Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (14)
Questions / Réponses (2 / 5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Astral Doors
- Membre : Deep Purple, Tank, Wami, Black Sabbath, Tony Martin , Zed Yago, Gillan/glover, Impellitteri, Warlock, Quiet Riot, Riot, Aerosmith, Ez Livin', Empire, Trans-siberian Orchestra, Dio, Blackmore's Night, Ozzy Osbourne , Heaven & Hell, Dokken, Ted Nugent , Alice Cooper, Blue Öyster Cult, Plasmatics, Cornerstone, Doro
- Style + Membre : Pink Cream 69, A. Kajiyama & J. L. Turner, Brazen Abbot, Yngwie Malmsteen , Doogie White & La Paz, Msg, Axel Rudi Pell , Ian Gillan Band, Alcatrazz, Joe Lynn Turner , Uriah Heep, Gary Moore , Hear 'n Aid

RAINBOW - Down To Earth (1979)
Par JEFF KANJI le 27 Novembre 2013          Consultée 9482 fois

RAINBOW est mort ! Vive RAINBOW ! Si la célèbre formule de l’Ancien Régime doit devoir s’appliquer en cette fin 1978, il y a de quoi s’inquiéter. On sait quel monarque on met en terre sans savoir de ce que donnera le prochain élu. L’Histoire regorge d’exemples, Édouard 1er d’Angleterre « Le Sec » et son fils Édouard II (remember « Braveheart ») ou encore Philippe IV de France dit « Le Bel » et son fils aîné Louis X le Hutin (repassez-vous « Les Rois Maudits » pour voir).
En musique hélas c’est également souvent le cas dès qu’un membre emblématique quitte une formation au faîte de sa gloire et de sa puissance. En novembre 1978, la première formation de l’Arc En Ciel meurt avec le départ de Ronnie James Dio qui ne s’entend pas avec son leader de guitariste qui souhaite prendre un virage plus commercial et moins Heavy. Une période d’instabilité s’ouvre pour RAINBOW et qui retrouvera un semblant d'équilibre sur l’opus de 1981.

En attendant, RAINBOW doit être reconstitué, car excepté Cozy Powell, toujours en place derrière les fûts, Ritchie Blackmore se retrouve bien seul… Il parvient néanmoins à attirer à lui son ex-compère de DEEP PURPLE Roger Glover, excellente recrue s’il en est, les précédents bassistes n’ayant pas tenu longtemps au sein de la formation ; rappelons pour la petite histoire que Ritchie avait enregistré lui-même la plupart des parties basses de "Long Live Rock’N’Roll". Roger sera aussi d’une aide précieuse, puisqu’il s’implique depuis quelques années dans la production : on lui doit entre autres "Sin After Sin" de JUDAS PRIEST et "Snakebite" de WHITESNAKE (sachant qu’il produira par la suite MSG, PRETTY MAIDS… et DEEP PURPLE).

L’autre recrue de choix c’est Don Airey ! Le talentueux claviériste devenu depuis une figure emblématique du clavier dans le Hard Rock au même titre que le légendaire Jon Lord. Sa bonhomie légendaire amène aussi un vent de sympathie qui contrebalance avec le regard toujours glacial de Mr Blackmore. L’ancien compère de Cozy Powell dans HAMMER connaîtra une carrière bien florissante puisqu’il finira sa carrière chez… DEEP PURPLE auquel il est fidèle depuis 2002. On l’oublie un peu trop souvent mais Ritchie Blackmore, par-devers son caractère parfois difficile, fut un insatiable découvreur de talents et force est de constater que la plupart ont bénéficié d’un sacré tremplin via RAINBOW.

C’est aussi le cas du nouveau frontman du groupe. Bon on le sait : il sera impossible de remplacer Ronnie James Dio, c’est un fait. Ainsi intéressons-nous à la voix de Graham Bonnet. Excellent vocaliste de Hard Rock, il est néanmoins moins mordant que son prédécesseur et dispose d’une voix un peu plus commune, plus adaptée sans doute aux lignes vocales de "All Night Long", ou "Eyes Of The World" qu’on imagine plus épique porté par l’interprétation de Dio. Mais les réelles qualités de sa voix, celles que recherchaient Ritchie en tout cas, se devinent bien sur "Since You Been Gone", une reprise de Russ BALLARD qui devient le titre de RAINBOW le plus Pop à ce jour… et sa plus grande réussite commerciale hors-PURPLE, RAINBOW remportant un peu son pari quelque part.

Mais "Since You Been Gone" cache un peu la misère en réalité. Car "Down To Earth" ressemble à un chantier pas terminé. Une sorte de ravalement de façade qui prend du retard. "All Night Long" est très surprenante dans le sens où l’accroche du morceau et le chant de Graham Bonnet nous amènent chez KISS. C’est désarçonnant pour tout mélomane ayant quitté les anglais avec "Rainbow Eyes". Très FM, ce morceau de Hard n’est pas raté loin s’en faut. Une fois passé son aspect déroutant on se prend à l’apprécier particulièrement. Surprise aussi, ces morceaux plus typiquement Blues qui quittent l’emphase des albums précédents ("No Time To Lose", "Love’s No Friend") pour un résultat passable au final, et ce malgré le pont mélodique très PURPLE-esque de la seconde. Dommage car c’est sans doute sur ces titres que Graham Bonnet s’avère vraiment impérial. "Since You Been Gone", même si elle dénote très nettement avec les opus précédents est une franche réussite. Il faut dire que RAINBOW est bien aidé par un songwriting avisé sur ce coup-là, au point qu’il récidivera sur l’opus suivant avec "I Surrender".

Quelques vestiges du passé subsistent. "Eyes Of The World", porté par les claviers SF de Don Airey est une réussite, tout comme "Makin’ Love", assez typique des mid-tempi Hard à la "Man On The Silver Mountain". Ajoutez à cela un "All Night Long" déroutant et la reprise évoquée plus haut et "Lost In Hollywood", plus vif mais un peu linéaire, c’est pas super glorieux car jamais on ne touche du doigt le génie de "Long Live Rock’N’Roll". De plus, l’album est handicapé par les morceaux Blues dont je parlais plus haut et la disparité de son tracklisting et je ne parle même pas de l’horrible "Danger Zone".

"Down To Earth" se ramasse inévitablement dans sa position inconfortable d’album de transition, ne sauvant les meubles pour la postérité que par le biais d’une reprise devenue l’un des plus grands succès de l’Arc en Ciel.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


QUEEN
Rocks (1997)
Voyage au coeur de la Reine




MR BIG
The Stories We Could Tell (2014)
Riding with the kings


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   DARK SCHNEIDER
   FRED THE BLADE

 
   (3 chroniques)



- Graham Bonnet (chant)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Roger Glover (basse)
- Cozy Powell (batterie)
- Don Airey (claviers)


1. All Night Long
2. Eyes Of The World
3. No Time To Lose
4. Makin' Love
5. Since You Been Gone
6. Love's No Friend
7. Danger Zone
8. Lost In Hollywood



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod