Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  COMPILATION

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Flames, Hypocrisy, The Black Dahlia Murder , The Absence , Dark Tranquillity, Nightrage, Soilwork, Children Of Bodom
- Membre : Illwill, The Night Flight Orchestra , Dismember, Opeth, The Agonist , Arsis, Ozzy Osbourne , Spiritual Beggars, Dream Evil, Firewind, Mystic Prophecy
- Style + Membre : Carcass
 

 Myspace Du Groupe (504)
 Site Officiel Du Groupe (524)

ARCH ENEMY - The Root Of All Evil (2009)
Par FENRYL le 15 Novembre 2009          Consultée 4911 fois

"Mesdames et Messieurs, amateurs du noble art... Soyez les bienvenus autour de ce ring qui va vous offrir ce soir un splendide combat : à ma gauche, dans son coin, ruminant depuis des années, Johan Liiva ancien frontman du groupe ARCH ENEMY et désormais officiant chez HEARSE... Dans l'autre coin, son challenger, qui a depuis su lui ravir la ceinture de champion, en l'occurrence de championne : Angela Gossow... Le combat qui va les opposer se déroulera au meilleur des 12 rounds. Monsieur, mademoiselle, j'attends de vous un comportement exemplaire, reposant sur le respect mutuel et le don de soi... De toute façon, c'est sous l'œil impartial (sic...) des très respectés frères Amott que votre affrontement sera contrôlé... Bon combat à vous et que le meilleur gagne..."

C'est ce qui m'est venu en tête dès que j'ai saisi le contenu de ce "The Root Of All Evil"... Un affrontement par galettes interposées entre les deux chanteurs historiques du groupe... Et pour cela, rien de moins qu'une compilation de titres extraits des trois premiers opus sur lesquels n'officiait pas encore Angela mais bien Liiva, réorchestrés et réarrangés pour l'occasion.

Pourquoi cette notion d'affrontement ? Eh bien sans doute parce qu'il ne faut pas me faire croire que ce sont Martin Bengtsson (basse) et Daniel Erlandsson (batterie) qui sont les deux autres membres absents actuellement qui sont les plus regrettés.

Non pas que je pense que ARCH ENEMY tente de vouloir cautionner son line up actuel (lequel est en place depuis un paquet d'années tout de même, si ce n'est les départs/retours de Christopher "Masque de fer" Amott), celui-ci n'étant en aucun cas attaquable (Sharlee et Daniel composant une section rythmique ayant largement fait ses preuves) mais il s'agit bien ici de faire passer à Angela l'épreuve de la réorchestration... à moins qu'il ne s'agisse de faire passer des titres anciens à l'épreuve du temps... Qui sait !

Même si c'est par Angela que j'ai connu ARCH ENEMY, j'ai depuis découvert le début de carrière magistrale du groupe et je dois reconnaître être un mordu absolu du travail de Liiva... Cette compilation regroupant une sélection de morceaux extraits des "Black Earth", "Stigmata" et "Burning Bridges" allait donc représenter un sacré choc : Angela n'officiant pas dans le même registre que Liiva (ce dernier était un chanteur typique de Death Mélo tandis que notre blonde pratique le guttural à hurlement !), je redoutais quelque peu ce dépoussiérage...

Au final, on tient là un exercice risqué mais maîtrisé : il ne surprendra personne que Michael Amott ne s'est pas offert une simple redite note à note de ses anciens titres. Notre lascar est beaucoup trop exigeant côté prod' pour se satisfaire de cela (la présence d'Andy Sneap derrière tout cela n'est pas non plus étranger à la qualité intrinsèque du résultat). Il a donc revisité nombres de morceaux ("Dead Inside" en exemple), allant jusqu'à rallonger quelque peu certains d'entre eux.

Angela s'en sort aussi bien que possible, pour peu que l'on soit toujours client de son timbre ! Si comme moi vous restez accro à ces albums "anciens" au cours desquels le son des grattes n'était pas parfait, que les orchestrations pouvaient être un temps soit peu pêchées, alors vous en serez pour vos frais. ARCH ENEMY première période sonne ARCH ENEMY 2009 : léché, ultra précis et parfaitement dans les normes. Certains titres qui m'enchantaient avec l'émotion du chant de Johan perdent ici de leur superbe avec la furie de Gossow ("Silverwing" par exemple)... En fait, j'ai parfois l'impression de redécouvrir d'autres tracks, ce qui ne me fait pas pour autant détester ce que propose notre Allemande.

Il n'en demeure pas moins que j'ai toujours du mal avec l'instru "Demoniality"...

Ce qui fait mal au groupe en définitive, c'est d'entendre de si bonnes compositions avec la voix d'Angela, sachant que depuis deux opus studio, c'est la disette pour nous de ce côté... Comme quoi, si cet exercice pouvait faire revenir un brin de folie et de créativité du côté d'ARCH ENEMY, on en viendrait presque à penser que tout cela n'aura pas été vain.

Vous le comprendrez donc aisément : en choisissant des titres mythiques à mes oreilles et en ne prenant pas le risque de (trop) les dénaturer, AE s'offre une pause récréative et nostalgique. On ne crachera pas dans la soupe mais on n'en sera que plus attentif et aux aguets de la prochaine livraison du groupe... AU TRAVAIL !!

Ah nostalgie, quand tu nous tiens...

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


IN BETWEEN
Final Destination (2008)
Destination "réussite" ! Made in France en plus !!




ARCHEON
End Of The Weakness (2001)
Originalité ? inspiration classique


Marquez et partagez







 
   FENRYL

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Angela Gossow (chant)
- Michael Amott (guitare)
- Christofer Amott (guitare)
- Sharlee D'angelo (basse)
- Daniel Erlandsson (batterie)


1. The Root Of All Evil (intro)
2. Beast Of Man
3. The Immortal
4. Diva Satanica
5. Demonic Science
6. Bury Me An Angel
7. Dead Inside
8. Dark Insanity
9. Pilgrim
10. Demoniality
11. Transmigration Macabre
12. Silverwing
13. Bridge Of Destiny



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod