Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Flames, Temnein, The Black Dahlia Murder , Hypocrisy, The Absence , Dark Tranquillity, Nightrage, Children Of Bodom, Gardenian, Soilwork
- Membre : Ozzy Osbourne , Mystic Prophecy, Nevermore, Spiritual Beggars, Illwill, The Night Flight Orchestra , Dismember, Opeth, Firewind, Arsis, Dream Evil, The Agonist
- Style + Membre : Carcass
 

 Myspace Du Groupe (559)
 Site Officiel Du Groupe (567)

ARCH ENEMY - Tyrants Of The Rising Sun: Live In Japan (2008)
Par FENRYL le 14 Septembre 2018          Consultée 445 fois

ARCH ENEMY n'a pas son pareil pour s'engager dans des tournées monstrueuses à travers le monde quand il s'agit de défendre son dernier-né. Entendez par là que le groupe écume tous les continents et de très nombreux pays, tous évidemment terres de Metal. Le public japonais constitue en ce sens une référence en terre de captation live (DEEP PURPLE, OZZY, GUNS N'ROSES, METAL CHURCH… Pour ne citer que les premiers noms qui me viennent à l'esprit). Les Suédois proposent donc ici un album dans la foulée de leur "Rise Of The Tyrant". Il faut tout de même avouer que l'excellent "Live Apocalypse" date simplement de 2006, c'est donc tout de même assez surprenant de retrouver une fois encore ce type de release…
Oui mais…

Oui mais ce n'est pas un problème tant AE est une machine de guerre à la fois sur scène et dans l'exercice de nous produire un produit de grande qualité !
C'est terriblement marquant.

Ce qui frappe ici c'est qu'à mon sens le groupe vient de traverser une espèce de zone de turbulences : "Doomsday Machine" était vide côté inspiration, Christopher a quitté le navire entre 2005 et 2007 mais pour mieux revenir et donc nous proposer donc le dernier album en date, vraiment plus intéressant. On découvrait ainsi "Blood On Your Hands", le tube de cet album… Et c'est justement avec lui que s'ouvre "Tyrants Of The Rising Sun", laissant éclater tout le potentiel tubesque entrevu en studio ! Le son est énorme, les deux frangins d'une netteté exemplaire et que dire d'une Angela qui s'époumone avec brio !

Et c'est très vite ce qui va ressortir de ce Live : vous vous retrouvez très rapidement avec le sentiment d'écouter une compilation avec des titres joués note à note (quasi). Il est certain que j'adore le live pour ce côté "titres joués parfois avec un truc en plus, un zeste de feeling" mais là, c'est terriblement proche de la source de départ ! C’est une des caractéristiques liées au choix du public japonais, connu pour sa présence respectueuse et parfaitement "paramétrable" lors des mixages en postproduction. Certains, à juste titre, pourront regretter de ne pas assez ressentir le côté roots de la scène mais comment faire preuve de mauvaise foi quand on voit la nature et la qualité de cette prestation ? Rien de méchant dans ce constat, soyez en convaincu ! "Ravenous" dévaste tout, "Dead Eyes See No Future" demeure l'un de mes morceaux fétiches du groupe, "Shadows And Dust" au final dantesque, la référence "We Will Rise" qui enflamme encore et encore à chaque fois ! "Silverwings" tiré de leur meilleur album ("Burning Bridges") est de la partie et constitue un des sommets de cet opus : quelle férocité de la part de notre Angela !

Tout va tellement bien que même des morceaux plus anodins des galettes les moins appréciées trouvent grâce à mes yeux : "Taking Back My Soul" s'en sort bien tout comme "Nemesis" que j'ai toujours eu du mal à "adorer" comme certains membres du groupe ! Et que vous dire pour les pistes dédiées aux instrus ? Quatre tout de même : deux au crédit pour Christopher même si la seconde est en duo avec le frangin, une autre pour Michael évidemment incluant "Intermezzo Liberté" et une pour mettre en avant toutes les qualités de Daniel, batteur injustement mésestimé qui impose le respect à chacune de ses sorties !
ARCH ENEMY est un monstre de scène : ses musiciens composent une dream team totalement au service de la frontwoman allemande qui s'égosille avec la rage qui la caractérise. Intouchable dans cette exercice, le combo suédois nous offre encore et encore un très bon moment, dont les multiples écoutes répétées ne seront en aucun cas source de lassitude… Le genre de bande son qui met méchamment de bonne humeur.

Du Death Mélodique label rouge !

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


AT THE GATES
Slaughter Of The Soul (1995)
Monument du Death Mélo avec bientôt une suite !

(+ 1 kro-express)



HELIOSS
Antumbra (2017)
Devenir une référence hexagonale du genre...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Michael Amott (guitare)
- Angela Gossow (chant)
- Christopher Amott (guitare)
- Sharlee D'angelo (basse)
- Daniel Erlandsson (batterie)


- Disque 1
1. Intro / Blood On Your Hands
2. Ravenous
3. Taking Back My Soul
4. Dead Eyes See No Future
5. Dark Insanity
6. The Day You Died
7. Christopher Solo
8. Silverwing
9. Night Falls Fast
10. Daniel Solo

- Disque 2
1. Burning Angel
2. Michael Amott Solo (incl. 'intermezzo Liberté')
3. Dead Bury Their Dead
4. Vultures
5. Enemy Within
6. Snowbound
7. Shadows And Dust
8. Nemesis
9. We Will Rise
10. Fields Of Desolation / Outro



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod