Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO INDUS METAL  |  DVD

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Oomph!
- Style + Membre : Lindemann

RAMMSTEIN - Lichtspielhaus (2003)
Par METAL le 7 Juin 2004          Consultée 8094 fois

En cette fin d’année 2003 et dans l’optique des fêtes de Noël, nos amis de RAMMSTEIN nous proposent un bon petit DVD à s’offrir ou se faire offrir.
Mais quoi qu’est-ce qu’on a dedans ? Moi, RAMMSTEIN j’ai déjà le Live Aus Berlin alors un de plus m’en fout un peu …

Oui mais c’est là l’astuce …
Ici, nous avons à faire un produit un peu particulier puisqu’il contient en fait tous les clips accompagnés de quelques making-of pour certains d’entres eux.
Particulier car en effet, ce ne sont pas vraiment des nouveautés car disponibles avec les différents singles mais cette fois-ci en haute qualité et pas en mpg tout moche.

D’ailleurs soyons fous et penchons-nous un peu sur les dit clips qui sont douze (et huit qui font trente … le compte est bon)

*** LES CLIPS ***

1. Du Riechst So Gut :
Bon bah c’est leur premier clip et çà se voit … On y découvre le groupe torse nu qui se la joue boysband en version méchant, on y voit des chiens et des fleurs … beaucoup de gros plans sur Till en train de chanter en play-back … bref esthétiquement c’est très laid mais la chanson est bonne alors on pardonne.

2. Seemann :
C’est déjà beaucoup mieux coté visuel.
Image en noir et blanc, Pas mal de jeux d’ombres … on sent que çà a pas été filmé à la va-vite par le copain du cousin de l’ingénieur-son du groupe comme sur « Du Riechst So Gut « .
Bon les décors sont minimes : Un mini cuirassé qu’on dirait échoué en plein milieu d’une cour d’usine désaffectée mais bon l’effet recherché avait tout l’air d’être un naufrage sentimental au milieu de nul part et avouons que c’est plutôt réussi.
A noter que le coiffeur attitré du groupe devait être de mauvaise humeur car ils étaient dans leur période rasée sur les cotés et palmier sur le dessus … la classe quoi ;)

3. Rammstein :
Voilà un grand tournant dans la carrière du groupe. Pas que la chanson soit géniale ni même que le clip soit extraordinaire, c’est plutôt qu’un certain David Lynch a choisi cette chanson comme B.O pour ce qui allait devenir un grand classique : LOST HIGHWAY (avec Bill Pullman).
Bref un gros coup de pouce pour la carrière du groupe portugais (Private Joke inside) mais cependant, un clip assez banal avec un mélange de prises Lives et diverses scènes du film.

4. Engel
Ahhhh en voilà un bon clip … et qu’on aille pas me dire qu’il n’a pas été inspiré des films de Rodriguez et « une nuit en enfer » (From Dusk till Dawn en VO) en particulier.
La scène se passe dans un bar plutôt typé « Latinos » avec danseuse charmeuse de serpent et à la place de l’éternel groupe de mariachis, 3 membres de RAMMSTEIN armés cette fois-ci de leurs fameuses guitares lance flammes.
On regrettera cependant que la petite intro du clip (10 sec tout au plus) soit aux abonnées absentes … bien dommage pour un produit censé contenir l’intégralité de leur œuvre cliptographique.

5. Du Hast :
Deuxième clip en N/B pour le groupe qui prouve après « Seemann » et « Engel » qu’il sont bien décidés à mettre les moyens dans la réalisation de leurs vidéos.
L’histoire : un homme arrive en voiture avec sa copine, il en descend (de la voiture hein) et armé d’un pistolet, rentre dans une maison en pleine campagne où l’attend 5 hommes masqués, peu rassurants.
C’est achment bien foutu même si la fin est un peu confuse.
A noter que le clip est inspiré de Reservoir Dog (Tarantino).

6. Du Riechst So Gut '98 :
Bon je vous parlais plus haut de la première version du clip … de toute évidence le groupe lui-même a jugé qu’il faisait tâche dans le décor et voilà donc que RAMMSTEIN se décide à en refaire un bien meilleur (c’etait pas dur).
Ambiance plutôt sombre où les membres du groupe vont jouer l’un après l’autre le rôle d’une bête étrange et dangereuse à la poursuite d’une femme pendant un bal costumé à l’époque de la renaissance.
D’ailleurs ce clip sera l’occasion de voir Richard Kruspe en robe … ce qui vaut le détour ;)
Bref c’est mieux que l’original mais pas de quoi sauter au plafond non plus.

7. Stripped
Reprise de Depeche Mode … Till a un accent anglais pas terrible et comme la chanson n’est pas folichonne non plus on va dire que le clip est à l’image du reste … à savoir pas terrible avec une succession d’images représentants de jeunes allemands bien blonds faisant du sport à l’époque de la fameuse jeunesse Hitlérienne … une façon encore de lancer la polémique … pas très fin on va dire, même si on sait que Rammstein n’a rien de Nazi … bien au contraire.

8. Sonne :
Ah voilà mon préféré ! ! !
A la base, le clip était plus sensé représenter un boxeur entrant sur le ring …
On va dire qu’ils ont bien fait de changer d’avis car ici c’est une version Thrash de Blanche Neige et les 7 Nains qui nous attend.
Mais les nains ne sont autres que le groupe lui-même et Blanche Neige ce qu’on pourrait appeler une sacrée salope qui se shoot à l’or pur durement extrait de la mine par les nains pendant la journée …
On y verra même une scène un peu sado-masochiste où Flake baisse son pantalon avec l’espoir de recevoir une fessée. … Un excellent et très original clip.

9. Link 1,2,3 :
Petite déception pour celui-ci … Pourtant de gros moyens ont été mis en œuvres mais c’est du tout en images de synthèses avec nos amis les fourmis en héros … je vous raconte pas la fin mais dans l’ensemble on s’ennuie ferme tout au long du visionnage et la chanson bien que heavy à souhait est un petit peu chiante ... Dommage.

10. Ich Will
Et une petite pique au monde de la TV à présent.
L’histoire raconte le braquage d’une banque par un groupe armé (Rammstein bien-sûr).
Mais l’originalité de ce clip est le fait qu’après leur arrestation, le groupe de malfaiteurs sera accueilli en héros par la foule et récompensé d’un prix pour la meilleure audience TV grâce à la retransmission du braquage en direct.
De toute évidence, quand Rammstein veux faire passer un message, il ne se gène pas et le fait avec brio.

11. Mutter :
Heu bon alors encore une fois c’est bien chiadé niveau éclairage mais coté scénario j’ai rien compris:/
Till avec des cheveux prend une barque et rame (moi aussi d’ailleurs) et rejoint pour lui donner à manger, un Till sans cheveux, emprisonné dans un trou fermé par une grille … et le clip se termine par un Till avec cheveux mort noyé … Dans la série je suis à l’ouest on fait pas mieux.
Doit y avoir une super explication mais j’ai pas dû la voir … si quelqu'un sait …

12. Feuer Frei :
Et on termine par un petit clip pas terrible qui est en fait la B.O de xXx, un film de merde à gros budget avec Vin « Blaireau « Diesel … Bref comme pour le clip « Rammstein », on nous propose des images du film entrecoupées de quelques parties lives du groupe...


*** LES LIVES ***

Bon alors un DVD c’est gros et donc faut quand même le remplir un minimum …
Pour cela, bonne initiative, nous avons à notre disposition 10 titres live de 1996 à 2001 nous permettant de retracer un peu l’histoire scénique du groupe de ses débuts jusqu'à aujourd’hui.

1. 100 Jahre Rammstein Arena Berlin 1996 : Herzeleid / Seemann
Soyons honnêtes, le jeu de scène est pas encore le fort du groupe mais la puissance dégagée et déjà bien présente.
Notons aussi que si Herzeleid est plutôt massacré par un hurlement de guitare pendant le refrain, Seemann y est excellente même si Olivier Riedel ne semble pas très à l’aise quand on le met au devant de la scène.

2. Philip Shalle Düsseldorf 1997 : Spielt mit mir
Bon là c’est de la vraie science fiction … Till débarque avec une combinaison complètement folle, se rapprochant du bibendum Michelin en version crade ainsi que des lunettes à visée laser.
Sinon coté zic c’est carré … très carré et on voit bien que tout repose sur Till.

3. Rock Am Ring Festival 1998 : Heirate mich / Du Hast
Sous une pluie torrentielle, une fois de plus c’est le père Till qui va faire le spectacle.
Arrivant à genoux et se collant à la jambe de Richard Kruspe comme le ferait un chien soumis à son maître … et restant toujours à genoux mais immobile pendant les partie instrumentales … vraiment très étrange :/
Mieux vaut connaître le groupe avant de voir çà sinon on pourrait se poser des questions sur l’état mental du chanteur.
Sinon pour Du Hast, on sort l’artillerie lourde et on fait péter la pyro devant un public trempé mais complètement conquis par un groupe en pleine forme.

4. Sehnsucht (Live aus Berlin 1998)
Vous l’avez sûrement vu sur le DVD ou écouter dans sa version AUDIO du « Live Aus Berlin »
Rammstein est chez lui et botte le cul du public en balançant la sauce et la pyro a fond … bref on remarque que quand la chanson se suffit à elle-même, pas de fioriture c’est la puissance qui parle … et c’est largement suffisant.


5. Weisses Fleisch / Asche zu asche (Big day out Sydney 2001)
Micro en feux, pyro installée sur la chaussure de Till qui en profite pour faire de dangereuses galipettes et Flake qui danse (comme un pied) avec un lance-flammes incorporé sur son bras … un live de Rammstein s’écoute … mais il s’apprécie tout autant avec les yeux ;)

6. Velodrom Berlin 2001 : Ich will / Links 2 3 4
Le groupe est à son apogée …
Scène immense, public en furie et pyro à gogo … Till tient l’audience à bout de bras et les musicos sont parfaits bien qu'un peu discrets.

*** BONUS ***

Bien que toute réflexion faite, on puisse définir l’ensemble du DVD comme un bonus géant, on s’accordera tout de même à dire que les vrais Bonus sont :
- Les Making-of des clips
- Un mini reportage de promo du groupe.

1. Le grand intérêt de ces documents est de nous faire découvrir le groupe à travers des interviews et pendant les tournages des différents clips.
On y apprend surtout le grand professionnalisme ainsi que la vraie personnalité des membres du groupe, à savoir des gens simples et calmes voir même plutôt timides pour certains et qui profitent de la brutalité de leur musique pour se lâcher complètement.

2. Quand au petit reportage, il retrace à la va-vite la carrière de Rammtein au travers de certaines séquences lives, clips, interview et passage à la TV du groupe.
Assez plaisant à regarder mais bon c’est pas très complet et assez inutile surtout quand on a déjà vu les Making-of qui nous en apprennent bien plus.



*** NAVIGATION / MENU / DESIGN ***

Bon on va pas faire 15 pages là-dessus mais disont que l’aspect à la fois futuriste et délabré rend pas mal du tout.
Bon par contre le menu en forme de levier de vitesse n’est pas des plus facile à utiliser avec une télécommande et il faut parfois, beaucoup de patience avant de pouvoir envoyer la séquence désirée. (les animations sont sympas mais bon quand on les a vus une fois, on ne peut s’empêcher de lâcher un gros « MAGNE TON CUL « devant son écran quand on les revoit pour la quinzième fois.

Coté livret par contre c’est le néant …
Sur 4 pages : Une photos du groupe pendant le tournage de DU HAST … mouais.
Sur 6 pages au verso : Photo panoramique d’une vallée avec montagne en arrière-plan et le bâtiment Rammstein (présent sur la couverture) tout à droite … bof.

En général on aime bien avoir un peu de lecture mais bon …


*** CONCLUSION ***

Au final, RAMMSTEIN nous sort un produit fort sympathique mais pas indispensable pour autant.
Bien qu’au premier coup d’œil, on pourrait définir ce DVD comme un produit destiné exclusivement aux fans, on peut néanmoins se dire que ce produit ferait une parfaite approche pour toute personne désirant découvrir le groupe.
En effet on peux y voir de nombreux tubes du groupe, sa grande puissance en live et la personnalité du groupe pour ainsi éviter les clichés faciles comme RAMMSTEIN c’est d'la musique de facho (rigolez pas, y’en a vraiment qui le pensent).

En bref un bon petit DVD pour les fans du groupe mais qui fait aussi office de vitrine pour tous les petits nouveaux susceptibles de devenir à leur tour de grands amateurs du groupe.

A lire aussi en ELECTRO :


RAMMSTEIN
Herzeleid (1995)
Véritable coup de chaud sur la banquise martiale..

(+ 2 kros-express)



RAMMSTEIN
Das Modell (1997)
Electro indus metal


Marquez et partagez




 
   METAL

 
  N/A



- Till Lindemann (chant)
- Paul Landers (guitare)
- Richard Kruspe-bernstein (guitare)
- Christian Lorenz (clavier)
- Oliver Riedel (basse)
- Christoph Schneider (batterie)


- clips
1. Du Riechst So Gut
2. Seemann
3. Rammstein
4. Engel
5. Du Hast + Making Of
6. Du Riechst So Gut '98 + Making Of
7. Stripped
8. Sonne + Making Of
9. Links 2-3-4 + Making Of
10. Ich Will + Making Of
11. Mutter
12. Feuer Frei!
13. Tv Trailers :
14. Achtung Blitzkrieg!
15. Du Hast
16. Links 2-3-4
17. Mutter
- lives
18. Herzeleid
19. Seemann
20. Spiel Mit Mir
21. Heirate Mich
22. Du Hast
23. Sehnsucht
24. Weißes Fleisch
25. Asche Zu Asche
26. Ich Will
27. Links 2-3-4



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod