Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (0 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 Ritchie Blackmore's R...
1976 Rising
1977 On Stage
1978 Long Live Rock'n'roll
1979 Down To Earth
1981 Difficult To Cure
  The Best Of Rainbow
1982 Straight Between The ...
1983 Bent Out Of Shape
1986 Finyl Vinyl
1995 Stranger In Us All
2006 Live In Munich 1977
2013 Black Masquerade
2016 Monsters Of Rock : Live ...
  Memories In Rock – Live ...
2018 Waiting For A Sign
 

- Style : Astral Doors
- Membre : Deep Purple, Tank, Ez Livin', Aerosmith, Black Sabbath, Tony Martin , Zed Yago, Riot, Quiet Riot, Gillan/glover, Warlock, Impellitteri, Empire, Trans-siberian Orchestra, Cornerstone, Dio, Blackmore's Night, Ozzy Osbourne , Heaven & Hell, Plasmatics, Dokken, Ted Nugent , Alice Cooper, Blue Öyster Cult, Wami, Doro, Cain's Offering
- Style + Membre : Brazen Abbot, A. Kajiyama & J. L. Turner, Axel Rudi Pell , Alcatrazz, Joe Lynn Turner , Pink Cream 69, Yngwie Malmsteen , Doogie White & La Paz, Hear 'n Aid, Ian Gillan Band, Gary Moore , Uriah Heep, Msg

RAINBOW - Stranger In Us All (1995)
Par DARK SCHNEIDER le 18 Novembre 2013          Consultée 748 fois

Après des années de prises de tête avec DEEP PURPLE, Ritchie Blackmore décide de claquer une nouvelle fois la porte et de reformer son RAINBOW : une bonne nouvelle au vu des albums merveilleux que nous avaient offert ce groupe.
RAINBOW nous revient donc avec un tout nouveau line-up... en carton ! Le choix des musiciens laisse franchement perplexe : pas qu'ils soient mauvais, à ce niveau là ils ne peuvent qu'être suffisamment qualifiés pour le job, mais ils se contentent d'être de bons exécutants. Doogie White au chant, malgré des qualités indéniables, un timbre agréable, n'en reste pas moins un second couteau de la scène Heavy Mélodique et n'a aucun charisme. Cela dit, il donne tout, mais passer après des cadors comme Dio ou Bonnet, ou même Turner qui était excellent dans son registre, ça ne le fait pas trop...

Reste donc l'essentiel : les compos. Et le moins qu'on puisse dire c'est que l'album commence extrêmement bien avec "Wolf To The Moon", à la fois très Heavy et terriblement classe, toute la superbe de RAINBOW est de retour. Mais le soufflet va vite retomber et c'est tout le problème de cet ultime album : Ritchie Blackmore est usé et sa capacité à créer de nouveaux riffs à atteint ses limites depuis longtemps désormais.
"Stranger In Us All" est ainsi un florilège de déjà entendu, de recyclage de riffs éprouvés chez DEEP PURPLE et RAINBOW. Les "Cold Hearted Woman", "Stand And Fight", ou le très faiblard "Silence" n'apportent strictement rien et ne sont que des redites.
Heureusement, le talent revient avec le formidable "Black Masquerade", épique en diable, même si là encore presque tout n'est que recyclage.
"Ariel" est le morceau le plus symptomatique de cet album : ça démarre comme une vaine tentative franchement poussive de refaire un "Stargazer" ou un "Gates Of Babylon", et ça se termine sur un fondu horripilant alors que le morceau commençait enfin à devenir intéressant ! (grâce à Candice Night d'ailleurs, un signe qui ne trompe pas).

Et le fait de terminer l'album sur la même reprise que celle qui clôturait le 1er opus de RAINBOW donne le sentiment qu'on a finalement affaire à un album testament (même si en fait une suite fut un temps envisagée). Cette nouvelle version de "Still I'm Sad" n'apporte cependant pas grand chose : ce titre était déjà chanté par Dio sur le live "On Stage". L'on pourrait comparer la performance de Dio à celle de White, mais l'on préfèrera s'en abstenir.

Et pourtant, malgré tous les reproches justifiés que l'on peut émettre à l'encontre de cet album, il est bien difficile de bouder son plaisir : même en bout de course, RAINBOW reste RAINBOW, soit un groupe infiniment classe, hors catégorie. "Bent Out Of Shape", pourtant excellent en tout point, nous avait laissé un goût d'inachevé, "Stranger In Us All" clôt pour de bon cette magnifique histoire.
On aura beau se plaindre de BLACKMORE'S NIGHT, mais il faudra bien l’admettre une bonne fois pour toutes : RAINBOW avait en fait tout dit.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK SCHNEIDER :


WHITESNAKE
The Purple Album (2015)
Un serpent pourpre plus mordant que le blanc !




TRUST
Soulagez-vous Dans Les Urnes! (2006)
Chaud chaud chaud!!!


Marquez et partagez



Par STEF




 
   JEFF KANJI

 
   ALANKAZAME
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER

 
   (4 chroniques)



- Doogie White (chant)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Greg Smith (basse)
- John O. Reilly (batterie)
- Paul Morris (claviers)
- Candice Night (chant, chœurs)
- Mitch Weiss (harmonica)


1. Wolf To The Moon
2. Cold Hearted Woman
3. Hunting Humans (insatiable)
4. Stand And Fight
5. Ariel
6. Too Late For Tears
7. Black Masquerade
8. Silence
9. Hall Of The Mountain King ( E. Grieg Cover)
10. Still I'm Sad ( The Yardbirds Cover)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod