Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Flames, Hypocrisy, The Black Dahlia Murder , The Absence , Dark Tranquillity, Nightrage, Soilwork, Children Of Bodom
- Membre : Illwill, The Night Flight Orchestra , Dismember, Opeth, The Agonist , Arsis, Ozzy Osbourne , Spiritual Beggars, Dream Evil, Firewind, Mystic Prophecy
- Style + Membre : Carcass
 

 Myspace Du Groupe (491)
 Site Officiel Du Groupe (508)

ARCH ENEMY - Khaos Legions (2011)
Par JEFF KANJI le 14 Septembre 2017          Consultée 234 fois

Voilà un disque affublé d'une note injuste. Moyen, oui, pour du ARCH ENEMY... La formation ne nous a pas tellement habitués à la demi-mesure, et sa discographie était jusque-là exemplaire. Si on pouvait observer une petite inflexion depuis "Doomsday Machine" qui peut signer avec le recul la fin d'un âge d'or, que je qualifierais plutôt de retour à la réalité après la nouveauté du chant féminin apporté par la blonde Angela Gossow, qui se permettait avec ses acolytes suédois d'enfoncer le clou après l'excellent "Burning Bridges".

Avec des titres un peu plus accrocheurs, "Anthems To Rebellion" avait bien entretenu tout ça. Mais voilà le temps est assassin monsieur Séchan, et trois albums plus tard ARCH ENEMY s'est embourgeoisé. Il est toujours ce champion du riff passé à la postérité quelques années plus tôt, façon Rocky Balboa avant de se faire démonter la tronche par Clubber Lang. Les mélodies sont toujours là, les harmoniques à grand coups de vibrato flottant, et les titres accrocheurs sont au rendez-vous ("No Gods, No Masters", "Yesterday Is Dead And Gone", "Bloodstained Cross" quoique ce dernier possède un côté convenu un peu pataud).

En revanche il y a beaucoup de rythmique générique, de riffs usés jusqu'à la corde au milieu de tout ça, ainsi qu'un jeu de batterie criant le manque d'imagination. Le tout n'est hélas pas suffisamment contrebalancé par une recherche de couleurs réelles (les soli de Christopher Amott sont un délice de ce point de vue et Michael laisse parler ses influences Schenkeriennes sur "Turn To Dust"). Certains riffs sont carrément mauvais dans le sens amateur ("Through The Eyes Of A Raven") et, même si c'est facile de déceler ça aujourd'hui, on sent Angela en pilote automatique. On est très loin d'un "Ravenous" ou d'un "Nemesis" en termes d'implication.

ARCH ENEMY est passé en pilote automatique avec "Khaos Legions". Son métier lui permet de faire illusion, mais il est temps de se remettre en question Messieurs dames.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par JEFF KANJI :


The SONS OF TALION
And The Sky Opened (2008)
Un espoir éclaté en plein vol !




ORPHEUS OMEGA
Bleed The Way (2011)
Ces aussies qui disputent la suprématie suédoise


Marquez et partagez






Par MEFISTO




 
   FREDOUILLE

 
   FENRYL
   JEFF KANJI
   MEFISTO

 
   (4 chroniques)



- Angela Gossow (chant)
- Michael Amott (guitare)
- Christopher Amott (guitare)
- Daniel Erlandsson (batterie)
- Sharlee D'angelo (basse)


1. Khaos Overture (instrumental)
2. Yesterday Is Dead And Gone
3. Bloodstained Cross
4. Under Black Flags We March
5. No Gods, No Masters
6. City Of The Dead
7. Through The Eyes Of A Raven
8. Cruelty Without Beauty
9. We Are A Godless Entity (instrumental)
10. Cult Of Chaos
11. Thorns In My Flesh
12. Turn To Dust (instrumental)
13. Vengeance Is Mine
14. Secrets

1. Warning (discharge)
2. Wings Of Tomorrow (europe)
3. The Oath (kiss)
4. The Book Of Heavy Metal (dream Evil)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod