Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (0 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Astral Doors
- Membre : Deep Purple, Tank, Ez Livin', Aerosmith, Black Sabbath, Tony Martin , Zed Yago, Riot, Quiet Riot, Gillan/glover, Warlock, Impellitteri, Empire, Trans-siberian Orchestra, Cornerstone, Dio, Blackmore's Night, Ozzy Osbourne , Heaven & Hell, Plasmatics, Dokken, Ted Nugent , Alice Cooper, Blue Öyster Cult, Wami, Doro, Cain's Offering
- Style + Membre : Brazen Abbot, A. Kajiyama & J. L. Turner, Axel Rudi Pell , Alcatrazz, Joe Lynn Turner , Pink Cream 69, Yngwie Malmsteen , Doogie White & La Paz, Hear 'n Aid, Ian Gillan Band, Gary Moore , Uriah Heep, Msg

RAINBOW - Stranger In Us All (1995)
Par DARK BEAGLE le 21 Décembre 2017          Consultée 262 fois

RAINBOW revient à la charge ! Là, c’était une sacrée nouvelle. Comme la première fois qu’il avait quitté le navire DEEP PURPLE, Blackmore invoque l’Arc-en-Ciel. Mais contrairement à l’album de 1975, celui de 1995, "Stranger In Us All" n’a pas l’aspect d’un diamant brut, qui ne demande qu’à être taillé un peu pour resplendir. Non, "Stranger In Us All", c’est une pierre semi-précieuse, que l’on chérira pour le côté sentimental que l’on attache à RAINBOW, tout en sachant que le disque n’a rien de grand.

On ne retrouve aucun des musiciens qui auront forgé la réputation de ce groupe hors du commun, excepté Ritchie Blackmore, bien sûr. L’Homme en Noir est là, sa présence est indéniable, tant on l’entend. Mais quid des Joe Lynn Turner, Graham Bonnet ou Ronnie James Dio ? C’est Doogie White qui a la lourde charge d’être la nouvelle voix de RAINBOW et le personnage est indéniablement sympathique, il se donne à fond pour tenir la comparaison, mais c’est un peu vain, quelque part. Son manque de charisme derrière le micro aura raison de toute sa bonne volonté. Il n’est pas mauvais, que l’on soit bien d’accord. Il est juste un peu quelconque par rapport à ses prédécesseurs.

Et les musiciens qui entourent Ritchie ne sont pas non plus à la fête. La section rythmique est tout juste correct, elle sonne très années 80 dans son minimalisme. Et rarement le clavier n’aura été aussi discret et n’aura aussi peu apporté à la musique de RAINBOW. Quant à Blackmore… Le guitariste joue la sécurité en recyclant bon nombre de ses idées, d’où une impression de déjà entendu qui s’avère assez récurrente tout le long du disque. Bien sûr, il y a quelques éclats qui brillent de mille feux ("Wolf To The Moon", "Black Masquerade", "Hall Of The Mountain King" qui transpire la passion de Ritchie pour les grandes pièces classiques), mais qu’il est difficile d’être surpris !

Pour autant, on est loin d’une suite logique au très bon "Bent Out Of Shape" qui avait marqué la fin de RAINBOW en 1983. L’ensemble sonne plus Heavy, le clavier en retrait n’apportant pas le côté AOR qui faisait le charme du groupe dans les années 80, seules quelques mélodies ressassées nous évoqueront cette décennie ; aussi, il se dégage quelque chose d’indubitablement triste de ce disque. Un sentiment de petite mort, d’une fin de parcours annoncée, d’une résurrection absurde. Peut-être aura-t-il fallu ce disque à Blackmore pour comprendre qu’il n’avait plus rien à dire dans le domaine du Rock ("Stand And Fight" en est pathétique tant c’est du réchauffé, sans la moindre créativité. Dans ce domaine, tout avait été dit dès "Down To Earth").

"Stranger In Us All" est donc le testament de RAINBOW, l’adieu au Rock d’un Ritchie Blackmore que l’on avait connu plus vaillant, plus inspiré. Et comme un adieu, nous nous retrouvons avec une nouvelle version (celle de trop ?) de "Still I’m Sad" des YARDBIRDS en clôture, comme un ultime au-revoir aux fans de la première heure, ceux qui vingt ans plus tôt avaient succombé aux charmes d’un premier opus tellement plus grandiose !

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


MEAT LOAF
Bat Out Of Hell (1977)
Opéra Hard Rock

(+ 1 kro-express)



ZZ TOP
Zz Top's First Album (1970)
Certified blues


Marquez et partagez



Par STEF




 
   JEFF KANJI

 
   ALANKAZAME
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER

 
   (4 chroniques)



- Doogie White (chant)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Greg Smith (basse)
- John O. Reilly (batterie)
- Paul Morris (claviers)
- Candice Night (chant, chœurs)
- Mitch Weiss (harmonica)


1. Wolf To The Moon
2. Cold Hearted Woman
3. Hunting Humans (insatiable)
4. Stand And Fight
5. Ariel
6. Too Late For Tears
7. Black Masquerade
8. Silence
9. Hall Of The Mountain King ( E. Grieg Cover)
10. Still I'm Sad ( The Yardbirds Cover)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod