Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 Ritchie Blackmore's R...
1976 Rising
1977 On Stage
1978 Long Live Rock'n'roll
1979 Down To Earth
1981 Difficult To Cure
  The Best Of Rainbow
1982 Straight Between The ...
1983 Bent Out Of Shape
1986 Finyl Vinyl
1995 Stranger In Us All
2006 Live In Munich 1977
2013 Black Masquerade
2016 Monsters Of Rock : Live ...
  Memories In Rock – Live ...
2018 Waiting For A Sign
 

- Style : HÄllas, Astral Doors
- Membre : Black Sabbath, The Rods, Zed Yago, Gillan/glover, Impellitteri, Warlock, Quiet Riot, Riot, Aerosmith, Long Shadows Dawn, Ez Livin', Wami, Cain's Offering, The Ferrymen, Rock Aid Armenia, Tony Martin , Ted Nugent, Alice Cooper, Blue Öyster Cult, Dokken, Plasmatics, Heaven & Hell, Doro, Ozzy Osbourne, Cornerstone, Blackmore's Night, Trans-siberian Orchestra, Empire, Tank, Dio, Deep Purple
- Style + Membre : Yngwie Malmsteen, Vandenberg, Pink Cream 69, Brazen Abbot, Doogie White & La Paz, Hear 'n Aid, Ian Gillan Band, Gary Moore, Uriah Heep, Alcatrazz, Axel Rudi Pell, Joe Lynn Turner , Msg, A. Kajiyama & J. L. Turner

RAINBOW - Finyl Vinyl (1986)
Par JEFF KANJI le 2 Avril 2022          Consultée 513 fois

Les sirènes du business… Alors que RAINBOW vit un joli succès, même si la grandeur des années Dio est déjà passée, que WHITESNAKE a repris le flambeau d'un DEEP PURPLE mort en enterré depuis huit ans (mais pas dans les mémoires c'est certain), le Mark II se reforme pour enregistrer "Perfect Strangers". Ainsi, du jour au lendemain, RAINBOW cesse purement et simplement d'exister. Il faudra attendre "Slaves And Masters" pour voir l'Arc En Ciel se réveiller, même si à ce moment-là ça se passe encore sous le nom de DEEP PURPLE.

Toujours est-il que cet album décrié de 1990 comprend les trois-cinquièmes du line-up des années 80. Celui-là même que nous allons retrouver en bonne place sur "Finyl Vinyl". Car si les affaires du Pourpre Profond ont repris, il fallait bien trouver quelque chose pour conclure un peu plus proprement l'aventure du Ritchie Blackmore's RAINBOW. Fort heureusement il restait un titre inédit de l'époque "Down To Earth" et peu de gens avaient connaissance des deux inédits de "Difficult To Cure" parus sur le Maxi-45 tours "Jealous Lover". Si la tournée "Straight Between The Eyes" avait donné lieu à une vidéo de concert de cette deuxième époque de stabilité pour les Anglais, il n'y avait qu'au final peu de traces live du passage de Joe Lynn Turner au sein de l'effectif.

C'est en cela que "Finyl Vinyl" est intéressant, car en se présentant comme une compilation qui met un point final (pas si final que ça comme l'avenir nous le montrera), il revisite toute l'existence du groupe sans pour autant s'attarder sur la période Dio déjà largement documentée (c'est fou le nombre de Lives officialisés pour une aventure qui au final aura duré tout peine trois ans). Celui qui reste puni, c'est Graham Bonnet dont le comportement a laissé Ritchie Blackmore revanchard quand bien même le seul véritable inédit de "Finyl Vinyl" est de son interprétation. Pas un titre fort qui plus est. Mais l'Homme en noir a tout de même été assez logique dans sa démarche en choisissant une version live captée aux Monsters Of Rock en compagnie du rockeur aux cheveux courts.

Ainsi, la plus grande partie des musiciens ayant un jour œuvré au sein de RAINBOW est présente sur "Finyl Vinyl" et on peut dire que s'il y en a bien un en dehors de Ritchie qui éblouit de sa classe, c'est bien Joe Lynn Turner. Impeccable sur chacune des prises live sélectionnées, il fait la paire avec un Ritchie qui ne lâche pas son approche Rock'N'Roll voire bruitiste, mais qui affiche un sens mélodique au sommet allié à un toucher d'exception. C'est d'ailleurs curieux quand on écoute ce "Man On A Silver Mountain" de 1978 où son jeu se fait bien plus sauvage.

Les titres sont pour la plupart des hymnes, de "Street Of Dreams", sans doute le plus grand titre de cette ère de RAINBOW avec "Spotlight Kid" sans oublier "I Surrender" ou "Tearing Out Of My Heart" dont la version rallongée rappelle les longues improvisations dont Ritchie a toujours été friand. C'est peut-être le seul point sur lequel on notera qu'il n'a jamais retrouvé un partenaire d'impro aussi magistral que Ronnie James Dio au sein de sa propre créature. Et puis il y a ce joli cadeau que s'était fait Ritchie au Budokan sur la neuvième de Beethoven où il se fait accompagner par un orchestre. Une idée qui inspirera grandement un certain Yngwie Malmsteen dans les années à venir.

La carrière de RAINBOW a depuis repris, et de nombreux enregistrements officiels sont venus enrichir son catalogue live. Or, la plupart restant focalisés soit sur la reformation avec Ronnie Romero soit, pour la plupart, sur la mythique ère Dio/Blackmore/Powell/. Ce qui est compréhensible, mais passe sous silence toute une période où, malgré ses velléités plus FM, RAINBOW sortait des albums de qualité avec un Joe Lynn Turner impeccable. Et "Finyl Vinyl" en est peut-être au final le meilleur témoignage, bien qu'il ne lui soit pas exclusif.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


Gary MOORE
Live At Isstadion Stockholm: Wild Frontier Tour (1987)
À ranger avec "We Want Moore!"




GUN
Break The Silence (2012)
Summer on the road


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Ronnie James Dio (chant sur 13-14)
- Graham Bonnet (chant sur 8-9)
- Joe Lynn Turner (chant sur 1-7, 11-12)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Takashi Hiroi (direction orchestre sur 10)
- Dee Beale (chœurs sur 5-7, 11-12)
- Roger Glover (basse sur 1-12, 15)
- Bob Daisley (basse sur 13-14)
- Cozy Powell (batterie sur 8-9, 13-14)
- Bobby Rondinelli (batterie sur 5-7, 11-12, 15)
- Chuck Burgi (batterie sur 1-4, 10)
- David Stone (claviers sur 13-14)
- Don Airey (claviers sur 8-9, 15)
- David Rosenthal (claviers sur 1-7, 10, 13)
- Lin Robinson (chœurs sur 1-7, 11-12))


1. Spotlight Kid
2. I Surrender
3. Miss Mistreated
4. Street Of Dreams
5. Jealous Lover (studio)
6. Can't Happen Here
7. Tearin' Out My Heart
8. Since You Been Gone
9. Bad Girl (studio)
10. Difficult To Cure (Beethoven's Ninth)
11. Stone Cold
12. Power
13. Man On The Silver Mountain
14. Long Live Rock 'n' Roll
15. Weiss Heim (studio)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod