Recherche avancée       Liste groupes



      
CYBER METAL  |  E.P

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 



NEUROTECH - Transhuman (2008)
Par ANIMA le 4 Janvier 2020          Consultée 301 fois

Avant de commencer, je dois vous faire une confession. NEUROTECH est pour moi un projet très important. NEUROTECH, c’est ce qui a fait que moi, petit metalleux que j’étais à l’époque, ai pu faire évoluer ma perception de la musique et briser l’état d’esprit dans lequel j’étais et qui me cloisonnait purement au Metal. Néanmoins, je vous avoue qu’en me lançant dans le projet de chroniquer la discographie de l’œuvre de Wulf, seul meneur du projet, je n’avais jamais vraiment prêté l’oreille à cet EP qui a pourtant posé la première pierre de l’édifice.

Il est toujours amusant d’entendre les débuts d’un groupe dont on a l’habitude des sorties plus récentes. Pour ce "Transhuman", je ressens des émotions contradictoires. Je reconnais parfaitement le style de Wulf dans ses arrangements électroniques qui ont déjà le beau rôle et on ressent clairement l’influence de la Futurepop mais de l’autre, il y a une froideur toute industrielle qui en émane, et ce malgré les envolées quasi symphoniques et les mélodies qui se veulent très entêtantes. Bon après, ça reste très reconnaissable pour du NEUROTECH, surtout qu’en soi, la Futurepop, pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, c’est le penchant le plus accessible et Pop de l’Indus.

Pour ce qui est de l’aspect Metal, on est dans du Metal Indus somme toute classique avec des riffs simples au son un peu crado pour l’ambiance froide et mécanique. Mais ce qui m’a vraiment surpris, c’est le chant. Ici Wulf propose une voix agressive et rauque qui est à des années-lumières de la voix douce et sereine qu’on aura par la suite. Néanmoins, passé ce choc qui tient plus de mon passif avec NEUROTECH, force est d’avouer que même si ce n’est pas le chant le plus extraordinaire du monde, il reste cohérent avec la musique proposée.

Attardons-nous maintenant un poil sur les cinq morceaux proposés sur cet Ep. Tous sont basés sur le même moule et sont donc facilement assimilables. Ils sont néanmoins suffisamment différentiables de par plusieurs détails. Ainsi "Impakt" est le morceau le plus écrasant dans ses riffs (je trouve d’ailleurs que le riff d’intro de ce morceau sonne très RAMMSTEIN dans l’idée), "Transhuman" se montre le plus symphonique dans ses sonorités. "Down The Drain" mise plus sur la lourdeur tandis que "Subsonic Omega" se veut plus véloce avec de belles envolées électroniques sur le refrain et "Nex" appuie sur le contraste entre les guitares lourdes et la Futurepop presque dansante avec option chant féminin.

Néanmoins, je trouve que l’EP montre assez rapidement ses faiblesses. Si les arrangements Electro sont dans l’ensemble très soignés et bien intégrés au mix, l’aspect Metal lui est clairement perdant. L’enregistrement des instruments apporte un son certes assez brut et en cohérence avec l’ambiance voulue par la musique, mais il en ressort un manque de puissance qui n’est pas forcément dommageable quand les arrangements sont là pour détourner l’attention, mais il suffit de tendre l’oreille sur "Impakt" ou "Down The Drain" (qui sont d’ailleurs les morceaux les moins intéressants de l’EP, trop poussifs et offrant peu de choses mémorables) pour se rendre compte de la chose.

Je veux finir cette chronique en attirant votre attention sur une chose. Si vous faites acquisition de l’EP via le Bandcamp de NEUROTECH, vous aurez en bonus un réenregistrement du morceau "Transhuman" datant de 2014. Donc en plus d’offrir une version nettement plus propre et améliorée, il permet en plus de constater à quel point Wulf a gagné en expérience au point de vue de la production.

Loin d’être parfait, "Transhuman" pose les fondations de l’œuvre de NEUROTECH de manière somme toute assez correcte malgré un problème de production que j’attribue au fait que ce soit un premier effort en autoproduction.

A lire aussi en METAL INDUS par ANIMA :


KUNSTZONE
Solarborn (2018)
Oblitération totale




NEUROTECH
Antagonist (2011)
L'envol de la machine


Marquez et partagez




 
   ANIMA

 
  N/A



- Wulf (tout)


1. Impakt
2. Transhuman
3. Down The Drain
4. Subsonic Omega
5. Nex
6. Transhuman (2014 Version)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod