Recherche avancée       Liste groupes



      
heavy chant black  |  STUDIO

Commentaires (35)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1997 Something Wild
 

- Style : In Flames, Kalmah, Wintersun, Made Of Hate, Toc / Throne Of Chaos, Imperanon, Skyfire, Arch Enemy
- Membre : Warmen, Naildown, Masterplan, Kotipelto, Virtuocity, Impaled Nazarene, Sinergy, Waltari
- Style + Membre : Norther
 

 Forum Francophone Sur Cob (1604)
 Myspace Du Groupe (735)
 Site Officiel Du Groupe (798)

CHILDREN OF BODOM - Hate Crew Deathroll (2003)
Par JEFF KANJI le 14 Janvier 2021          Consultée 482 fois

Avec ces quatre premiers disques, CHILDREN OF BODOM aurait pu tranquillement dérouler dix ans de carrière supplémentaires sans s'arrêter ni avec BODOM AFTER MIDNIGHT ni sous son nom. Beaucoup de groupes devenus des références le doivent souvent à ce tiercé/quarté d'albums dont parlait Fenryl dans sa chronique. Et comme il y aura toujours débat pour savoir lequel de "Ride…" ou de "Master…" est le meilleur METALLICA, il en ira de même avec les albums de COB sortis entre 1999 et 2003, l'âge d'or d'un style bien personnel.

Je fais aussi partie de ceux qui ont fait leurs premiers pas dans le Metal Extrême grâce à CHILDREN OF BODOM. Me concernant c'était avec son prédécesseur "Follow The Reaper". Il faut se rappeler qu'entre 2003 et 2006 la Finlande règne sur le Power européen avec des formations aussi personnelles que géniales (STRATOVARIUS, NIGHTWISH, SONATA ARCTICA et CHILDREN OF BODOM malgré ses particularités pour les plus importants).

"Hate Crew Deathroll" mérite autant les éloges que son prédécesseur mais se démarque. En effet, en insérant dans sa mixture des riffs à la PANTERA (le redoutable "Sixpounder"), des vocaux presque clairs (Dani Filth fait la même chose à l'époque), moins de Speed Mélodique et plus de Death. Mais l'équilibre reste redoutable, entre un certain aboutissement du style qui a fait la réputation des Finlandais ("Needled 24/7", "Chokehold") et des titres moins homogènes (le fameux "Angels Don't Kill") qui font de "Hate Crew Deathroll" un disque plus équilibré peut-être que ses prédécesseurs, surtout que Janne Wirman s'y montre en forme olympique, la production permettant enfin de dépasser ce son très fin et radio qu'avait encore le groupe sur l'album précédent.

Au final peut-être un peu moins de hits que sur "Follow The Reaper", mais un album varié, parfait pour faire évoluer le style néoclassique du groupe qui aurait pu ennuyer rapidement en répétant la même formule. Mais hormis "Triple Corpse Hammerblow" je ne vois pas comment ne pas être tout à fait comblé par ce disque truffé de bonnes idées et de riffs qui déboîtent. Et ça c'est sans parler des soli d'Alexi Laiho…

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


WARRIOR PATH
Warrior Path (2019)
La puissance du Heavy Traditionnel




ASTRAL DOORS
Evil Is Forever (2005)
Trinquons à la margarita


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   CHRISTOPHE
   JEFF KANJI
   T-RAY
   VOLTHORD

 
   (5 chroniques)



- Alexi 'wildchild' Laiho (guitare,voix)
- Jaska Raatikaienen (batterie)
- Alexander Kuoppala (guitare)
- Henkka Blacksmith (basse)
- Janne Warman (claviers)


1. Needled 24/7
2. Sixpounder
3. Chockehold
4. Bodom Beach Terror
5. Angels Don't Kill
6. Triple Corpse Hammerblow
7. You're Better Off Dead
8. Lil' Bloored Ridin' Hood
9. Hate Crew Deathroll



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod