les inciter à se constituer sous forme de groupe et de leur attribuer (ou de les laisser s'auto-attribuer) un sobriquet n'est pas chose nouvelle dans le monde de la musique. La Kiss Army, la Blue Army (AEROSMITH), les Metallicats, les Wholigans (The WHO), il y a derrière ces surnoms parfois ridicules des notions de dévouement et de fidélité. Soutenir un groupe en tournée comme on soutiendrait un effort de guerre, organiser des conventions comme autant de célébrations de la musique du combo-aimé, faire de l'achat d'un album un acte militant et, si le besoin s'en fait sentir, attaquer ceux qui ne porteraient pas au pinacle l'objet de notre affection.

Le Heavy Metal est particulièrement friand de cette auto-glorification des artistes à travers leurs fans, et nombreux sont les groupes qui ont composé des chansons-hommages à leurs fidèles. L'imagerie guerrière est toujours présente bien sûr, notamment chez MANOWAR, ou encore chez PRIMAL FEAR. L'uniforme est noir, les patchs sont arborés comme autant de décorations. On pensait néanmoins que l'exercice s'était essoufflé, vingt-huit ans après le "Metal Warriors" de la bande à Joey DeMaio. Il n'en est rien. BLOODBOUND, certainement à la recherche de l'idée la moins originale du monde, propose sur son nouvel EP un morceau-titre entièrement consacré à la célébration de ses fidèles suiveurs, les "Bloodheads". Et le groupe suédois de pousser le vice jusqu'à reprendre le gimmick de la pochette arborée de drapeaux censés montrer la grande variété des origines de ses fans, rendant certainement ici hommage au "Kings of Metal" de MANOWAR et au "Rock The Nations" de SAXON.

Le morceau en lui-même n'est pas vraiment remarquable. Quelques lignes de double-pédale placées ici ou là tentent de rendent énergique un mid-tempo pataud, gorgé de claviers "tut-tut" donnant à l'ensemble un style rococo. Ne vous méprenez pas, "Bloodheads United" est du BLOODBOUND pur jus, et on se prend même à trouver l'ensemble assez goûtu, notamment sur la deuxième moitié du morceau qui voit un solo relativement audacieux tenter d'emballer quelque peu l'affaire. Doté de chœurs prédominants, ce titre qui, on le sent bien, va être porté en live pour, pourquoi pas, devenir un hymne repris à gorge déployée par des milliers de fans mus par un amour inconditionnel pour leur groupe favori.

Sauf que, sitôt écouté, ce morceau se voit oublié. D'autant plus qu'il se voit, sur cet EP, rapidement éclipsé par les morceaux qui lui succèdent. Captés en 2017 au festival Bang Your Head, quatre titres issus de "Unholy Cross" ("Moria"), "In The Name Of Metal" (titre du même nom), "Stormborn" ("Bloodtale") et "War Of Dragons" ("Battle In The Sky") démontrent tout le talent du groupe, bien plus que cet inédit à la construction bancale et au propos putassier.

2,5/5.

A lire aussi en HEAVY METAL par GEGERS :


AXXIS
Kingdom Of The Night Ii (black Edition) (2014)
Se complaire dans le noir...

(+ 1 kro-express)



TRANCE
The Loser Strikes Back (2017)
L'évasion, deuxième


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Patrik J. Selleby (chant)
- Tomas Olsson (guitare)
- Henrik Olsson (guitare)
- Anders Broman (basse)
- Fredrik Bergh (claviers)
- Daniel Sjögren (batterie)


1. Bloodheads United
2. Bloodtale
3. Battle In The Sky
4. In The Name Of Metal
5. Moria



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod