Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  REMIX

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1979 Trust
1980 Repression
1981 Marche Ou Crève
1983 Trust Iv
1984 Rock 'n Roll
1988 En Attendant
  Paris By Night
1993 The Backsides
1996 Europe Et Haines
1997 A Live
2000 Ni Dieu Ni Maître
2006 Soulagez-vous Dans Les U...
2008 13 A Table
2009 Trust A L'olympia
2018 Dans Le Même Sang
2020 Recidiv
 

- Membre : Iron Maiden, Face To Face, Fabienne Shine , Gogmagog

TRUST - Re.ci.div - Session 2 (2020)
Par DARK SCHNEIDER le 18 Février 2021          Consultée 1025 fois

"Re.Ci.Div", épisode 2 : "Répression", l'album qui a imposé TRUST, leur album culte, incontestablement, celui qui leur a ouvert les portes du succès. On change de batteur, mais sinon aucun changement sur le fond, le principe reste exactement le même. Les morceaux sont pour la plupart plus ou moins réarrangés et subissent des modifications parfois importantes au niveau des paroles.

Évidemment, comme chacun sait, cet album s'ouvre par le classique des classiques, "Antisocial". TRUST ne prend pas trop de risque (les paroles sont intouchables) mais propose tout de même une intro modifiée (qui commence avec le riff du refrain et n'ont pas les arpèges bien connus) et le riff est interprété dans un autre voicing, de façon plus expressive, comme le fait Nono depuis des années en live. C'est pas mal et c'est un des morceaux qui s'en sort le mieux. On notera la presque absence de présence de chœurs sur le final, les choristes ne faisant qu'une apparition assez tardive, c'est d'ailleurs dingue à quel point Yves Brusco manque à la formation actuelle, lui qui apportait tellement de punch.

"Monsieur Comédie" subit également assez peu de modifications, on ne sera pas dépaysé et donc il n'y a pas grand chose à en dire. En fait, des trois albums, "Répression" est clairement celui où le groupe semble vouloir prendre le moins de risques. Néanmoins, il y a encore de quoi grincer des dents, et pas qu'un peu. L'idée de modifier les paroles en soi n'était pas une mauvaise idée, néanmoins soit ça n'apporte rien, soit c'est franchement complètement raté. Prenez "Les Sectes", le dernier couplet m'a toujours rendu dingue ("Marche dessus ce sont des insectes"...), quelle hargne ! Malheureusement il est ici totalement modifié pour un résultat minable. C'est triste. À l'inverse, le fameux speech de "Sors Tes Griffes" était certes marquant, mais son contenu est complètement obsolète depuis des années (car le droit pénal a bien changé depuis 1980), il est pourtant conservé tel quel, pourquoi ne pas l'avoir actualisé ? Ah mais oui... peut-être en fait parce que ce texte n'est pas de Bernie mais en réalité de Jacques Mesrine bien que ce dernier n'ait jamais été crédité !! Ce n'est d'ailleurs pas le seul texte concerné par cela, car certains vers d"Instinct De Mort" sont également tiré du bouquin du même nom de Mesrine, et oui. Y aurait aussi à dire sur "Saumur" : cette chanson avait un contexte précis à l'époque, y ajouter ici la question du racisme est pour le moins hasardeux, et à vrai dire franchement crétin, si leur but s'est de se mettre à dos toutes les villes moyennes de provinces, ce n'est pas très malin.
Conclusion en ce qui concerne les paroles : souvent ça n'apporte rien, parfois c'est franchement pourri, ou alors rien n'est changé bien que ça l'aurait mérité mais bon voilà y'avait comme un petit problème de copyright à la base. Soupir...

Parlons un peu des arrangements maintenant. "Répression" contenait pas mal d'idées (des cuivres notamment), "Re.Ci.Div 2", vu sa conception live, se fait logiquement moins riche à ce niveau. Les structures des morceaux sont globalement fidèles aux originales, il n'y a pas de véritable audace ce qui est peut-être pas plus mal en fait. "Passe" est le titre un peu oublié que le groupe a voulu revaloriser, mais les ajouts apportés ne sont une fois de plus guère pertinents.
On a surtout bien cette impression de Live en studio, ça joue bien, c'est le TRUST de 2020, avec les guitares fuzzy, l'influence de Pat Travers chez Nono qui est peut-être encore plus perceptible en 2020 qu'en 1980, les chœurs féminins pas trop présents mais parfaitement inutiles et en décalage total, quelques errances de Bernie, de l'énergie aussi, ça n'en manque pas.

"Re.Ci.Div 2" est le meilleur des trois. De là à penser que je vais lâcher une troisième étoile pour cela ne rêvez pas, fallait pas me massacrer "Les Sectes", ah non, il ne fallait pas !
Petite anecdote : il est désormais connu que le nom "Mesrine" se prononce en fait "Mérine" et non pas "Messerine", Bernie le prononce donc désormais correctement, le problème c'est que "Mérine" ça claque quand même vachement moins que "Messerine".

A lire aussi en HARD ROCK par DARK SCHNEIDER :


AC/DC
Dirty Deeds Done Dirt Cheap (1976)
Fin de la première époque du groupe




NAZARETH
Loud'n'proud (1973)
Plus c'est vieux mieux c'est!


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Bernie (chant)
- Nono (guitare)
- Iso (guitare)
- David Jacob (basse)
- Pierre Belleville (batterie)


1. Antisocial
2. Monsieur Comédie
3. Instinct De Mort
4. Au Nom De La Race
5. Passe
6. Fatalité
7. Saumur
8. Le Mitard
9. Sors Tes Griffes
10. Les Sectes



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod