Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  LIVE

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Flames, Hypocrisy, The Black Dahlia Murder , The Absence , Dark Tranquillity, Nightrage, Soilwork, Children Of Bodom
- Membre : Illwill, The Night Flight Orchestra , Dismember, Opeth, The Agonist , Arsis, Ozzy Osbourne , Spiritual Beggars, Dream Evil, Firewind, Mystic Prophecy
- Style + Membre : Carcass
 

 Myspace Du Groupe (505)
 Site Officiel Du Groupe (526)

ARCH ENEMY - As The Stages Burn! (2017)
Par FENRYL le 11 Août 2017          Consultée 1657 fois

ARCH ENEMY annonce un Live, c'est presque classique ? Nan ?

Ah oui, forcément, je parle ici de support physique car bien évidemment, quand il s'agit de tourner et de se produire live, le combo n'est pas avare !
En effet, on parle donc maintenant d'une tournée promotion de quasi 3 ans autour de leur bébé "War Eternal", qui est finalement déjà un adulescent à l'échelle de l'Histoire de la musique !

Depuis donc ce dernier excellent opus studio, le très bon Nick Cordle est parti, remplacé of course par Christopher Amott (comme d'hab') et/puis par l'ami de longue date de Mickael, à savoir Jeff Loomis (ex-NEVERMORE) ! Oui, oui, pas n'importe qui donc !

Je comptais ainsi vous parler de ce packaging -comprenant la capture live cd audio de la prestation du groupe au Wacken 2016, incluant en plus le DVD car j'achète toujours mes supports physiques - en jouant à un petit jeu : chroniquer sans regarder la vidéo !
Mais depuis, j'ai appris que le groupe avait décidé de sortir le DVD à part, donc j'ai eu le nez fin !

Alors, c'est parti !

Côté support, le boîtier carton est de belle facture et contient un livret assez épais, composé uniquement de clichés tirés des prestations des membres du groupe sur scène. Classique en somme.

Deux galettes donc, mais ici une seule nous intéressera (teasing de dingue pour la chronique DVD correspondante !).
Tête d'affiche pour cette édition, il est donc temps de mesurer une prestation live après des scènes plus intimistes (j'ai vu le groupe à Rouen sur cette même tournée, une franche réussite – cf mon live report puis au Hellfest en 2015).
Un "Khaos Overture" plus tard et "Yesterday Is Dead And Gone" affiche clairement le niveau : Alissa est clairement mise en avant, portée par des musiciens totalement dévoués à sa cause !
Sa voix est sidérante et bluffante. Énergique et puissante, les variations qu'elle proposera tout au long du set ne pourront pas souffrir la moindre critique…

Alors, évidement, les retouches "post machin" en studio pourront sans doute être mises en avant, mais franchement, cela ne serait que faire la fine bouche.
La setlist est grandiose - à la même et sempiternelle remarque prêt, comme toujours (*) – et fait la part belle aux morceaux de bravoure (assez) récents du combo.
Il est frappant comme la Canadienne a su totalement s'imprégner de l'essence de sa glorieuse aînée au micro pour faire de "ces" tubes des morceaux lui convenant parfaitement.
Oui, encore et encore, les extraits du dernier opus en date sont des usines à tubes ("War Eternal", "You Will Know My Name", "As The Pages Burn", à la nuance près "Stolen Life" et "Avalanche", un cran en-dessous à mon goût) mais les monuments "We Will Rise" et surtout "Dead Eyes See No Future" (sans doute mon titre fétiche d'AE) pour ne citer qu'eux retrouvent toujours plus de fraîcheur sous son impulsion.
C'est bien simple, Alissa agit comme un élixir de jouvence auprès des garçons, notamment Amott himself. On sent les guitares au taquet, avec une prestation dense et ultra appliquée.

La section rythmique n'est pas en reste avec Sharlee et Erlandsson qui composent une sacrée doublette (notamment avec l'excellent "Under Black Flags We March").
Le son est rond, chaud et puissant. La musique du groupe résolument moderne et soignée : ce Death Mélodique est totalement recommandé pour découvrir le genre ou s'en imprégner !

75 minutes de Death Mélodique surpuissant, vous faites la fine bouche ? Évidemment que non !
ARCH ENEMY a effectué un changement audacieux, risqué et courageux en modifiant son line-up à un poste stratégique mais il faut bien avouer que la greffe a parfaitement prise : aucun rejet, bien au contraire. L'alchimie est machiavélique et ébouriffante.
En assumant son statut de groupe de scènes (jeu de mot dans le titre de la galette également), les Suédois se posent clairement en mètre étalon du genre. Ce "As The Stages Burn!" est un formidable Live, captation totalement maîtrisée et réussie aussi bien d'un point quantitatif que qualitatif.

Excellent moment.

(*) vous connaissez mon amour inconditionnel pour les premiers opus période Liiva, donc refuser de jouer le moindre titre de cette période me rend dingue à chaque fois, mais la tournée japonaise avec les membres originels période "Black Earth" aura permis sans doute de calmer ma rancœur !

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


ARCHEON
End Of The Weakness (2001)
Originalité ? inspiration classique




AT THE GATES
Slaughter Of The Soul (1995)
Monument du Death Mélo avec bientôt une suite !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Michael Amott (guitare)
- Alissa White-gluz (chant)
- Jeff Loomis (guitare)
- Sharlee D'angelo (basse)
- Daniel Erlandsson (batterie)


1. Khaos Overture
2. Yesterday Is Dead And Gone
3. War Eternal
4. Ravenous
5. Stolen Life
6. My Apocalypse
7. You Will Know My Name
8. Bloodstained Cross
9. Under Black Flags We March
10. As The Pages Burn
11. Dead Eyes See No Future
12. Avalanche
13. No Gods, No Masters
14. We Will Rise
15. Nemesis
16. Fields Of Desolation



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod