Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY BLACK MéLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1997 Something Wild
 

- Style : In Flames, Kalmah, Wintersun, Made Of Hate, Toc / Throne Of Chaos, Imperanon, Skyfire, Arch Enemy
- Membre : Warmen, Naildown, Masterplan, Kotipelto, Virtuocity, Impaled Nazarene, Sinergy, Waltari
- Style + Membre : Norther
 

 Forum Francophone Sur Cob (1442)
 Myspace Du Groupe (584)
 Site Officiel Du Groupe (657)

CHILDREN OF BODOM - Hexed (2019)
Par FENRYL le 6 Avril 2019          Consultée 1874 fois

Les gamins de Bodom ont bien grandi au moment de nous livrer leur dixième album studio…

Plus de VINGT ans de présence sur la scène Metal, difficile de parler encore moins d'ados ! La bande d'Alexi Laiho repointe le bout de son nez, toujours chez Nuclear Blast et accompagné d'un nouveau guitariste officiel pour cet album studio.
Le line-up est donc fixé et la livraison toute chaude…

COB est un groupe qui m'a enthousiasmé avec son "Follow The Reaper" notamment, point d'orgue d'une discographie qui n'aura cessé de décevoir par le suite très sincèrement.
Dire aujourd'hui donc que j'attendais le groupe avec impatience relève du mensonge. Comme nombre de fans de la première heure, je suis rentré dans le rang… Mais a priori, je ne suis pas le seul car il faut bien noter que les Finlandais eux-mêmes ont calmé le jeu.

Attention, côté production, rendons à César ce qui lui appartient : Nuclear Blast et sa team nous ont gratifiés d'un son très soigné, chaud, rond et très maîtrisé. Rien à redire ! D'autant plus que l'opus s'ouvre avec un "This Road" prometteur. Ce premier morceau est nerveux, agressif à souhait et riche de tous les fondamentaux de COB : Power Metal, riffs mordants, claviers inspirés et breaks nombreux, le tout servi avec une voix Black féroce toujours aussi plaisante d'Alexi !
Ce qu'il faut de Mélodeath, avec cette petite touche Black toutefois de plus en plus rare globalement.
Une fois encore donc, un groupe qui a la bonne idée d'ouvrir les hostilités avec un morceau inspiré et réussi.

Toutefois, le Heavy COB-esque perd de sa superbe sur le reste de la galette.
- La faute à des claviers pourtant toujours plus présents depuis quelques années (heureux de savourer Warman) mais qui lorgnent vers du Pop Metal beaucoup trop souvent.
- La faute à une batterie bien trop simpliste et linéaire.
- La faute à des breaks et autres transitions trop prévisibles/classiques voire grossières. "Hecate's Nightmare" par exemple mais aussi un "Kick In A Spleen" qui voulait tant faire le brutus brutal qu'il en devient presque risible ou le refrain d'un "Say Never Look Back" qui finit par vous taper sur le système.

Mais le tableau n'est heureusement pas si noir : "Platitudes And Barren Words" fait terriblement le travail, rappelant une belle période où les pré-chorus étaient inspirés et les soli guitare/clavier à la mode dans le groupe (je vous conseille de jeter un coup d’œil au clip version Slasher, très soigné !), "Soon Departed" et sa recette mille fois usitée qui fonctionne encore et encore avec un mid-tempo qui m'aura fait penser à mon "Everytime I Die" par moments.

"Hexed" est un album tout juste plaisant. Il fonctionne et fait le taff comme dirait l'autre. Il ne contentera pas les trve fans de la première heure, sans pour autant les laisser se morfondre dans leur torpeur.
Les néophytes ou les fans des derniers albums y trouveront une nouvelle porte d'accès à une forme de Metal extrême, qui je l'espère, les pousseront à aller voir ce qu'il se faisait dans le "bon vieux temps" de CHILDREN OF BODOM.
Un album qui permet d'illustrer une évidence : l'âge d'or du combo est définitivement derrière lui.
Nous tenons ici une nouvelle raison d'aller les voir en live, car de ce côté-là, nos lascars ont encore un statut et un respect mérités.

Note réelle : 2,5/5, arrondie à la supérieure pour rester respectueux (version avec titres bonus chroniquée, possédant notamment un remix electro de "Knuckleduster" totalement merdique).


Sympa : "This Road", "Platitudes And Barren Words", "Soon Departed".

N.B : qui a dit que je parlais comme un vieux con ?… C'est moche de vieillir, je le sais !

A lire aussi en HEAVY METAL par FENRYL :


SISTER SIN
Black Lotus (2014)
Une sélection du site en puissance ! Comme toujours !




BLACK LABEL SOCIETY
Unblackened (2013)
Boudiou la Sélection Du Site oubliée !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   T-RAY

 
   (2 chroniques)



- Alexi Laiho (chant, guitare)
- Janne Warman (clavier)
- Henkka Seppälä (basse)
- Jaska Raatikainen (batterie)
- Daniel Freyberg (guitares)


1. This Road
2. Under Grass And Clover
3. Glass Houses
4. Hecate's Nightmare
5. Kick In A Spleen
6. Platitudes And Barren Words
7. Hexed
8. Relapse (the Nature Of My Crime)
9. Say Never Look Back
10. Soon Departed
11. Knuckleduster
12. I Worship Chaos (live)
13. Morrigan (live)
14. Knuckleduster (remix)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod