Recherche avancée       Liste groupes



      
BIG ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Fiore, Nelson, Triumph, Mr Big, Extreme
- Membre : Blind Vengeance
 

 Site Officiel (227)
 Myspace (161)

HAREM SCAREM - Thirteen (2014)
Par JEFF KANJI le 20 Juin 2015          Consultée 1093 fois

HAREM SCAREM avait pourtant tiré sa révérence… sans raison particulière d'ailleurs, à part le fait de laisser aux connaisseurs la certitude de perdre une formation de talent qui a beaucoup apporté au Big Rock et qui pratiquait son art avec une classe et un talent devenus rares. Mais merci Frontiers, HAREM SCAREM est de retour. La formation canadienne a prouvé, à travers sa relecture du culte "Mood Swings" qu'elle avait de beaux restes, un talent et des capacités intactes. Qu'en serait-il sur un treizième album de nouvelles compositions ?

Le groove inimitable de Darren Smith et la guitare délicieusement volubile de Pete Lesperance, dans le même esprit qu'un Paul Gilbert qui aurait croisé Steve Vai (je parle des rythmiques essentiellement), ainsi que la voix chaleureuse et versatile de Harry Hess, tout est là ! Et si HAREM SCAREM nous a parfois fait peur par le passé ("Voice Of Reason" au hasard), avec "Garden Of Eden" ou "Live It" on est rassuré d'emblée. Cela fait du bien de goûter une nouvelle fois au Hard Rock mâtiné d'influences diverses de la formation canadienne.

Pete Lesperance dispose toujours d'une boîte à riffs inépuisable avec laquelle il permet à son talent de s'exprimer pleinement : quel six-cordiste il fait ! Ses riffs, à l'aplomb rythmique irrésistible et à la distorsion mesurée, constituent le squelette de toutes les compositions de ce treizième opus très Rock a priori, et qui aurait mérité de l'être jusqu'au bout car le défaut de l'album se situe du côté des ballades. Si cette "Whatever It Takes" aurait pu se justifier en courant d'air pour faire retomber un peu la pression, et il faudrait encore pour ça que la musique de HAREM SCAREM ait décidé d'être agressive, ce qui n'est pas vraiment le cas, et on sait depuis longtemps que ce n'est pas dans ce registre que le groupe est le plus remarquable, les autres ballades sont franchement dispensables (le refrain de "Never Say Never" a beau être sympa on en a soupé) et sont à des années-lumière de "Honestly" ou "Just Like I Planned".

Elles viennent plomber un album qui ne manque pas d'attraits ("Stardust" après qu'on a eu envie de l'arrêter plusieurs fois, nous surprend avec son pont et son solo QUEENesques) ni de variété, ni dans ces tempi (tous assez mesurés cela dit) et dans ces rythmes et grooves, ni dans ces compositions Rock FM réussies, même si "All I Need" très marqué du sceau des eighties, nous sature un peu avec son refrain. Mais juste après on a celui porteur de "Troubled Times", qui paradoxalement fait aussi partie des légères baisses de régime que l'on peut ressentir, les couplets peinant à faire vivre ce riff à la Paul Gilbert.

En somme, HAREM SCAREM pour son premier album de compositions originales depuis 2008 ne se fout pas du monde, et, sans trop faire parler de lui, continue son bonhomme de chemin en nous offrant un "Thirteen" de qualité, pépère mais pas trop.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


REVOLUTION SAINTS
Revolution Saints (2015)
Un power trio extra !




TOTO
Turn Back (1981)
Luke s'affirme


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Harry Hess (chant, guitare)
- Pete Lesperance (guitare, chœurs)
- Stan Miczek (basse, chœurs)
- Darren Smith (batterie, chœurs)


1. Garden Of Eden
2. Live It
3. Early Warning Signs
4. Midnight Hours
5. Whatever It Takes
6. Saints And Sinners
7. All I Need
8. Troubled Times
9. Never Say Never
10. Stardust



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod