Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (18)
Questions / Réponses (5 / 24)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Iron Maiden, Face To Face

TRUST - Repression (1980)
Par DARK SCHNEIDER le 24 Octobre 2007          Consultée 11195 fois

Le symbole de toute une époque.

1980, la France giscardienne est en fin de règne, mais personne ne le savait encore. La jeunesse est bouillonnante, tellement peu considérée, incomprise par la France d’en haut. Seule exutoire : la musique. Mais là encore, la frustration est grande. Le punk rock, musique de rebelle pourtant, n’est encore qu’un effet de mode singeant la scène anglaise, loin d’avoir la consistance qu’il trouvera quelques années plus tard grâce à la scène alternative. Le Rock reste trop naïf, trop gentillet, TELEPHONE, OCEAN ou GANAFOUL proposaient certes une musique énergique, efficace, mais dont le discours était loin d’embraser les foules. Pourtant, en ces temps d’incompréhension, de manipulation médiatique (les choses ont-elle réellement changés ?), de dialogue de sourd, les gamins d’hier, quadragénaire d’aujourd’hui, attendaient autre chose, attendaient le groupe qui dirait tout haut ce que beaucoup pense tout bas, le groupe qui allierait discours radical et dureté des accords saturés. Mais surtout, ils attendaient l’hymne ultime, un titre fédérateur qui devait traverser les âges sans jamais se ternir.

Tout cela allait se produire : « Antisocial, tu perds ton sang-froid », voilà la phrase qui allait rassembler, fédérer les jeunes et les moins jeunes. Un hymne, un tube, un album qui allait s’écouler à pas moins d’un million d’exemplaire en même pas une année. Répression, l’album de hard français le plus vendu de tout les temps, mais aussi l’album de metal, tout style et tout groupe confondus, qui s’est le mieux vendu en France. Bref, un succès inégalé et inégalable. Et, rassurez-vous, on est loin d’un simple coup médiatique. TRUST, un nom qui allait s’inscrire aux marqueurs à l’arrière des sacs US de nombreux lycéens, le combo auteur de la dite galette, n’avait pas volé son succès. Parti de rien du tout, ce groupe issu de la banlieue parisienne réussi à écouler jusqu’au disque d’or son 1er album sorti en 1979 alors que seulement 20 personnes se pointaient aux premiers concerts. Le bouche à l’oreille fit le reste grâce à un 1er album excellent et à une réputation live redoutable. Il faut dire qu’avec Bernie Bonvoisin, un chanteur (ou plutôt un gueulard, un brailleur, un performer) terriblement charismatique, issu des quartiers difficile de Nanterre et au discours sans concession, allié au talent de Nono Krief, premier guitare héro français, au style et au touché des plus personnels, TRUST avait tout pour s’imposer. A un tel point que même les anglais et les allemands lui firent de l’œil.

Plus qu’un simple excellent disque de hard rock (comme il y en avait beaucoup à l’époque), Répression est une œuvre avant-gardiste et provocante. Avant-gardiste car nos musiciens ne peuvent se contenter de jouer un hard rock basique comme celui d’AC/DC (qu’ils vénèrent pourtant, l’album est d’ailleurs dédiés à Bon Scott), ils ont besoin d’incorporer d’autres éléments, d’autres influences. Nono s’est fait les doigts sur des groupes autrement plus techniques à la TEN YEARS AFTER, Bernie n’hésitait pas à chanter du OTIS REDDING. Tout cela se ressent sur cet album, piano et saxophone sur « Fatalité », section de cuivre sur « Au nom de la race », blues avec « Saumur ». Répression est déjà un album de fusion, et il préfigure l’avenir du groupe : jamais ils ne pourront stagner musicalement, l’évolution sera toujours de mise. Mais les bases restent foncièrement hard, rythmique archi carré, riff en acier trempé (« Antisocial », « Instinct de mort », « Le mitard »), et même des moments de pur heavy metal (le très speed et vindicatif « Les sectes ») où le groupe se fait très violent pour l’époque.
Œuvre provocante, TRUST n’hésite pas à utiliser un poème de Jacques Mesrine, ancien ennemi public n°1 abattu par la police, pour servir de parole au morceau « Le mitard », un pamphlet réussi sur la condition carcérale. Le thème carcéral sera étayé par Bernie avec « Instinct de mort » et « Sors tes griffes », à grand coup de slogans, parfois un peu exagérés et naïfs, certes, mais ayant le mérite de critiquer un système qui ne fonctionne pas, sans pour autant excuser les actes des criminels cités par le chanteur aux cheveux court (détail qui avait son importance à l’époque). Des textes toujours forts, martelés avec une hargne et une conviction rarement égalé depuis, Bernie croît et vit ce qu’il dit, impossible de ne pas boire ses paroles. Une prestation vocale exceptionnelle largement mise en valeur par la production (qui reste à mon avis la meilleure qu’ait eu TRUST durant sa première partie de carrière), également bien secondé par les backing-vocaux du bassiste Vivi (sur « Antisocial » notamment).

Des riffs mémorables, des soli concis redoutablement efficaces et mélodiques, des paroles aux vitriols, tellement vrais et sincères. Mais aussi un refus de toute convention établi, des morceaux aux structures imprévisibles, loin des standards habituels. TRUST fit un carton plein, un album où la notion même de notation ou de critique y perd tout son sens ou sa pertinence.
Plus de 25 ans après, les paroles de Répression sont toujours, malheureusement, autant d’actualités : la condition carcérale s’est peut-être un peu améliorée mais que dire de la situation dans les cités (« Fatalité ») ou de la montée de l’extrémisme religieux (« M. Comédie », « Les sectes ») ?
Et « Antisocial » demeure désespérément intemporel.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


GRAND MAGUS
Sword Songs (2016)
Né pour la bataille




JAG PANZER
Ample Destruction (1984)
La pierre angulaire du power metal us 80's!


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Bernie Bonvoisin (chant)
- Norbert Krief (guitare)
- Yves Brusco (basse)
- Jean-emile Hannela (batterie)


1. Antisocial
2. Monsieur Comédie
3. Instinct De Mort
4. Au Nom De La Race
5. Passe
6. Fatalité
7. Saumur
8. Le Mitard
9. Sors Tes Griffes
10. Les Sectes



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod