Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2018 Sometimes The World A...
 

- Style : Magnum, Toto, Jess And The Ancient Ones
- Membre : Sinergy, King Diamond, Illwill, Soilwork, Darkane, Coldseed, Witchery, Mercyful Fate, Arch Enemy
- Style + Membre : Spiritual Beggars
 

 Facebook (232)
 Myspace (344)

The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA - Aeromantic (2020)
Par JEFF KANJI le 8 Avril 2020          Consultée 1503 fois

Je disais pour conclure ma bafouille sur "Sometimes The World Ain't Enough" que le NIGHT FLIGHT ORCHESTRA était en train de devenir une référence du Rock, en tout cas dans les cercles metalleux. Et "Aeromantic", son cinquième opus, ne devrait pas me faire mentir tant, encore une fois, le projet mené par Speed Strid et Sharlee D'Angelo se montre à la hauteur, en ressuscitant le son des années 80 et ses techniques d'écriture.

Alors certes, avec un troisième album d'affilée utilisant les mêmes ressorts, on pourrait trouver que le groupe commence à tourner en rond. Les plus fins observateurs auront remarqué que le groupe aime s'appuyer sur certains archétypes : du type riff aigu et syncopé sur fond de caisse claire martelée sur les temps, ou encore beat quasi Disco avec nombreux renforts de séquenceur pour accentuer l'aspect synthétique et urbain 80, ou encore la traditionnelle ouverture plus Heavy, portée par un Björn Strid qui semble vouloir systématiquement montrer à quel point il assure. Toutefois avec "Servants Of The Air", c'est cette fois-ci à coups de double-pédale qu'on va être cuisiné.

Pour autant, il est difficile de lui en vouloir très longtemps devant la qualité du matériel proposé une nouvelle fois par le collectif suédois qui a depuis officialisé ses deux choristes à temps plein. Et vu la quantité d'harmonies vocales sur les refrains parfois, ça n'est pas de trop. Il y a encore une fois des tubes indéniables sur ce cinquième voyage du NIGHT FLIGHT ORCHESTRA. Le premier single "Divinyls" en est une première démonstration, mais ce n'est même pas le titre le plus addictif à ce niveau… Entre "If Tonight Is Our Only Chance" qui laisse le choix de vous infecter la mémoire soit avec son thème de clavier soit son refrain ultra efficace, "Curves" ou l'ultime "Transmissions" qui selon moi recueille la palme. Jusqu'à "Aeromantic" inclus, je dois bien dire que je suis soufflé.

Le problème c'est que la seconde moitié de l'album ne se montre pas toujours à la hauteur de sept premiers titres canons. Oh il y a bien le court et relevé "Taurus", les ambiances plus soignées de "Carmencita Seven", mais si "Sister Mercurial" sonne certes très bien, on est sur du vu et revu indubitablement, et je ne parviens pas à me faire à "Golden Swansdown". Et puis il y a le cas "Dead Of Winter". J'aime beaucoup sa façon de se mettre en scène, comme le faisaient jadis les titres ambitieux de TOTO. Mais six minutes pour ça, je ne suis pas sûr qu'il y avait besoin de tant d'espace. En revanche, cette face B aurait sans doute grandement bénéficié d'un "Satellite", sorti en single l'an dernier, et que je pensais naïvement retrouver sur la nouvelle livraison des Suédois.

Mais il semblerait que la logique 80s soit encore une fois suivie, avec cet équilibre hommage/ironie qu'il véhicule (en particulier depuis "Amber Galactic"). Ainsi, "Satellite" et "Cabine Pressure Drops" (paru en novembre 2019) resteront des singles à part entière. Difficile de justifier ce choix à une époque où trop peu de disques se vendent, mais surtout, cela nous prive d'un "Aeromantic" quasi parfait, car "Satellite" fait le boulot d'un "Stiletto" ou d'un "Star Of Rio".

Mais si on veut faire un calcul rapide, on a tout de même neuf très bons titres sur douze, ce qui fait tout de même de cet "Aeromantic" une nouvelle réussite indiscutable et sans doute par avance l'un des fleurons du Rock FM/AOR pour 2020.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


GRAND DESIGN
Viva La Paradise (2018)
Rawk'N'Roll!




MAGNUM
On The Thirteenth Day (2012)
♫ l'horloge tourne ♪


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Björn Strid (chant)
- Sharlee D'angelo (basse)
- David Andersson (guitare)
- Richard Larsson (claviers)
- Jonas Källsbäck (batterie)
- Sebastian Forslund (guitare)
- Anna-mia Blonde (chœurs)
- Anna Brygård (chœurs)


1. Servants Of The Air
2. Divinyls
3. If Tonight Is Our Only Chance
4. This Boy's Last Summer
5. Curves
6. Transmissions
7. Aeromantic
8. Golden Swansdown
9. Taurus
10. Carmencita Seven
11. Sister Mercurial
12. Dead Of Winter



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod