Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ORCHESTRAL ORIGINAL  |  COMPILATION

Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Nightwish, Within Temptation, Haggard
- Membre : Candlemass, Notre Dame, Dream Evil, Dimmu Borgir, Memento Mori, Illwill, Luciferian Light Orchestra, Entombed, Sinergy, Dismember, Angtoria, Cradle Of Filth, Krux, Amaseffer, Diablo Swing Orchestra, Demonoid, Evergrey, Sorcerer
 

 Site Officiel Du Groupe (352)
 Chaîne Youtube (323)

THERION - Atlantis Lucid Dreaming (2005)
Par JULIEN le 25 Août 2005          Consultée 6307 fois

En attendant que le sieur Christofer Johnsson et sa troupe talentueuse veuillent bien nous gratifier d’une séquelle au déjà référentiel double album « Lemuria/Sirius B », le cours particulier Nuclear Blast nous convie à une petite séance de rattrapage, pour ceux qui auraient séché quelques interventions passés du grand combo suédois... deux matières optionnelles sont à l’épreuve du jour : Tout d’abord, le Ep « A’arab Zaraq Lucid Dreaming », célébrant en 1997 les dix ans du démiurge suédois ; « Crowning Of Atlantis » (1999) pour suivre. Et le cours se déclinera sous une forme abrégée, destinée à faire tenir le maximum de données sur une seule tranche horaire délimitée, celle d’un cd classique. Silence au fond, et commençons !

Bien, avec « A’arab Zaraq Lucid Dreaming », THERION immisceait une petite leçon annexe entre l’enseignement fabuleux et novateur « Theli » et le non moins fantastique « Vovin », qui permettait au maître d’exposer des arguments plus fins et accessibles... mais il y aura ici une contrainte, puisqu’à l’origine, « A’arab Zaraq Lucid Dreaming » se découpait en trois leçons distinctes :
- La première, en sept actes, mêlait quelques enseignements inédits, en lien avec l’univers de « Theli » et de « Lepaca Kliffoth », et chantés par Dan Swanö : d’où le musclé "Black Fairy", gorgé de mélodies typiques de THERION (et d’étonnants chœurs barbares donnant la réplique à des vocalises fantomatiques à la KING DIAMOND), et le très bon « In Remembrance » mêlant le son Heavy et lumineux de THERION à de faux airs de gothiques à la PARADISE LOST (celui d’« Icon », voire « Draconian Times »)... sans oublier une nouvelle version instrumentale de "Symphony Of The Dead" (dont la version originale figurait sur "Beyond Sanctorum", le deuxième album du groupe) ; mais l’on retrouvait aussi quatre exercices de reprises, exécutés dans le style THERION d’alors, où les enseignements se proclamaient depuis la voix unique, grave et singulière de Piotr Wawrzeniuk ("Children Of The Damned" d’IRON MAIDEN, "Fly To The Rainbow" de SCORPIONS et "Here Comes The Tears" de JUDAS PRIEST) et de Tobbe Sidegard (NECROPHOBIC, SIN) sur "Under Jolly Roger" (RUNNING WILD), présenté comme un faux Live !
- Les deuxième et troisième leçons s’appliquaient, elles, à retranscrire la BO composée par Christofer Johnsson pour le film « The Golden Embrace » : sept compositions de musique atmosphérique avec les choeurs et le style THERION, et ses inévitables ambiances sombres et arabisantes, associées (deuxième leçon) à des versions métallisées de la plupart de ces titres orchestraux. Malheureusement, faute de temps, ces deux leçons très intéressantes ne pourront être honorées ici, et nous devrons nous contenter de la première... Quoi ? Qu’est-ce que vous racontez, là bas, au fond ? « Pourquoi devons-nous nous taper quatre reprises quand nous pouvions nous pourlécher les babines de compositions originales et vraiment inédites » ? Heu, mais... c’est parce que... c’est pas très Metal tout ça... enfin si, ponctuellement... et puis... c’est différent, même si on reconnaît la signature THERION... Ah, et puis ne m’ennuyez pas, hein, oh, j’en sais fichtre rien, moi ! Parce que c’était trop long pour tout faire tenir sur un seul disque, là ! Bon je peux continuer ? Merci...

La seconde partie de notre cours de rattrapage sera centrée sur la deuxième leçon annexe offerte en 1999 par Christofer Johnsson, entre les enseignements de « Vovin » et « Deggial », et s’intitulait « Crowning Of Atlantis ». Le seigneur du Metal Orchestral y distillait trois nouvelles et brillantes leçons inédites, les agrémentait d’une relecture d’une de ses pièces maîtresses ("Clavicula Nox"), et proposait trois bonnes reprises d’autres grands maîtres : "Thor" de MANOWAR avec Ralf Scheepers (PRIMAL FEAR, ex-GAMMA RAY) au chant, "Crazy Nights" des japonais de LOUDNESS et enfin la ballade "Seawinds" (ACCEPT). Une excellente leçon parallèle à l’enseignement magistral de THERION, et qui sera ici amputée, faute de temps, de deux morceaux Live... les pertes seront donc minimes. Bon, des questions avant de commencer ? Non ? Bien, procédons alors...

Bon là, le cours est censé durer une heure et des poussières. Filez donc vous acheter quelques cochonneries à grignoter, nourrissez le chat avant qu’il ne vous dévore la jambe, faites un peu de lessive (parce que là, l’odeur de vos paires de chaussettes macérant dans la pannière à linge crade, ça fait Metal, mais le bouquet fleuri c’est bien aussi...), et ramenez vous...
Ah, ça y est, vous êtes là ? Bien ! Intéressons nous donc aux premières réactions recueillies à chaud parmi les élèves. Plutôt mitigées, à vrai dire : « A’arab Zaraq Lucid Deeaming » et « Crowning Of Atlantis » étaient séparés de deux années durant lesquelles THERION épura son Metal de ses dernières franges extrêmes (essentiellement au niveau de la production rêche et de la prédominance des guitares) et accroître l’importance des chœurs. D’aucuns furent donc destabilisés par la transition entre les deux cours. Ils reconnurent toutefois la qualité des compositions inédites, y compris celles de « A’arab Zaraq Lucid Dreaming », mais se montrèrent moins enthousiastes au sujet de certaines reprises, majoritairement celles de ce dernier enseignement annexe, car moins léchées, plus bruts... mais surtout, c’est le perturbateur du fond de classe qui diffusa la critique la plus franche. Il eut la chance d’assister en intégralité, dans le passé, aux leçons en question, et s’il ne reprocha pas à ce cours de rattrapage de passer sous silence la très moyenne reprise de "Children Of The Damned" d’IRON MAIDEN (originellement présentée durant « A’arab Zaraq Lucid Dreaming »), il se plaignit de la regrettable impasse opérée sur la BO de « The Golden Embrace », qui établissait une partie de l’intérêt présenté par « A’arab Zaraq Lucid Dreaming »... il sera donc plutôt conseillé aux fans de THERION de se procurer les deux enseignements annexes (tous deux de bonne qualité), et d’oublier ce cours de rattrapage lacunaire. Les autres, ceux qui développent de l’urticaire devant trop de claviers et d’orchestrations (bien que la BO ne tape pas dans le pompeux à la RHAPSODY), pourront se contenter de cette sortie assez anodine, mais qui récolte tout de même un 3/5, ne serait-ce que pour récompenser la qualité des inédits. Et maintenant nous attendons avec impatience votre nouveau séminaire, messieurs !

A lire aussi en HEAVY METAL par JULIEN :


VIRGIN STEELE
The Marriage Of Heaven And Hell Part 2 (1995)
A la hauteur du 1er volet : du grand heavy épique




WARLORD
Best Of (1993)
Metal orchestral original


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Christofer Johnsson (chant, guitare, claviers)
- Piotr Wawrzeniuk (batterie, chant)
- Jonas Mellberg (guitare, claviers)
- Lars Rosenberg (basse)
- Dan Swanö (chant)
- Tobbe Sidegard (chant)
- Peter Tägtgren (guit. solo additionnelle)
- Gottfried Koch (guitare acoustique)
- Tommy Eriksson (guitare)
- Jan Kazda (basse, guitare acoustique)
- Wolf Simon (batterie)
- Sami Karppinen (batterie)
- Waldemar Sorychta (guitare solo)
- Ralf Scheepers (chant)
- Eileen Kupper (chant)
- Angelika Märtz (chant)
- Cossima Russo (chant)
- Martina Hornbacher (chant)
- Sarah Jezibel Deva (chant)
- Jochen Bauer (chant)
- Jörg Bräuker (chant)


- a'arab Zaraq Lucid Dreaming
1. In Remembrance
2. Black Fairy
3. Fly To The Rainbow (scorpions)
4. Under Jolly Roger (running Wild)
5. Symphony Of The Dead
6. Here Comes The Tears (judas Priest)
- crowning Of Atlantis
7. The Crowning Of Atlantis
8. Mark Of Cain
9. Clavicula Nox
10. Crazy Nights (loudness)
11. From The Dionysians Days
12. Thor (manowar)
13. Seawinds (accept)
14. Black Sun (live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod