Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Kovenant [covenant]

NEUROTECH - Stigma (2015)
Par ANIMA le 24 Mai 2020          Consultée 416 fois

"Mais c’est quoi ce son de merde ?!".
Voilà, ça c’est une version exagérée et romancée de la réaction que j’ai eu en découvrant "Stigma". Parce qu’il faut dire qu’en 2015, je n’étais pas encore le Anima qui arrivait à pleinement apprécier l’Électro dans Électro Metal. Parce que oui, le son des guitares dans ce "Stigma" était incompréhensible pour moi, et même si aujourd’hui je me l’explique, les faits sont là, il est faible, trop en retrait et étrangement crade, perdu dans des orchestrations électro-symphoniques toujours aussi au top. Mais n’allons pas aussi vite en besogne. "Stigma" est donc l’album de NEUROTECH faisant suite à l’excellent "Infra Versus Ultra". Et comment on fait pour succéder à un chef d’œuvre ? Et bien on en fait plus. "Stigma", c’est un peu l’album plus de NEUROTECH, plus accessible, plus accrocheur, plus épique, plus émotionnel, plus Symphonique, plus Électronique… Vous voyez le tableau.

Album plus, on ressent ça dès l’introduction "Stigma" qui devient un morceau entier de trois minutes et on remarque déjà deux choses : les arrangements Électro sont devenus bien plus denses et complexes (je me souviens d’une photo partagé par Wulf à l’époque montrant un nombre de pistes assez conséquent sur son logiciel de mixage) et les sonorités symphoniques se font bien plus présentes. La suite confirmera cette direction avec un "Fear The Fear" au refrain marqué par une curieuse mélodie symphonique qui me donne l’impression de ne pas vouloir s’envoler alors que tout le reste est déjà à planer quelque part dans les cieux.

Je pense que vous avez compris où je veux en venir, pas besoin de track-by-track pour ça car hormis ce petit couac de mélodie, tout le reste de l’album a la tête plongée dans les nuages et tout est fait pour nous donner cette impression de voler, même les guitares qui malgré leur singulier effacement dans le mix (surtout dans "Built To Last" où elles deviennent presque inaudibles par moment) et la lourdeur de leurs riffs semblent avoir quitté la terre ferme. Certains passages sont d’ailleurs de pures merveilles entre ce final incroyablement planant de "Through Hardships", le refrain survitaminé de ce "Brighten" aux bons relents Synthwave ou juste "Build To Last" qui se montre épique du début à la fin. Vous allez certes êtres en terrain connu si vous avez écouté ne serait-ce que l’album précédent, d’autant que "Stigma" se permet d’être plus accrocheur encore mais le sujet est tellement maîtrisé qu’on oublie la comparaison et qu’on se laisse facilement emporter par la musique, surtout qu’au bout du voyage, Wulf nous réserve une surprise de taille.

"To Theta State" mesdames et messieurs ! Quelle immense claque dans la gueule. Ce morceau mériterait une chronique à lui tout seul (mais il a déjà un paragraphe pour lui donc c’est déjà pas mal). Exit les guitares, NEUROTECH finit son album en apothéose avec un long morceau épique purement Électro (ce qui je pense enfonce le clou sur le cercueil des guitares, décidément les grandes perdantes de cet album) flirtant avec la Trance. Onze minutes de pur bonheur pour une montagne russe flirtant avec le ciel et jouant prodigieusement avec des montées en puissances sublimes et des instants de contemplation béate. "To Theta State", c’est un des meilleurs morceaux d’Epic Trance que j’ai jamais entendu.

Donc voilà, "Stigma" n’est pas l’album le plus surprenant de NEUROTECH, il poursuit le chemin tracé par "Infra Versus Ultra" et délivre des compositions accrocheuses, solides et prenantes. Malheureusement, malgré ses excellentes qualités, il souffre d’un son de guitare assez pauvre et du fait de devoir passer derrière un "Infra Versus Ultra" que je considère être le meilleur album de NEUROTECH, ce sera donc un bon 4/5 pour "Stigma" qui reste un album de grande qualité malgré tout.

A lire aussi en ELECTRO par ANIMA :


NEUROTECH
The Decipher Volumes (2013)
Choisir sa voie




NEUROTECH
Symphonies (2017)
Symphonies du futur


Marquez et partagez




 
   ANIMA

 
  N/A



- Wulf (tout)


1. Stigma
2. Fear The Fear
3. Of Adversity
4. Built To Last
5. A Graceful Light
6. Brighten
7. Through Hardships
8. To Theta State



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod