Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (4 / 9)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Monstrosity
 

 Chaîne Youtube (221)
 Site Officiel (522)
 Myspace Du Groupe (426)

CANNIBAL CORPSE - The Wretched Spawn (2004)
Par JULIEN le 9 Mars 2004          Consultée 7941 fois

L’affaire CANNIBAL CORPSE, on connaît : des pochettes propres à susciter le scandale, un Death brutal et Gore peu varié, une inspiration qui n’aura pris la peine de se renouveler qu’en de trop rares occasions (essentiellement sur « The Bleeding » et « Gallery Of Suicide »). Du coup, après tant d’années de vocaux gutturaux et hurlés, de riffs plus ou moins techniques mais toujours sans pitié, de batterie speed et assez simple dans ses rythmes et breaks, forcément, la lassitude commence à s’installer.

Une chose en effet s’impose à l’écoute de cette offrande toute fraîche (???) au monde du Death : si CANNIBAL CORPSE décoche encore nombres de riffs qui font mouche ("Cyanide Assassin", l’excellent et prenant "Nothing Left To Mutilate"), ressasse quelques éléments Thrash ("Slain", "Decency Defied"), et se montre même de plus en plus technique (le morceau titre par exemple), le groupe n’en concède pas moins bien des arguments à la quasi banalité de sa nouvelle production. C’est efficace, ok. Ca bastonne d’accord. Mais on a déjà entendu tout ça ! CANNIBAL CORPSE n’évolue pas, et ancre son ambition dans la loyauté et la dévotion de ses fans. « The Wretched Spawn » est bien fait, bien produit… mais trop convenu : il n’y a rien ici qui n’ait déjà été exploité précédemment par nos floridiens. Ce qui m’ennuie. En effet, sauf à vouloir tout posséder du groupe, pourquoi se fendre d’un investissement pour entendre des riffs, des enchaînements et des breaks déjà présents sur l’une ou l’autre galette du groupe ?

A mon avis, CANNIBAL CORPSE aurait bien mieux fait de développer le côté malsain de sa musique, insister davantage sur les ambiances glauques. Car un titre comme le terrible "Festering In The Crypt", pesant et suintant le malaise, montre une voie qui aurait mérité d’être davantage explorée par le groupe. Car si « The Wrethed Spawn » est un bon disque de Death, truffé de riffs techniques, de passages plutôt sombres et de vocaux gutturaux plus variés que ceux du brontosaure Chris Barnes, ce n’est vraisemblablement pas avec cet album sans surprises que le cadavre cannibale va susciter d’intérêt démentiel en dehors de ses frontières. D’où ma note sévère. Mais bon, maintenir sa fan base constitue peut-être la seule ambition de CANNIBAL CORPSE…

A lire aussi en DEATH METAL par JULIEN :


ULTRA VOMIT
Mr Patate (2004)
Gros délire death grind avec reprises hilarantes

(+ 1 kro-express)



CANNIBAL CORPSE
The Bleeding (1994)
L'album le plus inspiré de nos bouchers ?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- George "corpsegrinder" Fisher (chant)
- Alex Webster (basse)
- Jack Owen (guitare)
- Pat O'brien (guitare)
- Paul Mazurkiewicz (batterie)


1. Severed Head Stoning
2. Psychotic Precision
3. Decency Defied
4. Frantic Disembowelment
5. The Wretched Spawn
6. Cyanide Assassin
7. Festering In The Crypt
8. Nothing Left To Mutilate
9. Blunt Force Castration
10. Rotten Body Landslide
11. Slain
12. Bent Backwards And Broken
13. They Deserve To Die



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod