Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (6)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The 69 Eyes , Galadriel, Rotting Christ, Deathronic, Septicflesh, Tiamat
- Style + Membre : Daemonarch
 

 Site Officiel (319)
 Myspace (341)
 Chaîne Youtube (267)

MOONSPELL - The Antidote (2003)
Par MOX le 3 Novembre 2003          Consultée 5881 fois

2 années se sont écoulées depuis "Darkness and Hope", et toujours la même impression: celle d'être resté sur sa faim. Le groupe était revenu à du gothique bien noir mais sensé être plus accessible, et le groupe n'y était pas réellement parvenu. Ici "The Antidote" garde exactement la même orientation musicale, mais force est de constater que tout y est plus travaillé et mieux exécuté.

Plus travaillé: l'album ne s'écoute pas uniquement, il se lit également car l'écrivain portugais José Luis Peixoto a écrit la nouvelle "The Antidote" et elle est disponible sur la plage multimédia du CD. A chacun d'en faire sa propre opinion.
Si l'on s'intéresse à la structure-même de l'album, alors ce dernier est une copie conforme de son prédécesseur: des morceaux relativement courts, plutôt linéaires et établis sur un système couplet calme/refrain fulgurant déjà vu sur "Darkness and Hope". Heureusement la comparaison s'arrête là. Moins noir et moins pessimiste, "The Antidote" est tout aussi violent, mystérieux voire parfois mélancolique, mais l'utilisation très subtile et raréfiée des claviers pose une ambiance moins lourde et moins bateau. De plus si l'on pourra noter des riffs plus complexes et une alternance toujours aussi efficace de vocaux hurlés/murmurés, on devra immanquablement rapprocher les 3 premiers morceaux de l'album aux 3 autres premiers de "Darkness and Hope": des singles en puissance, aux mélodies poétiques imparables et lassant beaucoup moins après plusieurs écoutes. Moonspell réintègre des rythmiques méridionales, que ce soit pour la batterie ou pour la guitare, réintègre des breaks fabuleux et des soli excellents, qui rehaussent considérablement l'intérêt des morceaux, à l'inverse de "Darkness and Hope" où ils lourdaient plus qu'autre chose.

Certes les structures éculées couplet/refrain en décevront certains, mais il faut indéniablement remarquer la maîtrise du style qu'ils nous prouvent enfin: les accords de guitare sèche cassés sur Antidote, la ballade puissante et romantique de Capricorn At Her Feet, l'omniprésence d'un clavier intelligent recréant une magie dans Lunar Still.
A des harmonies accessibles correspondent un temps de compréhension immanquable mais court. Moonspell offre toutefois quelques chansons plus complexes, faisant intervenir des cavalcades de guitare entre multiples accélérations, ou encore des atmosphères mystérieuses et sourdes terminant fort bien l'album.

Quitte à me répéter, "The Antidote" paraît de prime abord la pâle copie de "Darkness and Hope". Mais une fois à l'intérieur, la musique de ces portugais transcende bien plus, sachant varier entre acoustique et électrique, sachant utiliser au mieux la voix sensuelle (selon la gent féminine je précise) ou profonde de M.Ribeiro, et sachant vous faire oublier la linéarité de leur musique au moyen de refrains impeccables et de styles variés. Sans trop innover dirais-je, hélas.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par MOX :


MOONSPELL
Wolfheart (1995)
Metal gothique

(+ 1 kro-express)



KATATONIA
Last Fair Deal Gone Down (2001)
Metal gothique

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Fernando Ribeiro (chant)
- Mike Gaspar (batterie)
- Pedro Paixão (claviers, guitares)
- Ricardo Amorim (guitares)
- Niclas Etelävuori (basse)


1. In And Above Men
2. From Lowering Skies
3. Everything Invaded
4. The Southern Deathstyle
5. Antidote
6. Capricorn At Her Feet
7. Lunar Still
8. A Walk On The Darkside
9. Crystal Gazing
10. As We Eternally Sleep On It



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod